Louis-Eugène Lambert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis-Eugène Lambert
Louis Eugène Lambert.jpg
Louis-Eugène Lambert
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Paris
Nationalité
française
Activité
Peintre
Maître
Lieu de travail
Mécènes
Eugène Delacroix

Louis-Eugène Lambert (Paris, 24 septembre 1825-Paris, 17 mai 1900) est un peintre animalier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Eugène Delacroix qui finance ses œuvres et de Paul Delaroche, il se spécialise dans la représentation des chats et des chiens. Il débute au salon de 1847 et y prend le surnom de « Lambert des chats » ou de « Raphaël des chats ». Ses tableaux seront un grand succès commercial[1].

Membre de la Société d'aquarellistes français (en) (1879-1896), ses peintures sont conservées dans les plus grands musées : British Museum, Musée du Luxembourg, Musée des beaux-arts de Dijon, Musée des beaux-arts de Nantes, Stedelijk Museum, Brooklyn Museum, Musée d'art de Cincinnati, Musée communal des beaux-arts d'Ixelles, Musée de Clamecy etc.

Ami de Maurice Sand, en 1844, il s'installe à Nohant chez George Sand. Ne devant y rester à l'origine qu'un mois, il y demeurera quatorze ans et participera activement au théâtre de Nohant[2].

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise[3].

Œuvres[4][modifier | modifier le code]

  • Chatons jouant avec des plumes
  • Nature morte
  • Chatte et ses chatons
  • Le singe et le chien du cirque
  • Chaton, 1876
  • Les chatons dans le panier
  • Deux chatons jouant avec une bobine
  • Les chiens de repos

etc.

Galerie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vavara Dmitrïevna Stasova Komarova, George Sand, sa vie et ses œuvres, 1912, p. 419
  • Geraldine Norman, Nineteenth-century Painters and Painting: A Dictionary, 1977, p. 126 (Lire en ligne)
  • Collectif, Les Animaliers, Éditions Van Wilder, 1989, p. 142 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Bénézit, 1976, 1999, 2006
  • Véronique Miltgen, Peintures du XIXe siècle, 1800-1914 : catalogue raisonné, Musée des beaux-arts de Tours, 2001, p. 416

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les animaliers, Éditions Van Wilder, 1989, p.142
  2. Anna Szabó, Préfaces de George Sand, vol.1, 1997, p.206
  3. Notice biographique sur le site du cimetière (avec illustrations)
  4. Nombreux exemples sur Artnet

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :