Loki (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Loki
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo officiel de la série.
Type de série Mini-série
Genre Super-héros
Comédie
Création Michael Waldron
Production Marvel Studios
Acteurs principaux Tom Hiddleston
Owen Wilson
Gugu Mbatha-Raw
Sophia Di Martino
Musique Natalie Holt (en)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Disney+
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 2
Durée 51-54 minutes
Diff. originale

Loki est une mini-série américaine de six épisodes créée par Michael Waldron diffusée à partir du 9 juin 2021 sur la plateforme de streaming Disney+. Il s'agit de la troisième série de l'univers cinématographique Marvel sur cette plateforme et elle fait partie de la phase IV.

Comme son nom l'indique, la série est basée sur le personnage de Loki, issu des comics Marvel. Tom Hiddleston y reprend son rôle du Dieu de la Malice. Il est accompagné par Owen Wilson (Mobius M. Mobius), Gugu Mbatha-Raw (Ravonna Renslayer) et Sophia Di Martino (Variant Loki féminin).

La série décrit les aventures du dieu Loki, mort des mains de Thanos au début du film Avengers : Infinity War, mais encore en vie dans une réalité alternative créée en 2012 lors d'un retour dans le passé des Avengers. Après avoir mis la main sur le Tesseract pour s'échapper, il va être arrêté par le TVA, le Tribunal des Variations anachroniques.

La série est officiellement confirmée en avril 2019 et la diffusion de ses six épisodes a débuté le 9 juin 2021[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que Loki a été tué par Thanos dans Avengers : Infinity War, l'histoire prend place plus tôt, en 2012, dans une réalité alternative créée par le Casse temporel des Avengers après que le Loki de 2012 se fut échappé avec le Tesseract. Le Dieu de la Malice veut se servir des pouvoirs du Tesseract pour changer le cours de l'histoire humaine. Après son évasion, il est emmené auprès du Tribunal des Variations Anachroniques (ou TVA), un organisme qui agit pour empêcher toute personne qui tenterait d'altérer le passé ou le futur et protègent le « flux temporel sacré ». L'agent du TVA Mobius M. Mobius lui demande, pour le meilleur et pour le pire, sa collaboration afin de retrouver les différentes versions « variantes » de lui-même qui créent le chaos à des époques variées du temps dans une lutte sans merci avec le TVA.

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]


Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]


Invités[modifier | modifier le code]


(Note : Les acteurs nommés ci-dessous n'ont pas réellement joué dans la série, seules des images d'archives des films précédents ont été utilisées.)

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En , Marvel Studios travaille sur un élargissement de l'Univers cinématographique Marvel, en passant du cinéma aux séries télévisées en lien avec le lancement de la plateforme Disney+. À la différence des précédentes séries Marvel produites par Marvel Television, ce nouveau format de série prétend avoir plus de liens narratifs avec les films de la franchise et souhaite notamment mettre en avant différents personnages restés jusque-là secondaires au cinéma[2]. Les séries Marvel diffusées sur Disney+ se distinguent aussi par l'important budget alloué pour chaque saison, comparable à celui d'un film de Marvel Studios (150 millions de dollars US). Le PDG de Disney, Bob Iger, confirme en novembre qu'une série centrée sur Loki est en cours de développement et que Tom Hiddleston doit reprendre son rôle entamé dans la série de films[3].

La série suit le personnage de Loki, alors qu'il « apparaît à travers l'histoire humaine comme un influenceur improbable sur les événements historiques »[4]. Un mois plus tard, Feige déclare que Loki ayant plus de mille ans, la série explorerait ce qu'il a fait tout au long de cette longue existence. Il ajoute que l'intérêt pour Marvel Studios de faire cette série est de pouvoir approfondir le personnage de Loki au-delà de son statut de personnage secondaire dans les films. Le , Marvel Studios annonce lors du Comic-Con une série Loki pour le sur Disney+ puis la reporte officiellement au , narrant les aventures du personnage Loki après qu'il a récupéré le Tesseract dans Avengers: Endgame[5].

Tom Hiddleston explique en qu'il était au courant de son caméo dans Avengers: Endgame (2019) quand il a filmé la mort de Loki pour Avengers: Infinity War (2018), mais qu'il considérait ce dernier comme la fin de l'arc émotionnel du personnage. Six semaines avant la sortie d'Infinity War, Tom Hiddleston apprend les plans des studios pour la mise en chantier d'une série centrée sur son personnage. Il se montre enthousiaste à l'idée de pouvoir approfondir Loki de différentes manières en prenant une version antérieure du personnage et en le « voyant affronter des adversaires plus redoutables, comme il n'en a jamais vu »[6]. Peu de temps après, il est confirmé que la série se déroulera sur six épisodes[7],[8],[9].

Michael Waldron est recruté en tant que scénariste et producteur exécutif de la série en février 2019[10]. Il a estimé que la série était une opportunité pour créer des histoires originales, comme connecter Loki à l'histoire de D. B. Cooper[11], et son idée consistait à créer une « aventure folle et amusante » qui explorerait un nouvel aspect du MCU[12]. Kate Herron, la réalisatrice, se présentait comme une fan de Loki, et elle a justement préparé un document de 60 pages concernant le personnage, estimant qu'une démonstration de passion la différencierait des réalisateurs plus expérimentés envisagés par le studio. Après avoir développé son argumentaire lors de plusieurs réunions Zoom avec les représentants de Marvel Studios, à savoir Kevin Wright et Stephen Broussard, Kate Herron s'est rendue à Burbank pour une réunion avec des cadres supérieurs, dont Kevin Feige, Victoria Alonso et Louis D'Esposito[13].

En août 2019, Kevin Feige a rencontré Kate Herron à Londres pour lui proposer le poste de réalisatrice de la série. Dans les deux jours qui ont suivi, elle s'est envolée pour New York pour rencontrer Tom Hiddleston et discuter du personnage avec lui, puis elle s'est rendue à la D23 de Disney où elle a été annoncée comme réalisatrice et productrice exécutive[14]. Après que Michael Waldron se soit engagé pour écrire le scénario de Doctor Strange in the Multiverse of Madness en février 2020, l'écrivain Eric Martin a été engagé pour gérer les besoins quotidiens de la série, notamment en tant que scénariste principal sur le plateau[15].

En novembre 2020, il est annoncé qu'une deuxième saison était en développement, soit bien avant la diffusion de la première[16]. En janvier 2021, Michael Waldron a signé un accord avec Disney, ce dernier comprenant son implication dans la deuxième saison "à un certain titre"[17].

Scénario[modifier | modifier le code]

Elissa Karasik[18], Bisha K. Ali, Eric Martin, Tom Kauffman[19] et Jess Dweck ont été embauchés pour écrire la série, ces derniers ayant travaillé pendant 20 semaines pour créer les scripts de la série. L'intrigue de la série prend place après Avengers: Endgame, où Loki vole le Tesseract à la fin de la bataille de New-York qui a lieu dans le film Avengers (2012)[8], créant ainsi une chronologie alternative[20]. Dans la série, Loki utilise le Tesseract pour voyager dans le temps et modifier l'histoire humaine. En , Herron déclare que la série « emmènera Loki dans une toute nouvelle partie du MCU », tandis que Waldron dit qu'elle « répondra aux questions que nous nous posons tous : où Loki est-il allé après avoir ramassé le Tesseract ? Loki pourrait-il ne jamais se faire un ami ? Le soleil brillera-t-il encore sur lui ? »[7]. Waldron, quant à lui, espérait aussi pouvoir explorer des questions de caractère plus complexes telles que ce qui rend une personne « vraiment bonne ou mauvaise », et ce qui fait d'un héros un héros, et d'un méchant un méchant[21]. Il a ajouté que la mise en place de la série dans une chronologie alternative signifiait qu'elle n'avait pas à faire face au deuil et aux conséquences immédiates d'Endgame[22].

Le scénario introduit dans le MCU le Tribunal des Variations Anachroniques (TVA), une organisation qui surveille les différentes chronologies du multivers[23]. Kevin Feige et Stephen Broussard déisiraient introduire le TVA dans le MCU depuis des années, mais la bonne opportunité ne s'est présentée que lorsque la série était en développement. Cette introduction a également convaincu Tom Hiddleston de faire partie de la série, tandis que Michael Waldron a estimé qu'il s'agissait d'un lieu amusant car il présente le voyage dans le temps comme quelque chose sans âme[24]. Les scénaristes ont travaillé pour concevoir le fonctionnement du voyage dans le temps dans le TVA afin de s'assurer que le public puisse facilement saisir le concept et les règles, développant ainsi la méthode introduite dans Avengers: Endgame[25].

Michael Waldron a déclaré qu'explorer la perspective du TVA sur le temps et la réalité aiderait à examiner la lutte de Loki avec l'identité[26]. Il a noté que le personnage avait été incontrôlable à des moments de sa vie tout au long des films du MCU, et que le TVA le ferait encore plus sortir de sa zone de confort. Ce dernier a également expliqué que la nature du travail effectué par le TVA rendait l'organisation « particulièrement bien placée pour confronter Loki à lui-même ». Tom Hiddleston a également estimé que la série portait sur l'identité, ainsi que sur la difficulté de la connaissance et de l'acceptation de soi[27]. Le producteur exécutif, Stephen Broussard, a déclaré qu'en plus de l'élément du voyage temporel, la série aurait la « qualité d'un homme en cavale »[28]. Les histoires d'amour font également partie de la série, Waldron mettant en évidence l'histoire d'amour platonique entre Loki et Mobius qui est similaire à celle entre les personnages Carl Hanratty et Frank Abagnale Jr. dans Arrête-moi si tu peux (2002)[29].

Michael Waldron a déclaré que la série consistait en plusieurs histoires courtes plutôt qu'en un film de six heures divisé en plusieurs épisodes, comparant son approche aux séries The Leftovers et Watchmen[30]. La série Mad Men est également une inspiration philosophique et esthétique pour Loki, puisque Waldron pensait que c'était un bon exemple d'une étude approfondie d'un personnage[31]. D'autres inspirations incluent Before Sunrise(1995), Attrape-moi si tu peux, les films de Quentin Tarantino, mais également de David Fincher comme Seven (1995) et Zodiac (2007)[32]. La série s'inspire également du Silence des agneaux (1991)[33], Toy Story (1995), Armageddon (1998)[34] et Rick et Morty, sur laquelle Waldron occupe également le poste de scénariste.

En novembre 2019, Kevin Feige a déclaré que la série serait liée à Doctor Strange in the Multiverse of Madness[35]. Cependant, il a déclaré que la série serait extrêmement importante et aurait un gros impact sur le MCU, plus que WandaVision et Falcon et le Soldat de l'hiver[36]. Michael Waldron a déclaré que, comme pour toutes les productions du MCU, l'objectif était de relier la série aux films[37]. Il a d'ailleurs étroitement collaboré avec Jeff Loveness, le scénariste d'Ant-Man and the Wasp: Quantumania. De plus, Bisha K. Ali a été désignée comme créatrice de la série Ms. Marvel.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Dès l'annonce de la série, Tom Hiddleston est confirmé pour reprendre le rôle de Loki[3]. Sa participation est confirmée en par le président de Walt Disney Studios, Alan Horn[38]. En , Sophia Di Martino rejoint le casting sans précisions sur le personnage qu'elle interprètera[39], bien qu'il soit question d'une probable incarnation féminine de Loki[40]. Fin , il est annoncé qu'Owen Wilson, principalement connu pour ses rôles dans des comédies, rejoint la série dans un rôle non crédité mais qualifié de rôle proéminent, qui se révèlera être celui de Mobius M. Mobius[41]. En février, le site Deadline annonce que l'actrice Gugu Mbatha-Raw rejoint la distribution de la série[42]. En mars, Richard E. Grant a été choisi pour interpréter un rôle dans un seul épisode[43], tandis que Wunmi Mosaku a été annoncée dans le rôle du Chasseur B-15[44]. En avril 2021, il est révélé qu'Eugene Cordero apparaitraît dans la série sous le nom de Casey[45], tandis que l'actrice de doublage Tara Strong prête sa voix au personnage de Miss Minutes[46].

En septembre 2020, il a été révélé que Sasha Lane avait également été choisie pour incarner le Chasseur C-20[47], et, en décembre, des rumeurs annoncent que Jaimie Alexander pourrait reprendre son rôle de Sif apparue dans Thor et Thor : Le Monde des Ténèbres[48].

Tournage et post-production[modifier | modifier le code]

Le tournage de la série a lieu à partir de janvier 2020[41],[49] sous le titre de travail River Cruise[50], aux Pinewood Studios à Atlanta, mais également dans la région métropolitaine de la ville tout au long du mois de février[51]. Le 14 mars, la production est interrompue en raison de la pandémie de Covid-19[52], mais elle reprend aux Pinewood Studios en septembre[53],[54]. Un mois de tournage était encore nécessaire à la mi-novembre[55]. Le tournage s'est officiellement achevé à la mi-décembre[56]. L'Atlanta Marriott Marquis a notamment servi de décor pour le TVA[57]. Les autres lieux utilisés en Géorgie comprenaient une carrière dans le nord de l'État et un magasin discount qui est devenu l'hypermarché futuriste Roxxcart. La réalisatrice de la série a estimé que cet hypermarché, situé dans les années 2050, était une façon amusante de conserver le sens de l'humour noir de la série en montrant des produits extrêmement chers en raison de l'inflation.

Lors de l'arrêt de la production, Kate Herron a commencé à monter les scènes qui avaient déjà été tournées, ce qui a permis de retravailler sur certains éléments ou d'en ajouter lorsque le tournage aurait repris. Les effets visuels ont été fournis par Cantina Creative, Crafty Apes, Digital Domain, FuseFX, Industrial Light & Magic, Luma Pictures, Method Studios, Rise, Rodeo FX et Trixter[58].

Le tournage de la deuxième saison doit débuter en janvier 2022[59].

Musique[modifier | modifier le code]

En janvier 2021, Natalie Holt a été annoncée à la composition de la musique de la série[60]. Elle et Kate Herron ont toutes les deux été attirées par l'utilisation du thérémine pour le thème principal de la série, qui, selon Herron, était vaguement inspiré par Orange mécanique (1971). Cette dernière a également décrit la partition de Holt comme « opératique et audacieuse »[61]. En effet, elle associe le thérémine avec un orchestre, de la musique électronique, des sons d'horloges et des instruments nordiques.

Promotion[modifier | modifier le code]

Alors que la série est encore en production, les premières images sont présentées le dans une publicité diffusée au cours du Super Bowl[62]. Les vêtements que portent Loki révèlent la présence, dans la série, de la Time Variance Authority (en), une police chargée de la surveillance du multivers et de la prévention des modifications du passé. Une nouvelle bande annonce est diffusée le , montrant Loki aux prises avec la Time Variance Autorithy, dans le prolongement de Avengers : Endgame[63].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

La série est diffusée à partir du 9 juin 2021 sur Disney+, avec une sortie hebdomadaire le mercredi. La série était initialement prévue pour mai 2021 avant d'être déplacée au 11 juin de la même année, puis à deux jours avant[64]. Elle est composée de six épisodes[65].

Dès le premier épisode diffusé, il s'agit selon Disney de la série la plus regardée de sa plateforme de SVoD[66].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Un destin exceptionnel[modifier | modifier le code]

Titre original
Glorious Purpose (trad. litt. : « But Glorieux »)
Numéro de production
1 (1-06)
Première diffusion
Réalisation
Kate Herron
Scénario
Invités
  • Tara Strong : Miss Minutes
  • Eugene cordero : Casey
  • Derek Russo : Chasseur U-92
  • Erika Coleman : l'hôtesse de l'air
  • Josh Fadem : Martin
  • Jon Levine : l'employé de bureau
  • Aaron Beelner : l'employé de bureau chargé de scanner
Synopsis
Après avoir volé le Tesseract en 2012 à New York, dans la confusion du Casse temporel des Avengers, Loki se retrouve devant le Tribunal des Variations Anachroniques (TVA) dont il tente sans aucun succès de s'échapper, voyant notamment défiler sa vie dans le flux temporel normal, jusqu'à sa mort des mains de Thanos. Décrit comme un « variant », il se voit proposer une mission très spéciale par Mobius, un des agents du TVA.
Résumé détaillé

Après s'être emparé du Tesseract en 2012, Loki atterrit en plein désert de Gobi, dévisagé par des Mongols interloqués. C'est alors que surgissent par un portail spatio-temporel les « Minuteurs » du TVA menés par la chasseuse B-15, qui l'embarquent manu militari vers le tribunal des Gardiens du Temps. Il y apprend, incrédule, que cet organisme a été créé pour supprimer les différents flux temporels du « multivers » afin qu'il n'y en ait plus qu'un, sa mission étant de préserver ce « flux temporel sacré ». Ceux qui tentent de le modifier créent un point de variation appelé « Nexus » et sont définis comme des « Variants », terme appliqué à Loki. Pendant ce temps, Mobius observe les méfaits d'un Variant dans une église d'Aix-en-Provence en 1549. Il est rappelé dans les quartiers généraux du TVA compte tenu de l'arrivée du Dieu de la Malice.

Jugé pour ses « crimes contre le flux temporel sacré », Loki tente de se défendre en accusant les Avengers de l'avoir modifié, mais la juge Renslayer lui répond que leur intervention était « prévue », à l'inverse de son évasion qui a généré une version alternative de sa propre chronologie. Il constate à ses dépens que ses pouvoirs magiques sont inopérants ici. Il est condamné à être « réinitialisé », mais Mobius s'interpose, car il a une « intuition ». Il emmène Loki dans une salle nommée « Théâtre du Temps », discute avec lui pour tenter de percer sa personnalité et ses motivations (celles-ci étant sa « glorieuse destinée » en tant que Roi de Midgard (la Terre), des neuf royaumes, de l'espace entier). Mobius montre notamment à Loki le film de sa vie dans le flux temporel normal après l'attaque de New York de 2012. Il insiste sur l'assasinat par un elfe noir de Frigga, reine d'Asgard et mère adoptive du dieu de la Malice, révélation d'autant plus douloureuse pour Loki qu'il en sera en partie responsable. Mobius lui dit qu'il n'est pas né pour être un Dieu, mais seulement pour causer la souffrance et la mort, et tente d'en comprendre les raisons.

