Londa Schiebinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Londa Schiebinger, née le , est une historienne des sciences américaine, connue pour son analyse des relations entre le genre et la science.

Travaux[modifier | modifier le code]

En 1984, elle publie sa thèse, intitulée Women and the origins of modern science[1].

Professeure d’histoire des sciences à l’université de Stanford, en Californie, elle analyse les relations entre le genre et la science. Elle dirige le projet international innovations genrées, pour lequel elle collabore avec l’institut national de santé américain et l’Union européenne[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « WorldCat: Women and the origins of modern science »
  2. « historienne des sciences, étudie les inégalités de genre », La Recherche, no 533,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]