Louis-François Cassas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La danse du ventre

Louis-François Cassas est un peintre orientaliste français né en 1756 à Azay-le-Ferron et mort en 1827.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dessinateur auprès de l'ambassadeur de France le comte de Choiseul-Gouffier au Liban, il a laissé un témoignage exceptionnel du Moyen-Orient au XVIIIe siècle. Il visita Le Caire en 1785.

En 1782, il visita l'Istrie et la Dalmatie, où il réalisa de beaux dessins sur les monuments antiques de Pula (Pola) et du palais de Dioclétien à Split (Spalatro), publiés vingt ans plus tard avec quelques vues du port de Trieste et de châteaux médiévaux des environs (Lueg), d'autres de la côte dalmate et enfin quelques-uns de cascades dans l'intérieur des terres (Ruecca, Kerka, Cettina) dans le Voyage pittoresque et historique de l'Istrie et de la Dalmatie rédigé d'après l'Itinéraire de L. F. Cassas par Joseph Lavallée (Paris, 1802, 69 planches)[1]

Il fut aussi sous la protection du duc de Rohan et a enseigné à l'école des Gobelins dont il fut l'un des initiateurs au néoclassicisme au début du XIXe siècle.

Le saviez-vous ?[modifier | modifier le code]

Le port du Faou en 1776 (dessin)

Philippe Delord rend hommage au peintre dans Sur les traces de L.F. Cassas.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catalogue franco-allemand publié à l'occasion d'une exposition au Wallraf-Richartz-Museum de Cologne du 22 avril 1994 au 19 juin 1994 puis au musée des Beaux-Arts de Tours du 19 novembre 1994 au 30 janvier 1995: Louis-François Cassas, 1756-1827, Dessinateur voyageur-In Banne der Sphinx, Éditions Philipp von Zabern, Mayence, ISBN 3-8053-1682-8.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. G. Bertrand, L'Istrie et la Dalmatie, terre de frontière pour l'invention de l'archéologie à l'époque du consulat?", dans M. Royo, dir., Du voyage savant aux territoires de l'archéologie, à paraître 2011; J. Wilkes, Diocletian's Palace, Split, Sheffield, 1986, p. 81 note 131.