Louis Albert-Lefeuvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Albert-Lefeuvre
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Louis Étienne Marie Albert-Lefeuvre, né en 1845 à Paris et mort en 1924 à Neuilly-sur-Seine, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après le travail (Salon de 1885).
Monument à Joseph Bara (1881), Palaiseau.

Louis Albert-Lefeuvre est l'élève d'Auguste Dumont et d'Alexandre Falguière à l'École des beaux-arts de Paris. Il débute au Salon de 1875, puis y expose des œuvres comme Pour la patrie ou la Muse des bois.

Ses œuvres sont éditées par la fonderie d'art Siot-Decauville et Ferdinand Barbedienne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Fontes d'édition[modifier | modifier le code]

  • Saint Michel, fonte de fer, fonderies Salin et Capitain.
  • Les Fondeurs de cloche ou Les Fondeurs du Moyen Âge, exposition universelle de 1900, statuette, étain et bronze, fonderie Siot-Decauville.
  • Le Repos, bronze, fonderie Barbedienne.
  • Pour la patrie, fonte de fer, fonderie Salin.
  • Buste de Marivaux, bronze, fonderie Siot-Decauville.
  • Les Fondeurs de cloche ou Les Fondeurs du Moyen Âge, statuette en étain et bronze, fonderie Siot-Decauville.

Salons et expositions[modifier | modifier le code]

  • Salon de 1875 : Jeanne d'Arc, statue en plâtre.
  • Salon de 1876 L'Adolescence, statue en plâtre.
  • Salon de 1885 : Après le travail, groupe en plâtre.
  • Salon de 1887 : Le Pain, groupe en marbre[3].
  • Salon de 1890 : Pour la patrie, groupe en marbre.
  • Exposition universelle de 1900 : Les Fondeurs de cloche ou Les Fondeurs du Moyen Âge, statuette en étain et bronze.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :