Louis-Émile Durandelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis-Émile Durandelle
Durandelle par Thiriot.jpg
Louis Thiriot, Portrait de Louis Émile Durandelle,
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Bois-ColombesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Louis-Émile Durandelle, né à Verdun le et mort à Bois-Colombes le , est un photographe français.

Il est réputé pour ses prises de vues documentaires d'architecture et d'œuvres d'art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis-Émile Durandelle fit équipe avec le photographe Hyacinthe César Delmaet de 1854 à 1862 à Paris au 30-32, chaussée de Clignancourt. Peu après le décès de Delmaet en 1862, le studio de photographie déménage au 22, boulevard des Filles-du-Calvaire, en conservant l'enseigne Delmaet et Durandelle et/ou Durandelle et Delmaet. En 1868, il déménage à nouveau pour le 4, rue du Faubourg-Montmartre. Clémence Jacob, épouse Delmaet, deviendra l'épouse de Louis-Émile Durandelle[1].

L'atelier Delmaet et Durandelle et/ou Durandelle se spécialisa dans la photographie d'architecture, en particulier les chantiers, restaurations et commandes publics (monuments, édifices, ouvrages d'art et d’ingénierie) en France, dans la 2e moitié du XIXe siècle, conduits par de talentueux architectes et ingénieurs : Édouard Corroyer (abbaye du Mont-Saint-Michel, Comptoir d'escompte de Paris), Charles Garnier (Opéra de Paris, villa Bordighera, opéra de Monte-Carlo), Edmond Guillaume (fouilles et substructions du palais du Louvre), Henri Labrouste (Bibliothèque impériale puis nationale), Paul Abadie (basilique du Sacré-Cœur de Montmartre), Gustave Eiffel

En 1878, fut publié Le Nouvel Opéra de Paris, un travail qui occupa l'atelier Delmaet et Durandelle et/ou Durandelle dix années, à partir de mars 1864. De 1887 à 1889, il documenta l'érection de la tour Eiffel[2].

Il effectuait presque toujours ses prises de vue en grand format, sur des plaques au collodion, ce qui donne à ses photographies « d'une frappante modernité » — épreuves tirées sur papier albuminé, souvent virées à l'or — une beauté particulière.

À la mort de son épouse Clémence, il se retire à Bois-Colombes en 1890 et épouse Julie-Eugénie Saint-Léger. Il cède son studio et son fonds photographique à l'un de ses collaborateurs, Paul Joseph Albert Chevojon (1865-1925). Louis-Émile Durandelle meurt le à Bois-Colombes.

Publication et album[modifier | modifier le code]

  • Charles Garnier, Le Nouvel Opéra de Paris, Paris, Librairie générale de l'architecture et des travaux publics Ducher et Cie, 1878, 2 volumes de textes et 6 volumes de planches, 1875-1881. Les deux volumes de textes ont été publiés pour le tome I en 1878, pour le tome II en 1881, les deux volumes in folio de planches gravées et chromolithographies en 1880, et les quatre volumes de photographies : Sculpture ornementale (tome I, 45 planches) en 1875, Statues décoratives (tome II, 35 planches) en 1875, Peintures décoratives (tome III, 20 planches) en 1875, Bronzes (tome IV, 15 planches), en 1876. Textes et planches numérisés : gallica
  • Bordighera [1871- 1880] : Album photographique montrant la villa de Charles Garnier à Bordighera et ses environs : 57 photographies (tirages albuminés) contrecollées en plein sur 35 feuillets de carton, dont 44 clichés tirés au format 11, 5 x 16 cm et 13 clichés tirés au format 18 x 23 cm. L'album s'ouvre sur la villa Garnier, dont une montre la villa en construction, des scènes plus familiales, dont une avec Charles Garnier et sa famille, puis le jardin et sa vaste palmeraie. L'album s'achève avec 22 vues montrant la ville de Bordighera (vues générales et ruelles). Collections Bibliothèque-musée de l'Opéra/BnF.
  • Bulletin de la Société française de Photographie, 1879, p. 38; 1880, p. 10; 1881, p. 41; 1883, p. 240.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Au Canada
Aux États-Unis
En France
Au Royaume-Uni

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Paris, Expositions universelles de 1878, 1882 et 1889.
  • L'art en France sous le Second Empire, Philadelphia Museum of Art, du 1er octobre au 26 novembre 1978 ; Detroit Institute of Arts, du 18 janvier au 18 mars 1979 ; Grand Palais (Paris), du 11 mai au 13 août 1979.
  • Regards sur la photographie en France au XIXe siècle, 180 chefs-d'œuvre du Département des Estampes et de la Photographie, exposition organisée dans le cadre du Festival d'automne à Paris par la Bibliothèque nationale de France et le Petit Palais du 18 septembre au 23 novembre 1980 ; New York, The Metropolitan Museum of Art, du 18 décembre 1980 au 15 février 1981.
  • Photography and Architecture 1839 -1939, Photographie et architecture 1839 - 1939, exposition itinérante organisée par le Centre canadien d'architecture (Montréal), de 1982 à 1984 ; galerie Lempertz Contempora, Cologne, du 15 septembre au 16 octobre 1982 ; The Art Institute of Chicago, du 9 mai au 26 juin 1983 ; Cooper-Hewitt Museum, The Smithsonian Institution's National Museum of Design, New-York, du 26 juillet au 16 octobre 1983 ; Centre Georges Pompidou, Paris, du 22 février au 8 avril 1984 ; Ottawa, The National Gallery of Canada, du 13 septembre au 11 novembre 1984.
  • Georges Sirot 1898-1977 : une collection de photographies anciennes, Paris, Bibliothèque nationale de France et Centre national de la photographie, du 15 septembre au 10 novembre 1983.
  • Photo Génie, Centre national de la photographie, avec la collaboration de l'École nationale des ponts et chaussées et la participation de la Fondation Kodak-Pathé, École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, du 14 septembre au 23 octobre 1983.
  • Images et imaginaires d'architecture : dessin - peinture - photographie - arts graphiques - théâtre - cinéma, en Europe Aux XIXe et XXe siècles, Paris, Centre national d'art et de culture Georges Pompidou/Centre de création industrielle, du 8 mars au 28 mai 1984.
  • La carrière de l'architecte au XIXe siècle, Paris, musée d'Orsay, du 9 décembre 1986 au 1er mars 1987.
  • Des Grands chantiers, hier : photographies, dessin : outils de l'architecte et de l'ingénieur autour 1900, dans les collections de la Bibliothèque administrative de la Ville de Paris, Paris, Musée-galerie de la Seita, du 3 novembre 1988 au 14 janvier 1989.
  • L'invention d'un regard 1839-1918 : cent cinquantenaire de la photographie, XIXe siècle, Paris, musée d'Orsay et Bibliothèque nationale de France, du 2 octobre au 31 décembre 1989.
  • Les Chefs-d'œuvre de la photographie dans les collections de l'École des beaux-arts, Paris, École nationale supérieure des beaux-arts, du 20 novembre 1991 au 5 janvier 1992.
  • Photographie/Sculpture, Paris, palais de Tokyo, Centre national de la photographie et Service culturel du musée du Louvre, du 21 novembre 1991 au 4 avril 1992.
  • Charles Garnier : un architecte pour un empire, Paris, École nationale supérieure des beaux-arts, du 26 octobre 2010 au 9 janvier 2011.
  • Labrouste (1801-1875) architecte : la structure mise en lumière / Henri Labrouste : structure brought to light, Paris, Cité de l'architecture et du patrimoine, en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France et le Museum of modern art de New York, du 11 octobre 2012 au 7janvier 2013 ; New-York, Museum of modern art, du 10 mars au 24 juin 2013.
  • La photographie en cent chefs-d'œuvre, Paris, Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, Galerie François 1er, du 13 novembre 2012 au 17 février 2013.
  • Louis-Émile Durandelle : la mémoire du Mont Saint-Michel, Paris, bibliothèque du musée des arts décoratifs, du 26 février au 30 avril 2014.
  • Paris and its environs - Eugène Atget, Édouard Baldus, Brassaï, Louis-Émile Durandelle, Rémy Duval, Robert Koch Gallery, San Francisco, juillet-septembre 2014.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir étude princeps : Elvire Perego, « Delmaet & Durandelle ou la rectitude des lignes. Un atelier du 19e siècle », Photographies,‎ .
  2. Voir « Travaux de construction de la tour Eiffel » sur le site du musée d'Orsay.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugenia P. Janis, Delmaet et Durandelle in chapitre consacré à la photographie, dans L'Art en France sous le Second Empire, catalogue d'exposition, Philadelphia Museum of Art, Detroit Institute of Arts et Réunion des musées nationaux, Galeries nationales du Grand Palais, Paris, 1979, p. 472–473, avec une illustration no 340, Ouvriers sur le toit de l'Opéra de Paris pendant sa construction, 1864.
  • Bernard Marbot et Weston Naef, Regards sur la photographie en France au XIXe siècle, 180 chefs-d'œuvre du département des Estampes et de la Photographie, Paris, Berger-Levrault, 1980 (catalogue d'exposition publié dans le cadre du Festival d'automne à Paris, Palais des Beaux-Arts de Paris, musée du Petit Palais, 18 septembre-23 novembre 1980; New York, The Metropolitan Museum of Art, 18 décembre 1980-15 février 1981). 2 notices et 2 illustrations consacrées à Delmaet Durandelle (Edward ?) [prénom qui s'est, en effet, révélé par la suite, inexact], no 50 : Paris , le Pont d'Arcole, 1868 et no 51 : Paris, chantier de construction du nouvel Hôtel-Dieu (dons Georges Sirot).
  • Richard Pare, Photography and architecture, 1839 - 1939, avec une introduction par Phyllis Lambert, catalogue par Catherine Evans Inbusch et Marjorie Minsterberg, New York, Callaway; Montréal, Centre canadien d'architecture, 1982, 282 p.,ouvrage publié (éd .anglo-saxonne) dans le cadre d'une exposition itinérante : Galerie Lempertz contempora, Köln, 1982 ; The Art Institute of Chicago, 1983; Cooper-Hewitt Museum, New York, 1983 ; Centre Georges Pompidou, Paris, 1984; The National Gallery of Canada, Ottawa, 1984; pour l'édition française (trad. par André Bernier), excepté l'Amérique du Nord, Pierre Mardaga éditeur, Liège, Bruxelles, Paris, 1983/1984; pour l'édition française en Amérique du Nord, Editions du Méridien, Montréal, 1984 [avec 1 illustration/planche no 110 intitulée Appareils hydrauliques d'une fonderie, Biache Saint-Vaast, Pas-de-Calais, années 1870 (?) et une notice consacrée à (Édouard ?) Durandelle, p. 261].
  • Jean-François Chevrier, Le Fantôme de L'Opéra, in revue Photographies, no 1, Paris, Association française pour la diffusion du patrimoine photographique et la Direction du Patrimoine (Ministère de la Culture), printemps 1983, photographie de couverture par Delmaet et Durandelle et p. 54 (texte) et 55 : Ouvriers sur le toit de l'Opéra pendant sa construction (collection de l'École nationale Supérieure des Beaux-Arts).
  • Centre National de la Photographie, avec le concours du Ministère de la Culture,Les grands travaux/Les années déclic/Niépce en poche in Photogénies no 2 , n°spécial : L'École des ponts et chaussées et la photographie, septembre 1983.
  • Centre National de la Photographie, avec le concours du Ministère de la Culture, Georges Sirot/Regards sur l'Art/Fête de la musique, avec des textes de Claude Mollard, Eliette Bation-Cabaud, Bernard Marbot, Sylvain Roumette in Photogénies, no 3, octobre 1983, avec 1 illustration consacrée à Durandelle : Construction de la crypte du Sacré-Cœur, Paris, 1879.
  • Le Grand Œuvre : photographies des grands travaux 1860-1900, avec une introduction par Jean Desjours, légendes par Bertrand Lemoine, Paris, Centre National de la Photographie, avec le concours du Ministère de la Culture, collection Photo Poche, no 11, 1983 /1984 [publié à l'occasion de l'exposition Photo Génie, présentée à Paris, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 1984, Illustrations par Durandelle : no 29, 30 et 32 : Travaux de construction de la Tour Eiffel, Paris, 1888, no 35, 36, 37 et 38 : Construction du Comptoir d'Escompte, Paris et petite notice biographique en fin d'ouvrage.
