Louis-François Delisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delisse.
Louis-François Delisse
20131019 LFD 400.jpg

Louis-François Delisse en 2013.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Louis-François Delisse est un poète français né le à Gibraltar, quartier de la commune française de Leers, dans le département du Nord, à la frontière franco-belge[1] et mort le [2] à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis-François Delisse passe son enfance à Roubaix[3].

Remarqué et encouragé à ses débuts par René Char, Henri Michaux et Raymond Queneau, il est l'auteur d'une œuvre marquée par l'Afrique (il a enseigné 20 ans au Niger[3]), l'érotisme et le lyrisme.

Depuis 2013, il est résident en soins de longue durée à l'hôpital Charles-Foix d'Ivry-sur-Seine[3], Fondation d'Heur.

Publications (sélection parmi plus de 100 parutions)[modifier | modifier le code]

  • Soleil total, GLM, 1960
  • Le Vœu de la Rose, GLM, 1961
  • Dieu-Tige, Myrrdin - l’Air de l’eau, 1998
  • Ode au Voyage et à Henri Michaux, Atelier de l'agneau, 2001
  • Aile, elle, anthologie, Le Corridor bleu, 2002
  • De la mort du lion, Éditions des Vanneaux, 2005
  • De fleur et de corde, Wigwam, 2006
  • D’arrière-saison / Najaar, bilingue français-néerlandais, traduction de Luc Libert, Atelier de l’agneau, 2007
  • Notes d’hôtel, Apogée, collection « Piqué d’étoiles », 2007
  • Choix de poésies amoureuses des Touaregs, Le Corridor bleu, 2007
  • Les Lépreux souriants, Apogée, collection « Piqué d’étoiles », 2009
  • Le Logis des Gémeaux, anthologie, Le Corridor bleu, 2011
  • Dernière parution : À Gambo, (épouse défunte) avec quatre stèles de Jean-Pierre Paraggio, collection de l'UMBO, février 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis-François Delisse par Laurent Albarracin, Éditions des Vanneaux, collection « Présence de la poésie » no 7, 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]