Louis Aubert (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis Aubert
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Autres informations
Mouvement
Instrument

Louis Aubert, dit le Fils, est un compositeur et peintre français, né à Paris le [1], mort vers 1800, actif de 1740 à 1780.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Aubert est le fils de Jacques Aubert, compositeur et violoniste, et de Marie-Louise Lecat. Il est le frère de Jean-Louis Aubert fabuliste, poète, journaliste et critique français. Jacques, un autre de ses frères, prit probablement la succession de son père comme violoniste en 1746[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Instrumentale[modifier | modifier le code]

  • Sonates à Violon seul avec la Basse continue, 1750
  • Six Symphonies à quatre, trois Violons obligés, avec Basse continue, 1758[3]

Peintures et dessins[modifier | modifier le code]

  • La Leçon de lecture, huile sur bois, 323 x 227 mm, 1740, Amiens, musée de Picardie[4] ;
  • Intérieur avec jeune femme pelotant la laine, crayon graphite, pierre noire, sanguine et craie de couleur, plume et encre grise, 315 x 226 mm, 1746, Rijksmuseum Amsterdam[5] ;
  • Mère et sa fille, 1749, pierre noire, rehauts de craie blanche et de crayons de couleur, 38.5 x 27.5 cm, musée du Louvre[2] ; don de M. et Mme Guy Ladrière.
  • La Punition du chat, (pendant de Mère et sa fille), 1749, pierre noire, rehauts de craie blanche et de crayons de couleur, 38.5 x 27.5 cm, musée du Louvre[2] don de M. et Mme Guy Ladrière ;
  • Les Deux Artistes, 1747, Albertina, Vienne[6] ;
  • La Visionneuse, Albertina, Vienne[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Année musicale 1911, F. Alcan, 1912, p. 100 lire en ligne sur Gallica
  2. a b c et d Xavier Salmon, Louis Aubert musicien, peintre et dessinateur, in Grande Galerie - Le Journal du Louvre, dec. 2017/janv./fév. 2018, n° 42.
  3. L'École française de violon, de Lully à Viotti ; études d'histoire et d'esthétique, t. II, Delagrave, 1922, p. 241 [lire en ligne]
  4. Matthieu Pinette, Peintures françaises des XVIIe et XVIIIe siècles des musées d'Amiens, Somogy, éditions d'art, 2006
  5. De Watteau à Ingres : dessins français du XVIIIe siècle du Rijksmuseum Amsterdam, Fondation Custodia, 2003, p. 150
  6. Le Siècle du rococo : art et civilisation du XVIIIe siècle, H. Rinn, 1958, p. 121

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Neil Jeffares, The Dictionary of pastellists before 1800, London, Unicorn Press, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]