Louis Aubert (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubert et Louis Aubert.
Louis Aubert
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Autres informations
Mouvement
Instrument

Louis Aubert, dit le Fils, est un compositeur et peintre français, né à Paris le [1], mort vers 1800, actif de 1740 à 1780.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Aubert est le fils de Jacques Aubert, compositeur et violoniste, et de Marie-Louise Lecat. Il est le frère de Jean-Louis Aubert fabuliste, poète, journaliste et critique français. Jacques, un autre de ses frères, prit probablement la succession de son père comme violoniste en 1746[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Instrumentale[modifier | modifier le code]

  • Sonates à Violon seul avec la Basse continue, 1750
  • Six Symphonies à quatre, trois Violons obligés, avec Basse continue, 1758[3]

Peintures et dessins[modifier | modifier le code]

  • La Leçon de lecture, huile sur bois, 323 x 227 mm, 1740, Amiens, musée de Picardie[4] ;
  • Intérieur avec jeune femme pelotant la laine, crayon graphite, pierre noire, sanguine et craie de couleur, plume et encre grise, 315 x 226 mm, 1746, Rijksmuseum Amsterdam[5] ;
  • Mère et sa fille, 1749, pierre noire, rehauts de craie blanche et de crayons de couleur, 38.5 x 27.5 cm, musée du Louvre[2] ; don de M. et Mme Guy Ladrière.
  • La Punition du chat, (pendant de Mère et sa fille), 1749, pierre noire, rehauts de craie blanche et de crayons de couleur, 38.5 x 27.5 cm, musée du Louvre[2] don de M. et Mme Guy Ladrière ;
  • Les Deux Artistes, 1747, Albertina, Vienne[6] ;
  • La Visionneuse, Albertina, Vienne[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Année musicale 1911, F. Alcan, 1912, p. 100 disponible sur Gallica
  2. a b c et d Xavier Salmon, Louis Aubert musicien, peintre et dessinateur, in Grande Galerie - Le Journal du Louvre, dec. 2017/janv./fév. 2018, n° 42.
  3. L'École française de violon, de Lully à Viotti ; études d'histoire et d'esthétique, t. II, Delagrave, 1922, p. 241 [lire en ligne]
  4. Matthieu Pinette, Peintures françaises des XVIIe et XVIIIe siècles des musées d'Amiens, Somogy, éditions d'art, 2006
  5. De Watteau à Ingres : dessins français du XVIIIe siècle du Rijksmuseum Amsterdam, Fondation Custodia, 2003, p. 150
  6. Le Siècle du rococo : art et civilisation du XVIIIe siècle, H. Rinn, 1958, p. 121

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Neil Jeffares, The Dictionary of pastellists before 1800, London, Unicorn Press, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]