Louis-Antoine Bacari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis-Antoine Bacari
Naissance
Activité
Maître
Distinction

Louis-Antoine Bacari (1755- ?) est un sculpteur français, lauréat du Prix de Rome en 1778 et 1780.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Louis-Antoine Bacari (ou Baccarit) est né à Paris en 1755, fils de Claude Bacari, architecte du roi (Louis XV).

À l’Académie royale de peinture et de sculpture, il est l’élève de Félix Lecomte, de Louis-Claude Vassé et d’Augustin Pajou.

En 1778, il partage avec Louis Pierre Deseine, le second prix de Rome de sculpture et se voit couronné, deux ans après, par le premier grand prix, toujours avec Deseine, ex-aequo.

Il est pensionnaire de la Villa Médicis de novembre 1780 au 28 mai 1785.

Après son retour à Paris, il se présente, en 1788, à l'Académie royale de peinture et de sculpture, mais il n'est pas admis.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • « Le Temps et la Liberté » érigeant une statue à Jean-Jacques Rousseau : projet en cire présenté au Salon de 1793;
  • « La Physique et le Génie des Sciences » : deux statues commandées par Quatremère de Quincy dans la cadre de la transformation de l’église Sainte-Geneviève en Panthéon des grands hommes ; ces figures ont disparu aujourd’hui.

Sources[modifier | modifier le code]

Dictionnaire des sculpteurs de l'école française au dix-huitième siècle. Tome 1 / par Stanislas Lami http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61251531