Louis-Victor Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis-Victor Simon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Louis-Victor Simon, né le à Metz[1] et mort le à Paris[2], est un violoniste et compositeur français.

Il est le compositeur de la célèbre chanson Il pleut, il pleut, bergère dont Fabre d'Églantine est l'auteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis-Victor Simon naît dans une famille de musiciens, son père est un musicien de la Cathédrale Saint-Étienne de Metz.

Louis-Victor Simon est l'auteur de plusieurs opéras-comiques, d'une comédie, et de quelques chansons, dont l'air fameux : « Il pleut, il pleut, bergère ».

Louis-Victor Simon meurt à Paris en 1820.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

  • Il pleut, Bergère ! Pastorale pour piano, Paris : V. Massus, 1856
  • Romance de Victor... avec un violoncelle obligé, musique, Paris : Mme Duhan, [s.d.]
  • Les Deux petites violleuses orphélines, romance en duo, avec accompagnement de piano, flûte, violon et guitare, Paris : Duhan, [s.d.]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Son acte de baptême est consultable sur le site des archives municipales de Metz.
  2. Joseph-Marie Quérard, La France littéraire : Dictionnaire bibliographique des savants [...], vol. 9, Paris, Firmin Didot frères, (lire en ligne), p. 166

Sources[modifier | modifier le code]