Louis-Amédée de Savoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis-Amédée de Savoie
Luigi Amedeo, Duke of the Abruzzi.jpg
Titre de noblesse
Duc des Abruzzes (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
JowharVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Lieu de travail
Activité
Famille
Père
Mère
Frères
Umberto di Savoia-Aosta (en)
Vittorio Emanuele di Savoia-Aosta (en)
Emmanuel-Philibert de SavoieVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Grade militaire
Conflit
Distinctions
Chevalier grand croix de l'ordre royal de Victoria (d)
Prix Scheele (en) ()
Médaille Vega ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Louis-Amédée-Joseph-Marie-Ferdinand-François de Savoie-Aoste, duc des Abruzzes (italien : Luigi Amedeo Giuseppe Maria Ferdinando Francesco di Savoia-Aosta, duca degli Abruzzi), né le à Madrid et mort le à Mogadiscio (Somalie), est un prince, alpiniste, marin et explorateur polaire italien qui a réalisé la première ascension du mont Saint Elias en 1897. Il a également servi comme amiral pendant la Première Guerre mondiale. Il est l'auteur d'Expédition de l'Étoile Polaire dans la Mer Arctique 1899-1900[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Amédée de Savoie, éphémère roi d'Espagne (1870-1873), le duc des Abruzzes découvre la montagne à Ceresole Reale en 1892 et s'initie à l'escalade l'année suivante. Au cours de l'année 1894, il est admis au sein de l'Alpine Club. Louis-Amédée de Savoie effectue deux fois la circumnavigation du globe terrestre (de 1894 à 1897 et de 1902 à 1904). Il participe à une expédition au Pôle Nord (1899-1900), au cours de laquelle le , il atteint la latitude arctique maximale (86° 33' 49") et doit être amputé de deux doigts gelés[2]. En 1906, il explore le massif du Rwenzori, en Ouganda, et gravit quatorze sommets. Il participe en 1909 à l'expédition au K2, au Pakistan, mais faute de moyens se tourne vers le Chogolisa, échouant à 150 mètres du sommet mais établissant un nouveau record d'altitude. Cette entreprise marque la fin de la carrière alpine du duc des Abruzzes, qui part ensuite à la découverte de la Somalie de 1918 jusqu'à sa mort.

Ascensions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Amédée de Savoie (Duc des Abruzzes), Expédition de l'Étoile Polaire dans la Mer Arctique 1899-1900, Paris, coll. « Polaires », Économica, 2004 (Préface de Giulia Bogliolo Bruna).
  2. Jules Rouch, Le Pôle Nord, Flammarion, 1923, p.190

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]