Longèves (Charente-Maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Longèves.
Longèves
La rue du Fief Jolly, à Longèves.
La rue du Fief Jolly, à Longèves.
Image illustrative de l'article Longèves (Charente-Maritime)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement La Rochelle
Canton Canton de Marans
Intercommunalité Communauté de communes Aunis Atlantique
Maire
Mandat
Patrick Blanchard
2014-2020
Code postal 17230
Code commune 17208
Démographie
Gentilé Longevois
Population
municipale
907 hab. (2014en augmentation de 18.41 % par rapport à 2009)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 13′ 48″ nord, 0° 59′ 17″ ouest
Altitude Min. 0 m
Max. 19 m
Superficie 12,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Longèves

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Longèves

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Longèves

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Longèves
Liens
Site web www.longeves-17.fr

Longèves est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine). Ses habitants sont appelés les Longevois et les Longevoises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Hameaux et fermes[modifier | modifier le code]

La commune de Longèves possède un habitat majoritairement groupé dans le chef-lieu de commune avec quelques cellules de dispersion (petits hameaux et fermes).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Longèves[2]
Andilly Marans
Saint-Ouen-d'Aunis Longèves[2] Nuaillé-d'Aunis
Vérines Angliers

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le canal du Curé au nord de Longèves, en décembre.

Le chef-lieu de commune est traversé par une rivière éponyme la Longèves tandis que le territoire communal est arrosé par le canal du Curé qui, jusqu'au XXe siècle, se nommait le grand canal d'Andilly.

Le canal du Curé, qui correspond à la partie inférieure du cours du fleuve côtier du Curé, prend à Longèves une direction vers l'ouest, qui le mène vers le lieu de son embouchure dans l'océan Atlantique après avoir arrosé la commune voisine d'Andilly.

Agriculture[modifier | modifier le code]

L'agriculture est majoritairement sous forme de champs ouverts (remembrement des années 1950-1970), de type openfield, excepté quelques bocages avec réseau de haies tout autour du chef lieu de commune. Il s'agit essentiellement d'une céréaliculture intensive avec production de blé, d'orge et de maïs et de cultures industrielles telles que le colza et le tournesol.

Des petits placages de bois sont visibles, ce qui fournit à leurs propriétaires du bois de chauffe pour l'hiver et rappelle l'aspect autarcique de ce village dans les temps d'avant-guerre, avant la mécanisation de l'agriculture.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Longèves.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maire actuel
Période Identité Étiquette Qualité
2004 en cours Patrick Blanchard DVD Permanent politique, ancien conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 907 habitants, en augmentation de 18,41 % par rapport à 2009 (Charente-Maritime : 3,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
420 485 484 471 618 601 590 600 568
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
575 611 619 566 565 566 520 510 464
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
450 446 442 391 389 362 350 381 388
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
342 321 371 416 417 515 683 833 907
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église, située dans le sud du village de Longèves.
  • Une croix de mission, à l'ouest de Longèves.
  • Une salle de spectacle, L'Envol, construite en 2014 à l'écart du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :