Lomig Guillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillo.
Lomig Guillo
Lomig Guillo.jpg
Lomig Guillo
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Lomig Guillo, né le à Paris, est un journaliste français, rédacteur en chef du magazine Management et rédacteur en chef adjoint du magazine Capital, notamment chargé des hors-séries.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Presse écrite[modifier | modifier le code]

En 1992 il est pigiste pour le magazine étudiant Campus.

En 1994, il est l'un des lauréat de l'Université Jeune Journaliste Magazine lancée par le groupe Hachette Filipacchi Presse et l'IPJ. À l'issue d'une année de formation, il devient pigiste pour les magazines Entrevue, TV Hebdo, Ok Podium et L'Écho des savanes, dont il est nommé rédacteur en chef adjoint en 1998.

En octobre 1998, il rejoint le groupe Emap France pour participer à la création de FHM dont il sera le rédacteur en chef dès juillet 2000[1]. En avril 2010, après l'arrêt de la publication de FHM en France par le groupe Mondadori[2], il devient rédacteur en chef adjoint du mensuel féminin Biba, publié par le même éditeur.

En juillet 2013, il intègre la rédaction du mensuel économique Capital, du groupe Prismamedia, en tant que rédacteur en chef adjoint chargé des hors-séries.

Depuis février 2014, il est également rédacteur en chef du mensuel économique Management[3] du groupe Prismamedia.

Radio[modifier | modifier le code]

À 16 ans, il anime les samedis après-midi une émission musicale sur la radio associative Sortie de Secours à Bondoufle (Essonne) en compagnie d' Alexandre Veret.

En 1992, il devient animateur pour Radio Enghien, dans le Val d'Oise et Horizon Fm, dans l'Essonne.

En 1996, il effectue son service national à Sarajevo où il participe au lancement, en tant qu'animateur, de la radio militaire Azur FM[4].

De retour en France, il est animateur sur la radio RVS, à Rouen, de juillet à décembre 1996. De septembre 1997 à décembre 1998, Il anime la matinale sur la radio Rire et Chansons (groupe NRJ) et restera chroniqueur durant plusieurs saisons pour la matinale de la station, jusqu'en décembre 2008.

En 2009, il réalise une chronique humoristique sur l'économie et l'actualité pour itélé la radio, sur le bouquet numérique Goom[5], dans l'émission animée par Jean-Baptiste Boursier.

En 2019 il présente le podcast Les génies du numérique[6] pour le site capital.fr.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur du livre Les secrets du Mont-Saint-Michel, une enquête journalistique et historique sur les coulisses d'un des monuments les plus visités de France[7], paru en mai 2017 aux éditions Prisma.

En décembre 2017, il obtient la Mention Spéciale du jury du Prix Du Guesclin[8] pour cet ouvrage.

En décembre 2018, il publie Pascal Obispo, l'envie d'être aimé, une biographie de l'auteur-compositeur-interprète français, aux éditions Prisma.

Divers[modifier | modifier le code]

En 2006, il apparait, jouant le rôle d'un journaliste, dans la publicité télévisée pour le 118 218[9], dans le spot final de la campagne[10]. La même année, il joue le rôle d'un faux scientifique dans une parodie de publicité de la série Barres de mire[11], diffusée sur Canal+.

Origines[modifier | modifier le code]

Originaire de Bretagne (son prénom, rare[12], signifie « Petit Guillaume » en breton), il descend d'une branche cadette de la famille de La Goublaye[13], l'une des plus anciennes familles de la noblesse bretonne. Le plus ancien membre connu de la famille étant Guillaume de La Goublaye, qui fût écuyer du chevalier Du Guesclin, en 1371[14].

Famille[modifier | modifier le code]

Né à Paris, il passe son enfance à Bièvres, dans l'Essonne, où son père dirige un foyer éducatif pour jeunes enfants. Il étudie au collège Emile Zola, à Igny, puis au Lycée Fustel de Coulanges à Massy avant d'effectuer sa terminale au lycée Colbert, à Paris.

Il est le père de quatre enfants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lomig Guillo, rédacteur en chef de FHM - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mai 2017)
  2. http://www.strategies.fr/actualites/medias/127661W/mondadori-france-arrete-fhm.html
  3. « Lomig Guillo, rédacteur en chef de Management - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne, consulté le 28 avril 2018)
  4. http://www.ecpad.fr/le-dispositif-francais-de-lifor-autour-de-sarajevo-et-de-mostar-lors-de-lhiver-1996
  5. « La chaîne d'info iTélé lance sa radio avec Goom - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 28 avril 2018)
  6. « Les Podcasts de Prisma Media - Les génies du numérique », sur sites.google.com (consulté le 24 octobre 2019)
  7. « Les secrets du Mont-Saint-Michel », sur www.histoire-pour-tous.fr (consulté le 23 mai 2017)
  8. « Résultats Prix du Guesclin 2017 | Cocktail et Culture », sur www.cocktailetculture.fr (consulté le 28 avril 2018)
  9. « 118 218 : le meilleur coup publicitaire en 2006 grâce à un duo de choc », On Se FenD La PuB.,‎ (lire en ligne, consulté le 28 avril 2018)
  10. Institut National de l’Audiovisuel – Ina.fr, « 118 218 : le final », sur Ina.fr, (consulté le 28 avril 2018)
  11. leeparis, « barres de Mire 14 », (consulté le 28 avril 2018)
  12. « Prénom Lomig : Etymologie, origine, popularité et signification du prénom Lomig », sur NotreFamille (consulté le 28 avril 2018)
  13. « Arbre généalogique - Famille GUILLO Web Site - MyHeritage », sur www.myheritage.fr (consulté le 28 avril 2018)
  14. Arrêt de maintenue de noblesse de la maison de La Goublaye (13 juillet 1770) / publié avec des notes et pièces justificatives par J. de La Goublaye de Ménorval, R. Prud'homme, (lire en ligne)