Louis-Rodolphe de Brunswick-Wolfenbüttel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis-Rodolphe de Brunswick-Wolfenbüttel
Louis Rudolph duke of Brunswick-Wolfenbüttel.jpg
Louis-Rodolphe de Brunswick-Wolfenbüttel.
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
BrunswickVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Ludwig Rudolf von Braunschweig-WolfenbüttelVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Louis-Rodolphe (, Wolfenbüttel, Brunswick) est duc de Brunswick-Lunebourg et prince de Wolfenbüttel de 1731 à sa mort. Il est aussi le premier prince de Blankenburg, après que l'ancien comté fut elevé au principauté en 1707.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis-Rodolphe est le deuxième fils du duc Antoine-Ulrich de Brunswick-Wolfenbüttel et d'Élisabeth-Julienne de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Norbourg. Le jeune homme s'intéresse aux sciences et à l'armée. Déjà en 1690, il est soldat de l'empereur Léopold Ier au rang de major général. Dans la bataille de Fleurus, il fut battu et capturé par les forces de Louis XIV. Peu tard, il a pu revenir en Allemagne et son père lui donne le comté de Blankenburg.

En 1707, au cours des fiançailles de sa fille, Élisabeth-Christine, avec le futur empereur Charles VI, Louis-Rodolphe a obtenu le titre de prince de Blankenburg. Néanmoins, il fut également convenu qu'il n'a obtenu aucune voix autonome au conseil de princes de la Diète d'Empire.

Il succède à son frère Auguste-Guillaume à la tête du Wolfenbüttel en 1731. Le comté de Blankenburg est dès lors gouverné en union personnelle avec cette principauté jusqu'en 1815. Comme Louis-Rodolphe ne laisse pas de fils, c'est son cousin et gendre Ferdinand-Albert qui lui succède.

Descendance[modifier | modifier le code]

Louis-Rodolphe épouse en 1690 Christine-Louise (1671-1747), fille du comte Albert-Ernest Ier d'Oettingen-Oettingen. Ils ont trois filles :