Lou Seriol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lou Seriol
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Occitania
Genre musical Musique occitane, rock alternatif
Années actives De 1992 à aujourd'hui.
Site officiel www.louseriol.it
Composition du groupe
Membres Stefano Degioanni
Edoardo Degioanni
Adriano Rovere
Benjamin Newton
Roberto Gaia

Lou Seriol (les écureuils en occitan) est un groupe de musiciens italiens, originaires du Piémont, qui chante essentiellement en occitan.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le groupe a été fondé en 1992. Il est originaire d'Aisone (Aison en occitan) dans la Valle Stura de la province de Cuneo dans le Piémont.

Lorsqu'ils se sont lancés, le plus jeune, Edoardo, avait 12 ans, le plus âgé en avait 15. Ils étaient encouragés par Sergio Berardo, le leader du groupe Lou Dalfin, qui était pour certains leur professeur de musique. Ils ont commencé par animer des bals traditionnels dans les Vallées occitanes d'Italie. C'était l'époque du rock alternatif. Ils écoutaient Les Négresses Vertes et leur nouvelle musique populaire. Aujourd'hui, on les invite en Italie, en Espagne, en France, en Autriche, aux Pays-Bas[1].

Né de la mouvance dite « tradinovatrice », le groupe allie musique traditionnelle et rock 'n' roll. Ainsi, ils composent autant avec l’accordéon ou la flûte, qu’avec des instruments tels que la guitare électrique ou la batterie. Tout en puisant dans le répertoire traditionnel italien, Lou Seriol ajoute sa touche personnelle énergisante. Très festif, le groupe proche du Massilia Sound System a notamment collaboré avec Papet J[2].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

  • Stefano Degioanni : chant, flutes
  • Edoardo Degioanni : organetto, claviers
  • Adriano Rovere : guitares
  • Benjamin Newton: basse
  • Roberto Gaia : batterie, percussions

Discographie[modifier | modifier le code]

Le groupe a sorti 4 CD depuis ses débuts :

  • Persi Pien, autoproduzione, 2000.
  • Reviori, autoproduzione, 2005.
  • Ambe vos, CD live accompagné du DVD du groupe en concert, autoproduzione, 2009.
  • Maquina Enfernala, 2012, distribué par Egea Music.

Tous les disques sont autoproduits, les ventes étant assurées lors des concerts et via Internet.

Principaux concerts et festivals[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (it) Elio Bussolino, « La macchina infernale dei Lou Seriol festeggia il ventesimo compleanno », La Repubblica,‎ (lire en ligne)
  • (oc) Eliane Tourtet, « Lou Seriol presenta sa Maquina Enfernala », La Setmana,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]