Louis Clesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis Clesse
Louis Clesse.jpg
Monument Louis Clesse
Abbaye de la Cambre
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
IxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Louis Liévin Théophile Clesse, né à Ixelles en 1889 et mort à Ixelles en 1961 est un peintre belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études à l'Académie des Beaux-Arts d'Ixelles, il travaille dans l'atelier de décoration du peintre Paul Hermanus. Membre du Cercle artistique de Bruxelles, il obtient en 1907 une subvention du gouvernement belge et prend part aux salons belges et étrangers, entre autres de Bruxelles, Anvers, Liège, Charleroi, Mons, Barcelone et Nice. Il collabore aussi à la Revue de l'art belge, à Savoir et beauté et à Le Home[1].

Clesse peint des paysages, des natures mortes et des vues de port. Les forêts aux alentours de Bruxelles (il fréquentait le Rouge-Cloître), mais aussi la côte belge, le nord de la France et les polders sont ses sujets favoris. On peut trouver sa maison à Oudenburg.

Il se rapproche de l'impressionnisme et peut être comparé à Isidore Verheyden ou Franz Courtens.

En 1939, la commune d'Auderghem lui a dédié une avenue de son vivant (1942).

Ses œuvres sont conservées au Musée des beaux-arts d'Anvers ainsi qu'à l'ambassade du Japon à Bruxelles.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 302
  • Rétrospective Louis Clesse - 1889 1961, Galerie Isy Brachot, 1969

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 302

Liens externes[modifier | modifier le code]