Lonicera tatarica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lonicera tatarica, rameau fleuri
L. tatarica, corolle à long tube

Le Chèvrefeuille de Tartarie (Lonicera tatarica) est un arbuste caduc de la famille des Caprifoliaceae, à port dressé et buissonnant. Originaire du sud de la Russie à l'Asie centrale et orientale, c'est un arbuste très rustique qui est cultivé comme plante d'ornement.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Linné dédia le nom de genre Lonicera à Adam Lonitzer (Lonicerus), botaniste et mathématicien Allemand (1528-1586). Le terme tatarica en latin scientifique désigne la Tartarie, région de l'Asie centrale et septentrionale s'étendant de la mer Caspienne et de l'Oural à l'océan Pacifique.

Description[modifier | modifier le code]

Le Chèvrefeuille de Tartarie est un arbuste, à feuilles caduques, de 2-3 mètres de haut[1].

Les feuilles portées par un pétiole de 2-5 mm, sont opposées, longues de 2 à 6 cm, sur 1-2 cm de largeur, de forme oblongue ou ovale. La marge est ciliée. Elles sont de couleur vert foncé sur la face supérieure, glauque au revers

Les fleurs de 1 à 3 cm de long sont groupées par paires sur un pédoncule axillaire. La corolle est bilabiée, de couleur rose pale à rouge carmin, parfois blanche. Elle comporte un tube de 5-6 mm avec 5 lèvres supérieures lobées, une lèvre inférieure recourbée.

La floraison a lieu en mai-juin. Elle attire les bourdons et abeilles solitaires pour son nectar et son pollen. Les fleurs sont aussi visitées par les papillons (sphinx Hemaris).

Les baies sont écarlates à jaune-orangé, de 5-6 mm de diamètre.

Distribution[modifier | modifier le code]

Lonicera tatarica est un arbuste originaire de Sibérie, Kazakhstan, Kirghizistan, Chine (Heilongjiang, Liaoning, nord du Xinjiang), Japon, Corée[1].

Il s'est naturalisé en Europe et Amérique du Nord. En France, on le trouve en Ile de France (77, 78, 95) et Haute-Corse[2].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Lonicera micrantha (Trautv.) Regel
  • Caprifolium micranthum (Trautvetter) Kuntze
  • Lonicera parvifolia Hayne
  • Lonicera sibirica Georgi, nom. nud.
  • Lonicera tatarica var. parvifolia
  • Lonicera tatarica var. micrantha Trautvetter
  • Lonicera tatarica var. puberula Regel & Winkler

Principales variétés[modifier | modifier le code]

  • Variétés sauvages

Lonicera tatarica var. tatarica possède des fleurs blanches ou roses, ne jaunissant pas en fanant. Il pousse en Chine (Heilongjiang, Liaoning, nord du Xinjiang) et en Russie.

Lonicera tatarica var. morrowii (A. Gray) Q. E. Yang, Landrein, Borosova & J. Osborne, Fl. China. 19: 634. 2011. Ses fleurs sont blanches ou roses et jaunissent en fanant. Il pousse en Chine (Heilongjiang, Liaoning) au Japon et en Corée.

  • Cultivars

Lonicera tatarica 'Arnold Pink' ou 'Carleton' : fleurs rose foncé

Lonicera tatarica 'Alba' : fleurs blanches

Lonicera tatarica 'Hack's Red' : fleurs rouge violacé très foncé. Très répandu.

Lonicera tatarica 'Zabelii', qu'on retrouve sous le nom de Lonicera korolkowii 'Zabelii' : fleurs rose vif

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le chèvrefeuille de Tartarie est cultivé dans les zones tempérées en Europe et Amérique du Nord pour son abondante floraison printanière précoce. C'est un arbuste compact, buissonnant, arrondi. La variété 'Hack's Red' est très répandue.

Il se plante en situation ensoleillé à mi-ombre. C'est un arbuste très rustique qui supporte -30 °C et s'accommode de tout type de sol. Il peut être sujet aux pucerons.

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Flora of China : Lonicera tatarica (en)
  2. mnhn

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :