Louis Blancard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Blancard
Fonction
Directeur
Archives départementales des Bouches-du-Rhône
-
Joseph César Paul Ricard (d)
Félix Reynaud (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction

Louis Blancard né le à Marseille et mort le à Marseille est un archiviste et numismate français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Blancard est le fils de Lazare Joseph Thomas Blancard, marchand d'huile, et de Joséphine Désirée Pauline Barras. Il est issu d'une famille qui avait donné son nom au quartier de la Blancarde. Après des études au Lycée Thiers, il débute très jeune dans une banque où il se familiarise avec les monnaies étrangères. Il poursuit ses études et entre à l'École impériale des chartes et obtient le le diplôme d'archiviste paléographe avec une thèse sur le Consulat de la mer[1]. Le il est nommé archiviste départemental des Deux-Sèvres, puis le , archiviste départemental des Bouches-du-Rhône, poste qu'il occupera durant 43 ans[2].

Son ouvrage le plus connu et toujours cité est sans doute "Iconographie des sceaux et Bulles conservés dans la partie antérieure à 1790 des Archives départementales des Bouches du Rhône", ouvrage publié en 1860 avec le concours du dessinateur Laugier.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est élu membre de l'Académie de Marseille le [3] et en sera le secrétaire perpétuel de 1889 à sa mort survenue en 1902[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Louis Blancard, Iconographie des sceaux et bulles conservés dans la partie antérieure à 1790 des Archives départementales des Bouches-du-Rhône : Volume 1, 1860, 287 p.[4]
  • Louis Blancard, Essai sur les monnaies de Charles Ier, comte de Provence, Paris, Librairie de J-B. Dumoulin, , 556 p. (OCLC 693447183)
  • Louis Blancard, Sur les Notations pondérales des patères d'Avignon et de Bernay, et La Livre Romaine, Tours, Imprimerie Paul Bousrez, , 31 p. (OCLC 458560262)
  • Louis Blancard, Documents inédits sur le commerce de Marseille au Moyen Age : contrats commerciaux du XIIIe siècle, Marseille, Typ. et lith. Barlatier-Feissat père et fils, deux volumes : 1884-85, 1022 p. (OCLC 4559752)
  • Louis Blancard, Le trésor d'Auriol et les dieux nègres de la Grèce, Aix-en-Provence, Achille Makaire, , 14 p. (OCLC 465369755)
  • Louis Blancard, Recueil sur la numismatique grecque romaine et orientale, travaux divers réunis en volume, Marseille, Typographie et lithographie Barlatier, , 412 p. (OCLC 313393751)
  • Louis Blancard, Le Chien et le Chat, Fable, Marseille, Typ. et lith. Cayer et Cie, , 3 p.
  • Louis Blancard, Le Millarès, Étude sur une monnaie du XIIIe siècle, imitée de l'arabe par les chrétiens pour les besoins de leur commerce en pays maure, 1876[5]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Chélini (dir.), Félix Reynaud (dir.), Madeleine Villard (dir.) et Académie de Marseille, Dictionnaire des marseillais, Marseille, Édisud, , 368 p., 24,5 × 17,5 cm (ISBN 2-7449-0254-3), p. 57.
  • Joseph Fournier, Auguste Rampal et Étienne Martin, Deux siècles d'histoire académique (1726-1926) : Notice publiée à l'occasion du bi-centenaire de l'Académie, Marseille, Académie des sciences, lettres et beaux-arts de Marseille, , 215 p., p. 142-144.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Masson (dir.) et H. Barré, Encyclopédie départementale des Bouches-du-Rhône, vol. 2, t. XI : Biographies, Marseille, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, , 561 p., 30 × 20 cm, p. 78
  2. a et b Jean Chélini (dir.), Félix Reynaud (dir.), Madeleine Villard (dir.) et Académie de Marseille, Dictionnaire des marseillais, Marseille, Édisud, , 368 p., 24,5 × 17,5 cm (ISBN 2-7449-0254-3), p. 57
  3. Abbé Dassy, L’académie de Marseille, ses origines, ses publications, ses archives, ses membres, Marseille, Barlatier-Feissat, , 638 p. (lire en ligne), p. 605
  4. Louis Blancard, Iconographie des sceaux et bulles conservés dans la partie antérieure à 1790 des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, aux Archives départementales, (lire en ligne)
  5. Louis Blancard, Le millarès; étude sur une monnaie du 13e siècle imitée de l'arabe par les chrétiens pour les besoins de leur commerce en pays maure, Marseille Barlatier-Feissat, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]