Longdoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Longdoz
Longdoz
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Arrondissement administratif de Liège
Commune Liège
Code postal 4020
Fonctions urbaines Résidentielle
Commerces
Coordonnées 50° 37′ 58″ nord, 5° 34′ 52″ est
Cours d’eau Dérivation
Transport
Bus TEC
417262629313335138
Localisation
Localisation de Longdoz
Localisation du Longdoz dans la Ville de Liège

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Longdoz

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Longdoz

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Longdoz

Le Longdoz est un quartier administratif de la ville de Liège, sur la rive droite de la Meuse, à l'est du quartier administratif du centre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, ce n'était qu'un ensemble de prés souvent recouverts par les eaux, ce qui nous est partiellement confirmé par la typologie de Longdoz. Dorsum désignait un pré qui longeait un cours d'eau, en l'occurrence, l'Ourthe et longum son étendue extraordinaire. Longum dorsum est devenu Longdoz.

Autrefois ensemble de cultures et de champs de houblon, il fut décidé en 1834 d'y tracer la rue Grétry pour permettre la liaison entre le centre de Liège et les faubourgs de Grivegnée, en passant par le quartier de la Bonne Femme. Ce fut un des premiers chantiers de développement de la rive droite. La construction de la gare de Liège-Longdoz[1] en 1851 va accentuer cet essor et plusieurs usines s'installent dans le quartier, comme Taf et Jubilé, les pneus Englebert, le sidérurgiste Espérance-Longdoz, l'Air liquide ou les Pieux Franki d'Edgard Frankignoul.

Artères et sites principaux[modifier | modifier le code]

Renouveau[modifier | modifier le code]

Après un déclin partiel provoqué par le déménagement des industries, la fermeture de la gare et sa démolition en 1975. Plus tard, une galerie commerçante sera construite, le Centre Longdoz. Finalement, le quartier entame sa reconversion dans le domaine de l'audiovisuel et des média par la construction de la Médiacité, sur un terrain de 6,5 hectares. La Médiacité, complexe d'activités commerciales, culturelles et de loisirs, est inaugurée en .

En , la ville de Liège achète le site de l'entreprise Palmolive, terrain situé entre les rues Lairesse et des Champs, afin de l'aménager en un parc de 5 000 m2. L'ouverture du parc est prévue en 2020[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Liège Longdoz. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 14 juin 2019)
  2. Claire Carosone, « Liège: bientôt un parc dans le quartier du Longdoz », sur https://www.rtbf.be/, (consulté le 29 janvier 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]