Loren D. Estleman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Loren D. Estleman

Description de cette image, également commentée ci-après

Loren D. Estleman en 2008

Naissance 15 septembre 1952 (62 ans)
Ann Arbor, Michigan, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Loren D. Estleman, né le 15 septembre 1952 à Ann Arbor dans le Michigan, est un écrivain américain de roman policier et de western.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1974, Estleman est diplômé de l’université d'Eastern Michigan avec un baccalauréat en anglais et en journalisme. En 2002, l’université d'Eastern Michigan lui décerne un doctorat honorifique en lettres humaines. Il se marie en 1993 avec l’écrivaine Deborah Morgan.

De 1973 à 1980, il est reporter et rédacteur dans plusieurs journaux de Ypsilanti, Pickney, Ann Arbor, Dexter (en) où il s’occupe de la chronique judiciaire.

En 1976, Il publie son roman The Oklahoma Punk inspiré par la vie de Wilbur Underhill, un pilleur de banques pendant la Grande Dépression. En 1978 et 1979, il publie deux pastiches des aventures de Sherlock Holmes, Sherlock Holmes vs. Dracula et Dr Jekyll and Mr. Holmes.

À la même époque, il écrit également des westerns comme The Hider en 1978.

Il est surtout connu pour sa série de romans avec le détective privé de Détroit, Amos Walker. Vingt-deux romans qui sont autant de prétextes pour faire découvrir un aspect de la ville.

En 1984, Kill Zone commence une trilogie consacrée à Peter MacKlin, un tueur professionnel marié à une alcoolique et père d’un enfant drogué.

Dans Peeper, en 1989, il créée le détective privé Ralph Poteet. Dans ce roman, Estleman se pastiche lui-même.

Autre série, à partir de 1980, où avec Whiskey River, il commence une chronique sur l’histoire du crime dans la ville de Détroit.

À partir de 1998, il écrit une nouvelle série tout d’abord dans des nouvelles puis à la demande son éditeur dans des romans. Le héros est Valentino, un détective amateur.

Écrivain prolifique, Estleman a reçu plusieurs prix littéraires.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Littérature policière[modifier | modifier le code]

Série Amos Walker[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]
  • Motor City Blue, 1980
  • Angel Eyes, 1981
    • Les anges ont ces yeux-là, Série noire no 1888, 1982
  • The Midnight Man, 1982
    • Tout dans le coffre, no 1906, 1983
  • The Glass Highway, 1983
    • Dope à Détroit, no 1979, 1984
  • Sugartown, 1984
    • La Cave aux icônes, no 2043, 1986
  • Every Brillant Eye, 1985
  • Lady Yesterday, 1987
    • Lady Yesterday, Polar USA no 12, 1989
  • Downriver, 1988
    • Tous des tricheurs, Série noire no 2148, 1988
  • Silent Thunder, 1989
    • On s’éclate !, Série noire no 2214, 1989
  • Sweet Women Lie, 1990
    • La menteuse est sans pitié, Série noire no 2256, 1991
  • Never Street, 1997
  • The Witchfinder, 1998
  • The Hours of the Virgin, 1999
  • A Smile on the Face of the Tiger, 2000
  • Sinister Heights, 2002
  • Poison Blonde, 2003
  • Retro, 2004
  • Nicotine Kiss, 2006
  • American Detective, 2007
  • The Left-Handed Dollar, 2010
  • Infernal Angels, 2011
  • Burning Midnight, 2012
Nouvelles[modifier | modifier le code]
  • Dead Soldier, 1982
  • Eight Mile and Dequindre, 1985
    • À l’angle d'Eight Mile et de Dequindre, dans Mystères 89, Le Livre de poche no 6561, 1989
  • Major Crimes, 1986
    • Grand banditisme, dans Le Mort ambulant, Le Livre de poche no 1006, 1993
  • Gogs, 1987
    • Peine de substitution, dans Histoires de trouble émoi, Le Livre de poche no 4369, 1992
  • The Crooked Way, 1992
    • Boulevard de l’arnaque, dans Mystères 91, Masque grand format, 1991
Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]
  • General Murders, 1988 (recueil de dix nouvelles)
    • Histoires chaudes, Série noire no 2197, 1989

Série Peter Macklin[modifier | modifier le code]

  • Kill Zone, 1984
    • Le Pro, collection Danger haute tension, Presses de la cité, 1985, réédition Pocket no 3703, 1991
  • Roses Are Dead, 1985
    • Toutes les roses sont mortelles, Série noire no 2069, 1986
  • Any Man’s Death, 1986
  • Faites vos jeux !, Série noire no 2096, 1987
  • Something Borrowed, Something Black, 2002 (nouvelle)
    • Pour le meilleur et pour le pire, dans La nuit s’éveille, Albin Michel, 2000
  • Little Black Dress, 2005

