Loring « Red » Nichols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Loring "Red" Nichols)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nichols.
image illustrant le jazz
Cet article est une ébauche concernant le jazz.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Loring "Red" Nichols
Red Nichols from sheet music.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Las VegasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Ernest Loring « Red » Nichols (né le à Ogden, Utah; mort le à Las Vegas, Nevada) est un trompettiste et cornettiste de jazz américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Red Nichols est connu pour être un cornettiste arrivé à New York avec son talent (prodige de la musique dès ses 12 ans), et parti de rien de sa petite ville natale de Ogden, avant de fonder le groupe Red Nichols and His Five Pennies, qui allait faire son succès.

Red Nichols est décrit par le critique Steve Leggett[1] comme « un joueur expert en cornette, un improvisateur solide, et un bourreau de travail, car il a participé à 4000 enregistrements, pendant les seules années 1920 ».

Compositions de Red Nichols[modifier | modifier le code]

Les titres de Red Nichols incluent notamment "Hurricane" avec Paul Madeira Mertz, "Five Pennies" (1927), "That's No Bargain", "Get With It", "Hangover" avec Miff Mole, "The King Kong", "Nervous Charlie", "Trumpet Sobs" (1926), "The Parade of the Pennies", "Sugar", "Overnight Hop", "Lowland Blues", et "Meet Miss 8 Beat".

Albums[modifier | modifier le code]

  • Jazz Time (Capitol H 215, 1950)
  • Parade of the Pennies (Capitol ST 1051, 1958)
  • Meet the Five Pennies (Capitol T 1228, 1960)
  • Blues and Old-Time Rags (Capitol ST 2065, 1963)
  • The Rarest Brunswick Masters (MCA 1518)

Film biographique[modifier | modifier le code]

Le film Millionnaire de cinq sous (The Five Pennies), une comédie américaine réalisée par Melville Shavelson en 1959, retrace la vie et la carrière du musicien (de son vivant). Ce film de la Paramount reçoit quatre nominations aux Oscars.

Épreuve familiale[modifier | modifier le code]

Le cœur du film s'attache à son épreuve familiale, qui l'éloigna du public pendant sept ans, avant de renouer avec le succès. En effet, à compter de 1942, son épouse et lui se sont consacrés à la rééducation de leur fille (atteinte de la poliomyélite, qui ne pouvait plus marcher). Ce n'est qu'une fois que leur fille devient adolescente et guérit, pouvant marcher de nouveau, que Red Nichols reprit sa carrière.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]