Los Ángeles Negros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Los Ángeles Negros
Description de cette image, également commentée ci-après
Los Ángeles Negros entre 1969 et 1973. De gauche à droite: Germaín de la Fuente, Luis Ortiz, Jorge González, Mario Gutiérrez y Miguel Ángel «Nano» Concha.
Informations générales
Pays d'origine Chili
Genre musical Bolero, Funk, Rock,
Années actives Depuis 1968 jusqu'à maintenant
Composition du groupe
Membres Germaín de la Fuente, Mario Gutiérrez, Miguel Ángel "Nano" Concha, Luis Ortiz

Los Ángeles Negros (Les Anges Noirs) est un groupe chilien de bolero et pop chilienne formé à San Carlos de Chili en mars 1968. Le groupe a rapidement atteint la renommée internationale. Cependant, en 1973 a commencé une crise qui a abouti à la démission de Germaín de la Fuente en 1974 pour poursuivre un projet personnel au Mexique. Le reste du groupe, dirigé par "Nano" Concha, avec Luis Astudillo à la batterie et avec le nouveau chanteur, Ismael Montes, a poursuivi sa carrière au Chili, en gardant le Mexique comme l'un de ses principaux lieux de présentations. Une nouvelle crise en 1982 a de nouveau divisé la bande qui, malgré les conflits précédents et successifs depuis lors, a réussi à rester en vigueur jusqu'à aujourd'hui.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières années et le succès immédiat[modifier | modifier le code]

Le groupe est né dans la localité de San Carlos, province de Ñuble, en 1968, étant d'abord un ensemble instrumental formé par Cristián Blasser, Mario Gutiérrez (tous deux étudiants de l'école Consolidée) et Sergio Rojas (inspecteur du lycée du peuple). Le groupe, en principe influencé par le rock'n'roll britannique des Beatles, a été baptisé par Rojas comme "les anges noirs", en allusion au groupe Pat Henry et les Blue Devils.

Dans le but de participer à un concours de groupes convoqués par la radio "La Discusión" dans la ville de Chillán, invité à participer en mars de cette même année au jeune chanteur Germaín de la Fuente, qui était alors déjà connu dans la région pour ses participations comme  Chanteur dans divers groupes locaux. Son arrivée signifiait un tour dans le style musical de la bande, le maintien d'une structure de base de roche, mais depuis lors prédomine le boléro et les chansons romantiques. Le nouveau groupe a remporté le concours en juin 1968, battant un autre groupe de renom du peuple, appelé "Los Cangrejos". Le prix consisté en l'édition à Santiago d'un single pour l'Indy Seal, appartenant à Raúl Lara, pianiste de la radio.

Le single avait sur son côté une version du thème "Porque te quiero", le compositeur Orlando Salinas. Aaprès son retour à San Carlos, avec Federico Blasser à la batterie, et avec lui fait quelques présentations dans la région.

Après ce succès initial, à la fin de 1969, la filiale chilienne du label transnational Odeon (maintenant connu sous le nom EMI Music) s'est intéressée au groupe et avec un appel du directeur artistique de la compagnie, Jorge Oñate, le rêve du groupe d'enregistrement a été concrétisé pour une Couverture internationale de l'entreprise. Dans ce premier album, "Porque te quiero", a également participé Miguel Ángel Concha (nano), à la basse, Jorge Gonzalez sur le clavier et Luis Ortiz à la batterie, tous terminé en provenance du Canada. Avec cet album est venu la première invitation à voyager à l'étranger.

Internationnal[modifier | modifier le code]

En avril 1970, le groupe a été embauché pour effectuer en Equateur, avec beaucoup de succès. En conséquence, Los Angeles Negros ont enregistré leur deuxième production intitulée "Y volveré". Ce nouvel album a étendu les possibilités du groupe à l'étranger, obtenant de nouveaux contrats pour agir au Pérou, Uruguay, Paraguay, Bolivie, Colombie, une partie du Brésil, Venezuela, Amérique centrale, Etats-Unis, Canada, Porto Rico, République dominicaine, Curaçao, Aruba et enfin, à la fin de 1971, au Mexique, où ils ont établi leur base d'opérations en 1973 et s'est établi définitivement en 1982.

En février 2015, le journal Reforma de Mexico a annoncé que l'ancien chanteur Enrique Castillo vivait comme indigent dans ce pays, dans la municipalité de Naucalpan. Les médias a rélé que l'ex-membre de la bande vit à l'intérieur d'un Combi avec des pneus bosselés , le verre étoilé et les ordures, et qui survit grâce à la charité des voisins et des connaissances qui lui apportent des vêtements et de la nourriture.

Héritage[modifier | modifier le code]

Le groupe a influencé plusieurs groupes latino-américains qui ont émergé dans les décennies de 1960 et 1970. Parmi les autres groupes musicaux, les Chiliens peuvent être mentionnés Los Galos, Los Golpes ou Capablanca; Pour les Péruviens Los pasteles verdes et les Vénézuéliens Los Terricolas. Au cours de la décennie 1990, le groupe a également influencé de nouveaux groupes mexicains, appartenant au genre Grupero, qui ont émergé à la frontière avec les États-Unis. Malgré la différence de styles, le groupe a également influencé divers interprètes et des groupes de hip-hop, dont beaucoup ont interprété des versions différente des chansons du groupe. La chanson "El rey y yo" est apparu dans le cadre de la bande originale du jeu vidéo Grand Theft Auto V.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums en studio[modifier | modifier le code]

Année Titre Chant
1969 Porque te quiero Germaín de la Fuente
1970 Y volveré
Quiero más de ti
1971 Esta noche la paso contigo
La cita
1972 El tren hacia el olvido
Déjenme si estoy llorando
1973 Quédate en mis sueños
1974 Aplaude mi final
1975 Mi vida como un carrusel Ismael Montes
1976 Despacito
Bolerísimo
1977 Serenata sin luna Óscar Antonio Seín
1978 Pasión y vida Micky Alarcón
1979 Será varón, será mujer
1980 Tu enamorado
1981 Volverás Arturo Muñoz y Guillermo Lynch(cr)
1982 Siempre románticos Ismael Montes y Enrique Castillo(cr)
1983 Locamente mía
1984 Con alas nuevas Ismael Montes y Eddy Martínez(cr)
1985 Prohibido
1990 El esperado regreso Eddy Martínez y Omar Ibarra(cr)
1991 De aquí en adelante Alfonso Ortega(cr)
1996 Toda una vida Gastón Galdames y José Luis Velázquez(cr)
2003 Metamorfosis Antonio Saavedra(cr)
2014 En vivo & sin etiqueta Antonio Saavedra y Mauricio Ruiz(cr)
No morirá jamás - Colaboraciones
2016 Memorias del alma

Album en live[modifier | modifier le code]

  • 2010 - En vivo desde Potosu (Antonio Saavedra y Álvaro Tahuilán)

Compilations[modifier | modifier le code]

Année Titres
1973 Quédate en mis sueños
1983 20 éxitos originales
1993 15 super éxitos
2005 40 éxitos
2007 A México lindo y querido
2007 21 grandes éxitos

Liens externes[modifier | modifier le code]