Louis-Charles-Marie de La Trémoille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un homme politique français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Louis-Charles-Marie de La Trémoille
Fonctions
Parlementaire français
Député de la Gironde (1906-1919)
Gouvernement IIIe République
Groupe politique GD
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 58 ans)

Louis[1]-Charles-Marie de La Trémoille, duc de La Trémoille, prince de Talmont, de Tarente et comte de Laval, est un aristocrate et un parlementaire français, né le à Paris 8e et mort le à Paris 16e.

Titres[modifier | modifier le code]

Il fut député de la Gironde de 1906 à 1919. Maire de Margaux (33) de 1904 à 1919.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Louis-Charles de La Trémoille et de Marguerite-Jeanne Duchâtel, et petit-fils du ministre Charles-Marie-Tanneguy Duchâtel, il se fixa en Gironde à la suite de son mariage avec Hélène-Marie-Léonie Pillet-Will, son beau-père étant propriétaire d'un des plus grands crus bordelais, le Château Margaux.

Il fait ses premiers pas dans la vie publique en entrant au conseil municipal de Margaux dont il devient maire en 1904 et au conseil d'arrondissement. il deviendra plus tard conseiller général.

Il se présente à la députation lors des élections générales de 1906 et il est élu dans la 4e circonscription de Bordeaux. Il sera réélu en 1910.

Républicain de gauche (il est inscrit à la gauche démocratique). Il consacrera l'essentiel de ses mandats à défendre les intérêts de sa région : le vignoble bordelais, l'ostréiculture et la forêt landaise.

Il fit construire entre 1912 et 1920 un hôtel particulier proche des jardins du Trocadéro à Paris, et qui porte aujourd'hui le nom La Trémoille.

En 1920, il vendit le Château Margaux et il mourut quelques mois plus tard à l'âge de 58 ans.

Descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse le 1er février 1892 Hélène-Marie-Léonie Pillet-Will (1875-1964), fille du comte Frédéric Pillet-Will, banquier célèbre, et de Clotilde Briatte.

Ils eurent cinq enfants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 5e du nom.

Sources[modifier | modifier le code]