Long XIXe siècle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Défini par l'historien britannique Eric Hobsbawm (1917-2012), le Long XIXe siècle est une extension du XIXe siècle couvrant la période de 125 ans entre 1789 (la Révolution française) et 1914 (la veille de la Première Guerre mondiale) marquée par les conflits issus de la Révolution.

Hobsbawm y fait référence dans sa trilogie L'Ère des révolutions : 1789-1848 (1970), L'Ère du capital : 1848-1875 (1978) et L'Ère des empires : 1875-1914 (1989)[1], et également dans sa suite L'Âge des extrêmes (1994) qui consacre l'expression de "court XXe siècle" (1914-1990).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Compilation de ces trois ouvrages en français : Eric Hobsbawm, Le long XIXe siècle, Fayard, 2007