  • Jean-François Chevrier et Philippe Néagu, La photographie d'architecture aux XIXe et XXe siècles, in Images et imaginaires d'architecture : dessin - peinture - photographie - théâtre - cinéma - en Europe aux XIXe et XXe siècles, Paris, Centre Georges Pompidou/Centre de Création Industrielle, 1984, p. 93–101, et concernant Delmaet et Durandelle p. 96, illustration p. 207 : Ouvriers sur le toit de l'Opéra de Paris pendant sa construction, 1864 ; E. Durandelle p. 223, Détail de la frise de l'Opéra durant sa réalisation, vers 1870 ; p. 234, Visite des journalistes sur le chantier de la Tour Eiffel le 4 juillet 1888, et Studio Chevojon : Structure de la Galerie des Machines à Paris, 1889. Catalogue conçu par Jean Dethier, publié à l'occasion de l'exposition Images et imaginaires d'architecture produite par le Centre de Création Industrielle, 8 mars - 28 mai 1984, à la Grande Galerie du Centre national d'Art et de Culture Georges Pompidou, Paris.
  • Elvire Perego, Delmaet & Durandelle ou la rectitude des lignes. Un atelier du 19e siècle, étude d'ensemble princeps avec 42 illustrations dont Le Comptoir d'escompte de la Ville de Paris, Le Nouvel Opéra de Paris, l'église du Sacré-Cœur à Montmartre, Fouilles archéologiques et Substructions du Louvre, Constructions métalliques, exemples d’ingénierie, avec inventaire chronologique sommaire des reportages de D.& D. p. 62–63, inventaire de succession à A. Chevojon p. 75, in revue Photographies, n° spécial intitulé Photographie, art moderne & technologie, 1850-1950, Paris, Association française pour la diffusion du patrimoine photographique et la Direction du Patrimoine (ministère de la Culture), no 5, printemps 1984, p. 54–75.
  • L'Opéra de Paris, avec une introduction par Bruno Foucart, photographies anciennes de Delmaet & Durandelle, Marville, Chevojon, Le Deley, Liébert et Solignac, ainsi que d'André Martin, notices par Martine Kahane et notice biographique par Elvire Perego, Paris, Centre National de la Photographie, avec le concours du Ministère de la Culture, collection Photo Poche, no 18, 1985, 62 illustrations, dont 23 de Delmaet et Durandelle.
  • Annie Jacques, La carrière de l'architecte au XIXe siècle, catalogue d'exposition/Les dossiers du Musée d'Orsay, Paris, Musée d'Orsay, 1986-1987, Ministère de la Culture et de la Communication, Éditions de la Réunion des Musées nationaux, Paris, 1986, 72 p., ill. de Delmaet et Durandelle, cat 22, p. 13 : L'agence de Charles Garnier, ca 1862; cat 23, p. 14 : Les fondations du Nouvel Opéra avec un personnage en haut de forme, ca 1862; cat 24, p. 15: Charles Garnier et son équipe, ca 1862; cat.25, p. 15 : Charles Garnier entouré de Louvet, Scellier et d'autres collaborateurs, ca 1862.
  • Ulrich F. Keller, Durandelle, The Paris Opera, and the aesthetic of creativity, in revue Gazette des Beaux-arts, n° hommage à Jean Adhémar, janvier-février 1988.
  • Amélie Granet, Musée d'Orsay : Catalogue sommaire illustré du fonds Eiffel, Paris, Ed. de la Réunion des musées nationaux, Ministère de la Culture, de la Communication, des Grands Travaux et du Bicentenaire, 1989, 167 p. : cf. PHO 1981- 118, p. 95–101 : avec 58 ill. de Durandelle : Album sur les travaux de construction de la Tour Eiffel du 8 avril 1887 au 31 mars 1889; PHO 1981-119; PHO 1981-125 (1) à (9), p. 106; PHO 1981- 118 : L'Hôtel particulier de Gustave Eiffel par Chevojon; PHO 1981-132, p. 121.
  • Anne-Marie Garcia et Catherine Mathon, Les chefs- d'œuvre de la photographie dans les collections de l'École des beaux-arts, École nationale supérieure des beaux-arts, Paris, catalogue d'exposition, 20 novembre 1991 - 5 janvier 1992, ill. et textes : pp .82, 83, 84, 85 : Le Mont-Saint Michel. Les ruines de la tour Claudine et le Mont Saint-Michel, la nef de l'église, entre 1872 et 1874, épreuves sur papier albuminé signées Delmaet et Durandelle ; p. 86-87 : Nouvel Opéra. Construction du pavillon des Abonnés; p. 88-89 : Nouvel Opéra. Vue du Vestibule circulaire et du plancher du parterre, 25 mars 1864; p. 90-91 : Nouvel Opéra Vue de la galerie de la Queue, 8 octobre 1864; p. 92-93 : Nouvel Opéra : sculpteurs au travail, entre 1866 et 1869 ; p. 94-95 : figures décoratives du Nouvel Opéra de Paris, épreuves sur papier albuminé signées Delmaet et Durandelle (Dons de Mme Charles Garnier en 1898) ; p. 110-111 : Les fouilles du Louvre, la salle des Cariatides, 1882 (don de Ed. Guillaume); p. 112–113 : Les fouilles du Louvre : la galerie de la Vénus de Milo, 1883, épreuves sur papier albuminé signées [Louis-Émile] Durandelle.
