Louis-Joseph Desjardins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis-Joseph Desjardins
Louis-Joseph Desjardins.jpg
Portrait de Louis-Joseph Desjardins, par Louis Dulongpré
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Nationalité
Activité

Louis-Joseph Desjardins (1766-1848) est un prêtre, un vicaire et un supérieur religieux canadien. Il est connu pour sa collection d'art et de tableaux qu'il avait acquis en Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Beaugency dans le diocèse d'Orléans en France le , il fit ses études à Meung-sur-Loire et à Orléans. Il fut ordonné le . Il est chanoine de la cathédrale de Bayeux en 1790 et 1791.

Il fut incarcéré à Bayeux par la Révolution française en 1791. Exilé en Angleterre de 1791 à 1794, il devient vicaire à la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec de 1794 à 1795. Curé de Carleton-sur-Mer sur la baie des Chaleurs de 1795 à 1801, avec desserte de Richibouctou-Village de 1797 à 1800.

À la cathédrale de Québec, il est assistant de 1801 à 1805 puis curé de 1805 à 1807 à l'Hôtel-Dieu de Québec. Il est chapelain de 1807 à 1836 et supérieur des Ursulines de 1825 à 1833. Retiré de 1836 à 1848, il décède le .

Il a été le grand intermédiaire entre son frère Philippe-Jean-Louis Desjardins et les églises du Canada pour procurer à celles-ci les magnifiques tableaux dont la Révolution avait dépouillé celles de France[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire biographique du clergé canadien-français, Jean-Baptiste-Arthur Allaire, Montréal : imprimerie de l'École catholique des sourds-muets, 1908-1934.


Références[modifier | modifier le code]

  1. Kazerouni, Guillaume,, Drouin, Daniel, 1961-, Béland, Mario, et Musée national des beaux-arts du Québec,, Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins : peintures des XVIIe et XVIIIe siècles des musées et églises du Québec (ISBN 9789461614162, 9461614160 et 9789461614490, OCLC 1012846467, lire en ligne)