Los Andes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Los Andes
Commune du Chili
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Province Los Andes
Région Valparaiso
Démographie
Gentilé Andino/a
Population 68 401 hab. (2016)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 50′ 00″ sud, 70° 37′ 00″ ouest
Altitude 819 m
Superficie 124 800 ha = 1 248 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte administrative du Chili
City locator 13.svg

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte topographique du Chili
City locator 13.svg

Los Andes est une ville et une commune du Chili de la province de Los Andes, elle-même située dans la région de Valparaiso. En 2016, sa population s'élevait à 68 401 habitants[1]. La superficie de la commune est de 1 248 km2 (densité de 55 hab./km2).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Située à une altitude de 820 mètres la ville de Los Andes est construite sur le cours supérieur du rio Los Andes affluent du río Aconcagua. Le territoire de la commune est délimité par celui de San Esteban et Santa Maria au nord, Calle Larga, au sud, Mendoza en Argentine à l'est, Rinconada au sud-est et San Felipe, sa principale rivale, à l'ouest.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Los Andes est un climat de transition entre celui de la steppe et le climat méditerranéen continental (Csa). Il se caractérise par une saison sèche longue de 6 mois et une pluviométrie moyenne de 398 mm. La température moyenne est de 15°C avec une température moyenne maximale en été de 35°C et une température minimale moyenne en hiver légèrement inférieure à 0°C.

Un axe clé pour la traversée des Andes[modifier | modifier le code]

La commune est créée le 31 juillet 1791 par le gouverneur du Chili Ambrosio O'Higgins "de las Piedras Paradas" qui après avoir étudié la région choisit ce site fertile pour le ravitaillement des voyageurs qui franchissent les Andes passant du Chili à l'Argentine[2]. Cette route est empruntée par l'Armée des Andes formée en Argentine en 1817 pour libérer le Chili. En 2017 la route n°60) reste en 2017 la principale liaison routière entre le centre du Chili et l'Argentine. La route suit la vallée du rio Juncal. Elle s'élève de 1 000 mètres sur les 9 derniers kilomètres en effectuant de nombreux lacets jusqu'au col de la Cumbre à 3 832 mètres avant de redescendre dans la vallée du rio Las Cuevas et de relier la ville de Mendoza en Argentine. Une ligne de chemin de fer à voie métrique de 284 km de long empruntant les mêmes vallées a été construite et inaugurée en 1910. Elle relie les réseaux à écartement large chilien (à Los Andes) et argentin (à Mendoza). La ligne est concurrencée par la route et ses caractéristiques ne permettent pas de faire passer des convois lourds. L'exploitation est arrêtée en 1984. Des projets de reconstruction sont envisagés depuis quelques années.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie est dominée par les activités agricoles et l'extraction du cuivre sur le site de Río Blanco par la filiale Andina de la société CODELCO qui emploie environ 1700 personnes en 2017[3]. Les terres agricoles sont toutes irriguées par un système de canaux.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de la commune se trouve la réserve nationale de Río Blanco créée en 1932 d'une superficie de 10175 hectares. On y trouve 32 espèces végétales protégées dont 94% d'origine indigène. En ce qui concerne la faune la réserve abrite des condors ainsi que des pumas,renards roux, et d'autres mammifères[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Countries > Americas > Chile > Chile extended », sur Geohive (consulté le 12 mars 2017)
  2. (es) Subsecretaría de Desarrollo Regional y Administrativo, « Home > Gobierno Regional de Valparaíso › Provincia de Los Andes > Los Andes », sur Gobierno de Chile (consulté le 11 mars 2017)
  3. (es) CODELCO, « Operaciones > Andina », sur CODELCO (consulté le 11 mars 2017)
  4. (es) Corporación Nacional Forestal, « HReserva Nacional Río Blanco », sur CONAF (consulté le 11 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]