Lola Álvarez Bravo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lola Álvarez Bravo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
MexicoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Dolores Concepción Martínez de AndaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Escuela Nacional Preparatoria (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Autres informations
Représentée par

Lola Álvarez Bravo (née Dolores Martinez de Anda, - ) est une photographe mexicaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dolores Martinez de Anda est née de parents riches dans l'État de Jalisco. Elle déménage à Mexico quand elle est enfant. Sa mère quitte ensuite la famille dans des circonstances mystérieuses. Son père meurt d'une crise cardiaque en 1916[1]. Elle va alors vivre avec son demi-frère près de Mexico.

C'est là qu'elle rencontre Manuel Álvarez Bravo, un voisin, qui l'initie à la photographie et qu'elle épouse en 1925. Le couple passe deux ans à Oaxaca, où Manuel est nommé comptable, avant de revenir à Mexico[1].

Elle le quitte en 1934 pour s'installer chez l'artiste Maria Izquierdo[1]. Elle est engagée par le magazine El Maestro Rural[1]. Elle ouvre brièvement une galerie d'art contemporain, où elle organise en 1954 la première exposition mexicaine de Frida Kahlo[1].

Son œuvre est principalement consacrée à l'exploration de la condition indienne[1]. Elle a aussi réalisé des portraits de Juan Soriano, Carlos Fuentes, etc., ainsi que des photomontages des années 1930 aux années 1950[1].

Tombée dans l'oubli jusqu'aux années 1980, elle n'a bénéficié d'une exposition rétrospective à Mexico qu'en 1992, peu avant sa mort[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « Lola Alvarez Bravo, pionnière méconnue de la photographie », Claire Guillot, Le Monde, 15 août 2019, p. 21.

Liens externes[modifier | modifier le code]