Louis-Félix Amiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amiel.
Louis-Félix Amiel
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Distinctions
médaille de deuxième classe du Salon de peinture et de sculpture, 1833

Louis-Félix Amiel, né à Castelnaudary dans l’Aude le et mort à Joinville-le-Pont le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis-Félix Amiel est le fils de Jean Baptiste Amiel et de son épouse, Jeanne Crusol (ou Cruzol)[1].

Il entre en 1823 à l'École nationale supérieure des beaux-arts. Il obtient une médaille de deuxième classe lors du Salon de peinture et de sculpture de Paris en 1833[2].

Parallèlement à l’école, il suit de 1823 à 1825 l'atelier du baron Antoine-Jean Gros et se spécialise dans le portrait[3]. Une grande partie de ses œuvres, souvent des représentations de souverains, est aujourd’hui conservée au musée du château de Versailles.

Il participera aux Salons de Paris jusque 1849 et dispose d’un atelier dans le 6e arrondissement de Paris[4].

Louis-Félix Amiel s’installe à Joinville-le-Pont auprès de sa famille. Il y décède le 4 février 1864 à l’âge de 61 ans. Il était alors rentier et célibataire[1].

Son père, Jean-Baptiste (mort en 1839) a été élu conseiller municipal de Joinville-le-Pont en 1837. Son frère, Charles (1796-1868) a exercé la même fonction dans cette commune en 1846 puis en 1865. Tous deux sont présentés comme propriétaires[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Archives du Val-de-Marne, état-civil, Joinville-le-Pont
  2. Émile Bellier de La Chavignerie et Louis Auvray : Dictionnaire général des artistes de l'École française, Librairie Renouard, Paris, 1882-1885
  3. Gustave Vapereau : Dictionnaire universel des contemporains, L. Hachette, Paris, 1858
  4. Bulletin, volume 13, Société historique du sixième arrondissement de Paris, 1910
  5. Archives du Val-de-Marne, élections, Joinville-le-Pont

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :