Lola Bessis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bessis.
Lola Bessis
Description de cette image, également commentée ci-après
Lola Bessis
Naissance (25 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de France Française
Profession Actrice, réalisatrice
Films notables Swim Little Fish Swim Thirst Street Monsieur et Madame Adelman
Séries notables Picnic At Hanging Rock France Kbek

Lola Bessis, née le à Paris, est une actrice et réalisatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lola Bessis est la fille de l'avocat Jean-Louis Bessis et de la présentatrice Daniela Lumbroso[1], qui est issue d'une famille juive italienne de Tunis.

Après une classe préparatoire Hypokhâgne-Khâgne option cinéma[2], Lola Bessis effectue une année d'échange universitaire Erasmus à Londres[3]. Cette année-là, Lola Bessis rencontre Ruben Amar avec lequel elle collabore pour l'écriture du court métrage Checkpoint tourné à la frontière israélo-palestinienne[4]. Le film bénéficie de l'aide du CNC et est sélectionné au festival de Clermont Ferrand[5] puis à plus de 200 festivals à travers le monde avant d'être acheté par TPS Star et France 3[6].

Elle pose ensuite ses valises à New York où elle est serveuse pour payer ses études de cinéma à la New School et de théâtre chez Stella Adler[7]. Mais au second semestre, elle choisit de ne pas se réinscrire à l'école et d'utiliser ses économies pour acheter une petite caméra[réf. souhaitée]. Elle perd alors son visa d'étudiante et reste à New York clandestinement pour réaliser un film qui se voulait être une expérience d'apprentissage et qui devint son premier long-métrage Swim Little Fish Swim, tourné à seulement 21 ans[8]. Coréalisé avec Ruben Amar (en), il lui offre le rôle principal, celui de Lilas, une jeune artiste française qui tente de devenir adulte et de s'en sortir à New York. Il sort en France en 2014[9],[10]. Ce premier film trouve un certain écho dans la presse et lui permet de se faire connaître du grand public[11].

De nombreux articles presse lui sont alors consacrés, la qualifiant tour à tour de "la nouvelle Julie Delpy" (Grazia)[12]; "La Frenchie de Manhattan" (Madame Figaro)[13] et elle effectue plusieurs passages TV, notamment dans l'émission On n'est pas couchés sur France 2. Laurent Ruquier y décrit le film comme “Un petit bijou, pétillant, jubilatoire... Dans la même veine que Julie Delpy avec encore plus d’énergie et de couleurs”. La chroniqueuse Natacha Polony, conquise, ajoute “Tout est réussi dans ce film. Les acteurs sont excellents, la lumière, les couleurs, il y a une poésie, une façon de filmer...La caméra caresse les personnages...” et Aymeric Caron conclut par “Un film totalement lumineux. Fabuleux.”[14]

Produit avec seulement 50 000 euros, Swim Little Fish Swim est sélectionné dans plus de 100 festivals internationaux parmi lesquels South By Southwest, Rotterdam, et la Mostra de Sao Paulo. Il est ensuite distribué dans de nombreux pays parmi lesquels la Grèce, les États-Unis et le Brésil. Il est ensuite diffusé sur OCS, HBO, RTBF ainsi que sur Netflix et sur les vols Air France[réf. nécessaire].

Malgré le succès, elle décide de terminer ses études et s'inscrit en master de Lettres Appliquées et Cinéma à la Sorbonne. Elle y effectue un stage en journalisme et y rédige un mémoire sur le Rayon Vert d'Eric Rohmer[15].

En septembre 2014 elle est membre du Jury Révélation Cartier au festival du cinéma américain de Deauville[16] aux côtés de Clémence Poesy, Christine and the Queens, Audrey Dana, Anne Berest et Freddie Highmore.

En 2015, elle joue une directrice de campagne dotée de supers pouvoirs dans la série France Kbek de Jonathan Cohen et Jérémie Galan[17]. Elle incarne également le personnage principal dans le clip du morceau Pas là de Vianney réalisé par Nicolas Bary, qui comptabilise 25 millions de vues sur Youtube[18].

