London Breed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

London Breed
Illustration.
Fonctions
45e maire de San Francisco
En fonction depuis le
(3 ans, 6 mois et 12 jours)
Élection 5 juin 2018
Réélection 5 novembre 2019
Prédécesseur Mark Farrell

(1 mois et 11 jours)
(intérim)
Prédécesseur Edwin M. Lee
Successeur Mark Farrell
Biographie
Nom de naissance London Nicole Breed
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance San Francisco (Californie, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômée de Université de Californie à Davis
Université de San Francisco

Signature de London Breed

London Breed
Maires de San Francisco

London Nicole Breed, née le à San Francisco en Californie, est une femme politique américaine, membre du Parti démocrate[1]. Le , elle est élue maire de San Francisco[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'université de Californie à Davis, elle entre dans l'administration municipale de San Francisco en 1999. En 2002, elle est nommée à la tête du Complexe d'art et de culture afro-américain (African American Art & Culture Complex)[3].

Après s'être formée en politique à l'école Emerge California, une école pour femmes candidates, elle est élue au conseil des superviseurs (board of supervisors) de San Francisco en 2012, puis en prend la présidence en 2015. À ce titre, elle agit comme maire intérimaire en à la suite de la mort brutale d'Edwin M. Lee, avant d'être remplacée par Mark Farrell, élu maire intérim le mois suivant. Le , elle est élue maire en l'emportant lors de l'élection spéciale pour terminer le mandat d'Edwin M. Lee. Elle bat notamment l'ancien sénateur Mark Leno (en)[2], en faisant campagne pour la diminution du nombre de sans-abri et la construction de logements abordables[3]. Elle entre en fonction le suivant. Elle est réélue le pour un mandat de quatre ans[4].

Elle est à l'origine de la mise en place de l'état d'urgence à San Francisco fin février 2020 pour faire face à la pandémie de Covid-19[5], puis du confinement de la ville le 17 mars 2020[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sonya Hamasaki, Madison Park et Darran Simon, « For the first time, a black woman is elected mayor of San Francisco », sur CNN, (consulté le ).
  2. a et b « London Breed, première femme noire à être élue maire de San Francisco », sur Le Monde, .
  3. a et b « London Breed, maire courage de San Francisco », sur Le Monde, .
  4. (en) « San Francisco mayor London Breed claims election victory », sur Los Angeles Times,
  5. (en-US) « San Francisco Declares Emergency Over 'Growing Likelihood' Of Coronavirus Cases », (consulté le )
  6. (en-US) Russell Berman, « The City That Has Flattened the Coronavirus Curve », sur The Atlantic, (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]