Louis-Claude Vincent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Louis Claude Vincent)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine image illustrant l’eau
Cet article est une ébauche concernant la médecine et l’eau.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Louis-Claude Vincent
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Le Puy-en-Velay
Décès (82 ans)
Marsat
Nationalité Flag of France.svg Français
Profession

Louis-Claude Vincent, né le au Puy-en-Velay et mort le à Marsat, est un ingénieur hydrologue français, diplômé de l'École supérieure des travaux publics (promotion 1925). Il a également publié des essais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fondateur de la bio-électronique en 1948[1]. En collaboration avec le Dr Jeanne Rousseau à partir de 1956, il fonde le centre de recherche bio-électronique à Avrillé (Maine-et-Loire) entre 1961-1964. Il est professeur en hygiène alimentaire dans un établissement libre d'enseignement supérieur à l'École d'anthropologie de Paris entre 1955 et 1960, où il donne notamment des cours sur les boissons[2].

Il est le cofondateur de la Société internationale de bio-électronique Vincent (SIBEV) avec le médecin allemand le Dr Franz Morell.

Critique de la bio-électronique de Vincent[modifier | modifier le code]

Le caractère scientifique dont se réclame la bio-électronique de Vincent n'est pas reconnu par la communauté scientifique; La bio-électronique de Vincent fonctionnerait sur ce que Sébastien Point, dans un article paru dans la revue Science et pseudosciences, qualifie d'« apparente scientificité »[3]. Dans un autre article, le même auteur alerte également sur les passerelles existantes entre différentes fausses sciences comme notamment la bioélectronique de Vincent, la géobiologie, ou encore la chromothérapie et dénonce la naissance d'un « corpus pseudoscientifique autosuffisant »[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bio-Electronique Vincent - Évolution de 1952 à 1986, Éditions Stec, 1979.
  • Traité de bio-électronique, Éditions Stec, 1979.
  • Le paradis perdu de Mu, Éditions de la Source, 1969.
  • Aperçu sur la bio-électronique, Pacomhy, 1954.

En collaboration avec son frère Pierre :

  • Louis-Claude Vincent et Pierre Vincent Aménagement hydro-électrique des Alpes occidentales, projet franco-italo-suisse dit de Val-d'Isère, d'après MM. Louis-Claude et Pierre Vincent frères, 1948.
  • Louis-Claude Vincent et Pierre Vincent Vincent frères Louis-Claude et Pierre, Considérations diverses sur l'énergie hydro-électrique, base de l'économie moderne et richesse des nations , 1948.
  • Fluid-Testing Device, United Stated Patent number: 2886771, 14 juin 1955, délivré en mai 1959[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]