En 2016 elle est sélectionnée, dans le cadre des Talents Cannes Adami pour faire partie de la distribution du court-métrage du réalisateur Mathias Malzieu intitulé Le distributeur automatique d'aurores boréales[19].

Elle participe ensuite à plusieurs sketchs lors des Molières 2016 aux côtés d'Alex Lutz en direct sur France 2[20]. Ils effectuent notamment une parodie de la chorégraphie du Parc d'Angelin Preljocaj[21]. Là, Alex Lutz et Bruno Sanches la repèrent et lui proposent de participer à des parodies dans la nouvelle formule de Catherine et Liliane sur Canal +. Elle participe à plusieurs épisodes en incarnant, à chaque fois, des personnages différents[22].

En juillet 2016, le magazine américain Interview (créé par Andy Warhol) réalise un portrait de Lola Bessis au sein d'un dossier réalisé chaque année consacré au 15 acteurs les plus prometteurs à travers le monde. Les photos sont réalisées par le célèbre photographe Craig McDean.

En 2017, on la retrouve à l'affiche du premier long-métrage de Nicolas Bedos Monsieur et Madame Adelman[23].

Cette même année, elle joue Charlie, une strip-teaseuse lesbienne dans un long-métrage franco-américain de Nathan Silver (en) intitulé C'est qui cette fille (titre original: Thirst Street (en))[24]. Il est présenté au festival de Tribeca[25] et à la Mostra de Venise[26] en 2017. Il sortira sur les écrans français le 4 juillet 2018. Au casting on retrouve Anjelica Huston, Damien Bonnard, Esther Garrel, Alice de Lencquesaing, Lindsay Burdge, Jacques Nolot et Françoise Lebrun.

En 2018, elle sera à l'affiche de la série internationale Picnic At Hanging Rock[27], tournée en Australie et adaptée du roman de Joan Lindsay qui fut déjà adapté en 1975 par Peter Weir et devint alors un classique cinématographique. Elle y incarne l'un des personnages principaux aux côtés de la célèbre actrice britannique Natalie Dormer (Game of Thrones, Hunger Games) mais aussi de Yael Stone (Orange is the new black) et de Samara Weaving (Three billboards: les panneaux de la vengeance)[28]. Créée par Larysa Kondracki, la série est présentée en avant première à la Berlinale 2018[29] où elle récolte une standing ovation et une critique très élogieuse dans le prestigieux Hollywood Reporter[30]. Elle sera diffusée en Juin 2018 sur Canal +[31] et, dès le mois de mai sur Foxtel (Australie), BBC (Angleterre), Amazon Prime (États-Unis) et Deutsche Telekom (Allemagne).

Cette même année, elle tourne le long-métrage américain Nighthawks[32], dont la sortie est prévue fin 2018[33].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Long métrage[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Picnic At Hanging Rock créée par Larysa Kondracki - Canal +

France Kbek de Jonathan Cohen et Jérémie Galan - OCS

Catherine et Liliane - Canal +

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

Les Molières 2016 - France 2

On n'est pas couché - France 2

Touche pas à mon poste - D8

Au field de la Nuit - TF1

C à Vous - France 5

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Gen Art Film Festival (New York)[34],[35]
    • Grand Jury Award for Best Feature
    • Best Male Actor Award

