Louis-Jules Hetzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis-Jules Hetzel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
ÉditeurVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Autres informations
Conflit
Distinctions

Louis-Jules Hetzel (Paris, - Paris, ) est un éditeur français, fils de Pierre-Jules Hetzel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bachelier ès-sciences (1864), il est associé à son père dès 1867 et prend la direction de la maison d'édition lors de sa mort en 1886. Il fut à ce titre l'éditeur de Jules Verne. Bien qu'il joue comme son père le rôle de conseiller auprès de Jules Verne, il n'a pas la même influence sur celui-ci[1].

Sous-lieutenant lors de la guerre de 1870, chef de cabinet du maire de Paris, il est en outre capitaine d'artillerie dans la Réserve jusqu'en 1900.

Maire-adjoint du VIe arrondissement de 1885 à 1893.

Après la mort de Jules Verne, avec Michel Verne, ils décident de reprendre les manuscrits qui restaient pour éditer des œuvres posthumes. Michel transforme en profondeur les textes de son père, y ajoutant des personnages, changeant les chronologies ou modifiant totalement les intrigues. De même, il prolonge le Voyage d'étude pour en faire L'Étonnante Aventure de la mission Barsac (1919).

Par ailleurs Maire adjoint du VIe arrondissement de Paris (1885-1893), Louis-Jules Hetzel revend son fonds aux éditions Hachette en 1914.

Il a participé à l'organisation de 25 expositions internationales[2].

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Il épouse en 1888 Aimée Arnault, veuve du peintre Édouard Blanchard. Ils auront une fille, Catherine, née en 1889.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Président du Cercle de la librairie, du syndicat des éditeurs, de l'Association littéraire et artistique internationale.
  • Trésorier du syndicat de la presse périodique.
  • Membre fondateur de la Société historique du VIe arrondissement et membre perpétuel.
  • Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1883, officier en 1889 et commandeur en 1914.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Parménie, C Bonnier de la Chapelle, Histoire d'un éditeur et de ses auteurs : P.-J. Hetzel, 1985
  • Volker Dehs, Olivier Dumas, Piero Gondolo de la Riva, Correspondance inédite de Jules et Michel Verne avec l'éditeur Louis-Jules Hetzel, T. 1, Slatkine, 2004
  • Idem, Correspondance inédite de Jules et Michel Verne avec l'éditeur Louis-Jules Hetzel, T. 2, Slatkine, 2006
  • Philippe Boitel, Les Français qui ont fait la France, 2009, p.672

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agnès Marcetteau-Paul, Claudine Sainlot, Jules Verne écrivain, Coiffard/Joca Seria, 2000, p.41
  2. Louis-Jules Hetzel sur le site du CTHS

Liens externes[modifier | modifier le code]