Série Détroit[modifier | modifier le code]

  • Whiskey River, 1990
  • Motown, 1991
  • King of the Corner, 1992
  • Edsel, 1995
  • Jitterbug, 1998
  • Stress, 1999
  • Thunder City, 1999

Série Valentino[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]
  • Dark Lady Down, mars 1998
  • The Frankenstein Footage, juillet 1998
  • Director's Cut, décembre 1998
  • The Man in the White Hat, mai 1999
  • Picture Palace, juillet 2000
  • The Day Hollywood Stood Still, mars 2001
  • Greed, mai 2002
  • Bombshell, août 2003
  • Shooting Big Ed, mai 2005
  • Garbo Writes, février 2007
  • The Profane Angel, septembre – octobre 2007
  • Wild Walls, décembre 2007
  • Preminger's Gold, juillet 2009
  • The List, mai 2010

Toutes ces nouvelles sont parues aux États-Unis dans Ellery Queen's Mystery Magazine et dans un recueil Valentino : Film Detective en 2011

Romans[modifier | modifier le code]
  • Frames, 2008
  • Alone, 2009
  • Alive !, 2013

Pastiches de Sherlock Holmes[modifier | modifier le code]

  • Sherlock Holmes vs. Dracula, 1978
  • Dr. Jekyll and Mr. Holmes, 1979
  • Dr. and Mrs. Watson at Home, 1984
    • Le Docteur et madame Watson chez eux, dans Le Nouveau Musée de l’Holmes, NéO, 1989
  • The Perils of Sherlock Holmes, 2012

Autres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]
  • The Oklahoma Punk, 1976
  • Red Highway, 1976
  • Peeper, 1989
    • La Soutane en plomb, Série noire no 2229, 1990
  • The Confessions of Al Capone, 2012
Nouvelles[modifier | modifier le code]
  • The Tree of Execution Hill, 1972
  • Greektown, 1983
    • Greektown, dans Histoires avec vue sur la mort
  • Diminished Capacity, 1985
    • Troubles mentaux, Alfred Hitchcock magazine no 5, janvier 1989
  • Le Piège le plus dangereux ou : la répétition comme procédé littéraire dans les histoires de détectives privés, dans Mystères 86, Le Livre de poche no 6166, 1986
  • A Web of Book, 1983
    • À livre ouvert, Alfred Hitchcock magazine no 28, mai 1991
    • Gun Music, 1988
    • Musique de flingue, dans Le Retour de Philip Marlowe, Presses de la cité, 1990
  • The Man Who Loved Noir, 1991
    • L’Homme qui aimait le noir, dans Histoires délicieusement délictueuses, Le Livre de poche no 9500, 1993
Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]
  • People Who Kill, 1993
  • Attitude and Other Stories of Suspense, 2012

Littérature de western[modifier | modifier le code]

Série Page Murdock[modifier | modifier le code]

  • The High Rocks, 1979
  • Stamping Ground, 1980
  • Murdock’s Law, 1982
  • The Stranglers, 1984
  • City of Widows, 1994
  • White Desert, 2000
  • Port Hazard, 2004
  • The Book of Murdock, 2010

Autres western[modifier | modifier le code]

  • The Hider, 1978
  • Aces & Eights, 1981
  • The Wolfer, 1981
  • Mister St. John, 1983
  • This Old Bill, 1984
  • Gun Man, 1985
  • The Best Western Stories of Loren D. Estleman, 1986, (recueil de nouvelles)
  • Bloody Season, 1988
  • Sudden Country, 1991
  • Billy Gashade : An American Epic, 1997
  • Journey of the Dead, 1998
  • The Rocky Mountain Moving Picture Association, 1999
  • The Master Executioner, 2001
  • Black Powder, White Smoke, 2002
  • The Undertaker’s Wife, 2005
  • The Adventures of Johnny Vermillion, 2006
  • The Branch and the Scaffold
  • Roy & Lillie, 2010

Essais[modifier | modifier le code]

  • The Wister Trace, 1987
  • Writting the Popular Novel, 2004, Avant-propos de John Lescroart

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Un Elmer Kelton Award pour sa contribution à la littérature western en 2008
  • Trois Five Spur Awards pour les romans The Undertaker's Wife, Journey of the Dead, Aces and Eights et deux pour les nouvelles The Bandit' et The Alchemist
  • Deux Western Heritage Awards pour les romans Journey of the Dead, The Master Executioner et un pour la nouvelle Iron Dollar
  • Deux Stirrup Awards pour ses essais The Wister Trace et The Wister Trace Retraced
  • Un Shamus Awards pour son roman Sugartown et trois pour ses nouvelles Eight Mile and Dequindre, Lady on Ice et The Crooked Way
  • Deux American Mystery Awards pour ses romans Downriver et Whiskey River
  • Un Outstanding Writer Award en 1985

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]