Lokoya (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lokoya.
Lokoya
Pays Soudan du Sud
Région Sud
Nombre de locuteurs 12 400[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 lky
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF lky

Le lokoya est une langue nilo-saharienne de la branche des langues nilotiques parlée dans la région de Torit, située dans l'état d'Équatoria-Oriental, au Sud du Soudan du Sud.

Classification[modifier | modifier le code]

Le lokoya est une langue nilo-saharienne classée dans le sous-groupe oriental des langues nilotiques. Il fait partie des langues lotuko avec l'otuho, le lopit et quelques autres.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les voyelles[2] et les consonnes[3] du lokoya.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i]
ɪ [ɪ]
u [u]
ʊ [ʊ]
Moyenne e [e]
ɛ [ɛ]
o [o]
ɔ [ɔ]
Ouverte a [a]

Deux types de voyelles[modifier | modifier le code]

Le lokoya, comme de nombreuses langues nilo-sahariennes, différencie les voyelles selon leur lieu d'articulation. Elles sont soit prononcées avec l'avancement de la racine de la langue, soit avec la rétraction de la racine de la langue[4].

Les voyelles avec avancement de la racine de la langue sont [i], [e], [o], [a], [u]. Les voyelles avec rétraction de la racine de la langue sont [ɪ], [ɛ], [ɔ], [a], [ʊ][2]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Labiales Dentales Alvéolaires Latérales Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ][5]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Forte pp [pː][5] tt [tː]
Fricative ɸ [ɸ][5] f [f][5] s [s] x [ x][5]
Affriquée Sourde c [ t͡ʃ ]
Sonore ɟ [ ɟ]
Nasale m [m] n [n] ɲ [ ɲ] ŋ [ŋ]
liquide r [r] l [l]
Semi-voyelle Simple w [w] y [ j]
Forte ww [wː] yy [ jː]


Tons[modifier | modifier le code]

Le lokoya est une langue tonale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon l'Ethnologue
  2. a et b Voßen 1982, p. 192.
  3. Voßen 1982, p. 189, 191.
  4. Le terme anglais est +ATR ou -ATR (Advanced Tongue Root).
  5. a, b, c, d et e Le statut de phonème de ce son n'est pas certain, Voßen 1982, p. 190.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Rainer Voßen, 1982, The Eastern Nilotes. Linguistics and Historical Reconstructions, Kölner Beiträge zur Afrikanistik n° 9, Berlin, Dietrich Reimer Verlag (ISBN 3-496-00698-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Fiche langue (code «lky») dans la base de données linguistique Ethnologue.