  • Elvire Perego, La Ville-Machine : Architecture et industrie (chapitre 11) avec un cahier de 12 illustrations sur L'Opéra de Paris par Delmaet et Durandelle, in Nouvelle Histoire de la Photographie, sous la direction de Michel Frizot, Paris, éditions Adam-Biro/Bordas, avec le concours du Centre National du Livre, 1994, p. 196–223; nouvelle édition Adam-Biro/Larousse 2001; édition allemande et anglo-saxonne A New History of Photography, Konemann, Köln, 1998.
  • Shelley Rice, Parisian views, Cambridge (Mass.), Londres, The MIT press, 1997, 267 p., avec illustrations.
  • Claude Baillargeon, Au service de la propagande du Sacré-Cœur : l'album de travail de Rohault de Fleury, in L'album photographique : Histoire & Conservation d'un objet, Journées d'études du groupe Photographie de la section française de l'institut international de conservation, Muséum national d'histoire naturelle, Paris, 26-27 novembre 1998, Champs-sur-Marne, SFIIC, 2000, p. 77–94 avec illustrations.
  • Carlo Benini, Anatomia di un edificio. Louis-Emile Durandelle fotografo e la costruzione dell'Opera di Charles Garnier 1864-1872, Bologne, 2001, 223 p., avec illustrations.
  • Claude Baillargeon, Religious fervor and photographic propaganda : Durandelle's anatomical studies of the Sacré-Cœur de Montmartre, thèse de doctorat, Diss. Philosophy of History of Art, University of California, Santa Barbara, 2002, 522 p., avec illustrations., bibliogr. p. 345–382.
  • Les Riviera de Charles Garnier et Gustave Eiffel : le rêve de la raison / Charles Garnier and Gustave Eiffel on the french and italian Rivieras : the dream of reason, Marseille, Éditions Imbernon, Librairie de l'Architecture et de la Ville, 2004 (français/anglais) [voir en particulier les textes de Gisella Merello et Andrea Folli, in chapitre 2 : Charles Garnier entre Riviera et Côte d'azur/Charles Garnier on the French and Italian Rivieras, avec des illustrations de Durandelle p. 89 [La villa de Charles Garnier dans son site], p. 108 [La famille Garnier dans le jardin de la villa à Bordighera] et Jean-Lucien Bonillo ... [et alii], in chapitre 3 : Charles Garnier, Gustave Eiffel...et les autres [ouvrage publié avec le concours du ministère de la Culture et de la Communication (Centre national du Livre et Direction de l'architecture et du patrimoine) à l'occasion de l'exposition Le rêve de la raison, l'observatoire astronomique de Nice, Forum d'urbanisme et d'architecture de la ville de Nice, 20 décembre 2004-2005].
  • Joëlle Bolloch, La Tour Eiffel. La photographie au Musée d'Orsay. Paris, Musée d'Orsay, 5 Continents Éditions, Milan, 2005, texte et notices avec des reproductions de planches de Louis-Émile Durandelle retraçant les étapes de la construction de la Tour Eiffel du 28 avril 1887 au 19 juillet 1888, no 5, 6, 7, 8, 9, 12, 13, 14, 15, 16 et 17.
  • Charles Garnier : un architecte pour un empire, ouvrage et catalogue sous la direction de Bruno Girveau, publié à l'occasion de l'exposition présentée à l'École nationale supérieure des beaux-arts, Paris, du 26 octobre 2010 au 9 janvier 2011, Beaux-arts de Paris les éditions,2010, 341 p., avec 28 illustrations de Louis-Émile Durandelle [avec des textes d'Anne-Marie Garcia : Charles Garnier et la photographie p. 90–105, Laure de Hody : Sa famille, ses proches, ses collaborateurs, p. 164–171, Marie-Laure Crosnier-Leconte : Le nouvel Opéra, p. 234–267, Bruno Girveau : L'effet Nouvel Opéra, p. 268–293...et alii].
  • (en) Claude Baillargeon, « Construction Photography and the Rhetoric of Fundraising : The Maison Durandelle Sacré-Cœur Commission », in Visual Resources : An International Journal of Documentation, Volume 27, Issue 2, Special Issue : Intersection of Photography and Architecture, 23 mai 2011, p. 113–128.

Liens externes[modifier | modifier le code]