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La fille de Daniela Lumbroso, Lola Bessis, en pleine promo de son premier long-métrage - Voici », sur Voici.fr (consulté le 14 avril 2016)
  2. « Lola Bessis a tout d'une grande », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  3. Grazia.fr, « Lola Bessis : la nouvelle Julie Delpy », Grazia.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Lola Bessis a tout d'une grande », parismatch.com, 1er décembre 2014
  5. (en) « Festival International du Court Métrage à Clermont-Ferrand », sur my.clermont-filmfest.com (consulté le 13 mars 2018)
  6. « Checkpoint (Film) • Programme TV & Replay », sur tv-programme.com (consulté le 13 mars 2018)
  7. « TALENTS DE REALISATEURS : LOLA BESSIS ET RUBEN AMAR », sur paulette-magazine.com,
  8. AlloCine, « Lola Bessis », sur AlloCiné (consulté le 13 mars 2018)
  9. « Lola se jette à l'eau », Le Journal du dimanche, 3 juillet 2014
  10. a et b Sandrine Marques, « « Swim Little Fish Swim » : cinéma indépendant et milieu artistique underground », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  11. « Lola Bessis : 27 réalisatrices françaises à suivre », sur le journal des femmes,
  12. Grazia.fr, « Lola Bessis : la nouvelle Julie Delpy », Grazia.fr,‎ (lire en ligne)
  13. « Lola Bessis : La Frenchie de Manhattan », Madame Figaro, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  14. On n'est pas couché, « Lola Bessis film "Swim little fish swim" On n'est pas couché 31 mai 2014 #ONPC », (consulté le 15 mars 2018)
  15. « Ruben Amar et Lola Bessis », sur I AM A ROBOT AND YOU ? (consulté le 15 mars 2018)
  16. « PHOTOS - Clémence Poésy, Anne Berest, Lola Bessis, Audrey Dana, Christine and the Queens, Freddie Highmore (Jury Revelation Cartier) - Cérémonie d'ouverture du 40e Festi », sur purepeople.com (consulté le 10 avril 2016)
  17. FranceKbek sur Allociné
  18. VianneyVEVO, « Vianney - Pas là », (consulté le 10 avril 2016)
  19. « Talents Adami Cannes - Adami », sur adami.fr (consulté le 10 avril 2016)
  20. Les Films de la Fusée, « Lola Bessis & Alex Lutz aux Molières », (consulté le 15 mars 2018)
  21. « Les Molières Alex Lutz danse », (consulté le 15 mars 2018)
  22. UBBA, « UBBA », sur www.ubba.eu (consulté le 15 mars 2018)
  23. « Monsieur & madame Adelman de Nicolas Bedos - (2017) - Film - Comédie dramatique » (consulté le 15 mars 2018)
  24. AlloCine, « L'Américaine » (consulté le 15 mars 2018)
  25. « Thirst Street | Tribeca Film Festival », sur Tribeca (consulté le 15 mars 2018)
  26. « 14es Journées des Auteurs de Venise : un programme sortant du choeur », sur Cineuropa - le meilleur du cinéma européen (consulté le 15 mars 2018)
  27. (en-US) « Natalie Dormer joins cast: everything we know about the Picnic at Hanging Rock adaptation - Bloomeration », Bloomeration,‎ (lire en ligne)
  28. « La française Lola Bessis rejoint Natalie Dormer dans une nouvelle mini série », VL,‎ (lire en ligne)
  29. « PHOTOS - Lola Bessis, Natalie Dormer, Dieter Kosslick, Lily Sullivan, Yael Stone, Harrison Gilbertson au photocall de Picnic at Hanging Rock - Season 1&2 lors de la », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  30. (en) « 'Picnic at Hanging Rock': TV Review | Berlin 2018 », The Hollywood Reporter, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  31. « MIPCOM 2017 | Canal+ achète Hard Sun et Picnic at Hanging Rock », VL,‎ (lire en ligne)
  32. Grant S. Johnson, Kevin Zegers et Chace Crawford, Nighthawks (lire en ligne)
  33. (en-US) « Work », sur Grant S. Johnson (consulté le 15 mars 2018)
  34. (en) « 'Swim Little Fish Swim' and 'Discoverers' Top the 18th Annual Genart Awards », sur IndieWire.com.
  35. Swim Little Fish Swim Tops Genart Film Festival sur filmpulse.net.
  36. Le palmarès du festival de films européens Mamers en mars sur lemainelibre.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]