Louis-Eugène de la Gorgue-Rosny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis-Eugène de la Gorgue-Rosny
Naissance
Décès (à 71 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession

Le baron Eugène de Rosny est officier d'artillerie puis un héraldiste et généalogiste né en 1807, décédé en 1879.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Jean-Baptiste-Joseph de La Gorgue de Rosny, maire de Boulogne-sur-Mer de 1816 à 1821 et chevalier de la Légion d'honneur en 1780 et de Louise-Lucie de Willecot de Rincquesen /1785 et frère cadet de Hector-Joseph de La Gorgue-Rosny (1806-1892).

Eugène de Rosny possédait une bibliothèque importante avec de nombreux documents du XVIIe siècle notamment sur la basilique Notre-Dame-de-l'Immaculée-Conception de Boulogne-sur-Mer[1].

Il habitat au château de Lozembrune à Wimille[2]. Puis 1854 il fait construire sur les ruines du couvent de ursulines au 18, rue du Château à Boulogne-sur-Mer une maison. Cette maison est désormais inscrite aux monuments historique. Une plaque rappelle la présence en ce lieu de Eugéne de Rosny.

Plaque présente sur la façade
La plaque


Il fut membre titulaire de Mémoires de la Société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer [3] et membre honoraire Société des antiquaires de la Morinie formée à Saint-Omer ainsi que membre titulaire non résidant de la Société des antiquaires de Picardie et de Société d'agriculture, du commerce, des sciences et des arts de Boulogne.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

  • Ancien officier d'artillerie[4]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Liste des personnes nobles du bailliage d'Amiens qui contribuèrent à la rançon de François Ier en 1529[5]
  • Notice historique sur le village de Wimille [6]
  • Rapports sur Études comparatives sur le tir des pièces rayées et non rayées [7]
  • l'État ancien du Boulonnais en 1873 imprimerie Camille Le Roy, 51 Grand rue à Boulogne-sur-Mer sur Gallica [7]
  • Recherches généalogiques : Sur Les Comtes de Ponthieu, de Boulogne, de Guines Et Pays Circonvoisins (1875) [8]

Liens littéraires[modifier | modifier le code]

Le salon du Nautilus

Eugène de Rosny aurait rencontré Jules Verne en 1863 et sa science des armoiries l'aurait inspiré pour le décor du salon du Nautilus qu'il décrit dans Vingt mille lieues sous les mers. Après la chambre du capitaine Nemo le salon, le troisième compartiment de 10 m par 6, du sous-marin était orné d'une trentaine de tableaux séparés les un des autres par des armoiries et des chevaliers en armure. Le Nautilus est décrit dans Vingt mille lieues sous les mers mais l'origine des armoiries et armures fait partie des chapitres fantômes supprimés des manuscrits par demande de l'éditeur Pierre-Jules Hetzel

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Haigneré, Histoire de Notre-Dame de Boulogne, Berger Fres., 1857 Google Books
  2. Bulletin trimestriel de la Société académique des antiquaires de la Morinie, volume 1,1852, [1]
  3. Mémoires de la Société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer, 1866,[2]
  4. Mémoires de la Société des antiquaires de la Morinie, volume 1, 1834 [3]
  5. Bibliographie de la France, Cercle de la librairie, 1858, [4]
  6. Mémoires de la Société des antiquaires de la Morinie, volume 10, 1858,[5]
  7. Mémoires de la Société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer, volume 2; 1868[6]