Lola Rodríguez Aragón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lola Rodríguez Aragón
Description de cette image, également commentée ci-après
Gran Teatro Falla à Cadix

Naissance
Cadix Drapeau de l'Espagne Espagne
Décès (à 73 ans)
Pampelune Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale chanteuse d'opéra, professeur de chant
soprano
Enseignement Escuela Superior de Canto
Élèves Teresa Berganza, María Morales, Isabel Penagos, Ana Higueras, Gérard Souzay, Jorge Chaminé, Carlos Chausson, Alicia Nafé

Lola Rodríguez Aragón, née à Cadix le et morte à Pampelune le , est une soprano espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Elisabeth Schumann, elle a commencé à se produire très jeune à Paris, où elle était en relation avec le compositeur Joaquín Turina, qui la considérait comme sa fille spirituelle. Comme soprano, elle a chanté Mozart, Schubert, Falla, Joaquin Rodrigo et d'autres grands compositeurs. Joaquín Rodrigo a écrit pour elle, la Romance del comendador de Ocaña, sur un texte d'Antonio Tovar.

Le public madrilène a découvert dans les années quarante grâce à Lola Rodriguez Aragon, le monde des lieder. Chanteuse d'une extraordinaire sensibilité, elle possédait un profond sentiment romantique. Elle a beaucoup travaillé à promouvoir la musique de Mozart en Espagne.

Grande pédagogue, elle fonde à Madrid l'Escuela Superior de Canto et le Chœur national. Elle dirige aussi le Théâtre de l'Opéra pendant de longues années. Parmi ses élèves on peut citer les noms de Teresa Berganza, María Morales, Isabel Penagos, Ana Higueras, Gérard Souzay, Jorge Chaminé, Carlos Chausson ou Alicia Nafé.

Liens externes[modifier | modifier le code]