Louis Artan de Saint-Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis, Artan et Saint-Martin.
image illustrant un peintre image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un peintre belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Louis Artan de Saint-Martin
Artan.jpg

Navires en mer, œuvre non sourcée.[réf. nécessaire]

Naissance
Décès
Nationalités
Activité

Louis Artan de Saint-Martin, né à La Haye le et mort à Oostduinkerke le , est un peintre mariniste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Artan de Saint-Martin descend d'une famille française originaire de Troyes (France), issue de Louis-Marie Artan, né à Troyes en 1770, époux de Cécile Le Gros dite de Saint-Martin[1].

En 1873-1874, il fait la connaissance à Anvers du peintre Adriaan Joseph Heymans (1839-1921).

Atelier[modifier | modifier le code]

Selon l'Inventaire du patrimoine bruxellois, il aurait eu, en 1893, son atelier au 28 et 30 rue Washington à Ixelles, dans l'ancien atelier de l'artiste Félix Rodberg et œuvre de l'architecte Henri Van Dievoet, toutefois, selon Pierre Dangles cela serait inexact[2].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Salons[modifier | modifier le code]

Louis Artan de Saint-Martin a été invité à plusieurs reprises aux Salons annuels des XX.

Honneurs[modifier | modifier le code]

La commune de Schaerbeek a donné son nom à une rue, la rue Artan.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Houtart, Anciennes familles de Belgique, Bruxelles, Association royale Office généalogique et héraldique de Belgique, Bruxelles, 2008, p. 573.
  2. Lire : Pierre Dangles, Site du quartier Opale : « Félix Rodberg n’y resta que peu de temps. Il quitta les lieux probablement au décès de sa mère. Contrairement à ce que prétend l’Inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale, l’atelier n’a jamais été utilisé par le peintre Louis Artan de Saint-Martin. Il est par contre vrai que l’artiste-peintre Hippolyte Wulffaert (de 1897 à 1912) et le sculpteur-médailleur Armand Bonnetain (de 1913 jusqu’aux années 1920) y ont travaillé ».