Appelé d'urgence, Mobius laisse Loki seul dans la salle, et ce dernier tente de s'échapper. Se baladant dans les couloirs du TVA, il menace un employé et lui ordonne de lui rendre le Tesseract. Celui-ci est conservé dans un simple tiroir, sans protection particulière, au milieu de toutes les pierres d'infinité en plusieurs exemplaires (et qui n'ont aucun pouvoir en ces lieux, servant notamment de « presse papier »), ce qui le surprend grandement. Il échoue à s'échapper au moyen du Tesseract et comprend qu'il est impossible de s'évader du TVA. De retour dans le Théâtre du Temps, seul, il fait alors avancer le film de sa vie, assistant à la disparition de son père adoptif Odin en Norvège, sous ses yeux et ceux de son « frère » Thor, jusqu'à voir, interloqué, sa propre mort des mains de Thanos. Mobius le rejoint à ce moment et lui annonce qu'il a l'intention de lui confier une mission, car un « Variant » qui s'est échappé élimine un à un les « Minuteurs » du TVA à différentes époques du temps. Le Dieu de la malice doit les aider à le retrouver. Quand Loki lui demande de qui il s'agit, Mobius lui répond : « Le Variant que nous traquons, c'est vous ».

La dernière scène de cet épisode montre un Variant encapuchonné tendre une embuscade à des Minuteurs en 1858 à Salina, dans l'Oklahoma, les éliminant en déclenchant un incendie avant de s'emparer de leur appareil servant à réinitialiser le flux temporel.

Épisode 2 : Le Variant[modifier | modifier le code]

Titre original
The Variant
Numéro de production
2 (2-06)
Première diffusion
Réalisation
Kate Herron
Scénario
Elissa Karasik
Invités
  • Tara Strong : Miss Minutes
  • Eugene Cordero : Casey
  • Sasha Lane : Chasseur C-20
  • Neil Ellice : Chasseur D-90
  • Austin Freeman : Randy
  • Dayna Beilenson : l'archiviste
  • Kate Berlant : la femme à la foire
  • Ricky Muse : l'employé du Roxxcart
  • Lucius Baston : le client du Roxxcart
  • Christopher Cocke : le réfugié de l'ouragan
Synopsis
Loki accepte d'aider Mobius à retrouver la version de lui-même qui se multiplie dans différentes apparences à des époques variées et qui crée le chaos dans sa lutte sans merci avec le TVA. Le Dieu de la malice comprend où se cache ce Loki : dans les apocalypses qui ont ponctué l'histoire de l'Univers en général et de la Terre en particulier. Il vérifie ainsi sa théorie avec Mobius en se rendant à Pompéi en l'an 79. Il déduit ensuite que l'adversaire du TVA est présent en 2050 lors d'un terrible ouragan qui a détruit la ville de Heavean Hills dans l'Alabama et en particulier le supermarché Roxxcart. Là, le Loki « allié du TVA » se retrouve finalement face à sa version féminine qui s'échappe par un portail spatio-temporel : il s'y engouffre à sa suite, faussant compagnie à Mobius et ses Minuteurs.
Résumé détaillé

En 1985, lors d'une fête médiévale dans le Wisconsin, le « Loki encapuchonné » tend une nouvelle embuscade à des Minuteurs. Il utilise ses pouvoirs pour prendre le contrôle mental de la cheffe de section (Chasseur C-20), laquelle élimine elle-même ses collègues. Il disparait avec elle en ouvrant un portail spatio-temporel, après avoir à nouveau collecté leurs appareils servant à réinitialiser le flux temporel. La première mission du Loki collaborateur du TVA est d'aller constater les dégâts avec Mobius dans le Wisconsin en 1985, où il tente d'embrouiller Mobius et ses Minuteurs, mais ce dernier perce son jeu. Après l'échec de cette mission qui était notamment destinée à retrouver C-20, Mobius négocie avec sa supérieure, la Juge Ravonna Renslayer, pour continuer à utiliser Loki dans la recherche de ses autres versions variantes. Elle accepte du bout des lèvres.

Dans ses recherches au sein du monde bureaucratique et rétrofuturiste du TVA, Loki tombe sur des documents relatifs à la destruction d'Asgard par Surtur, le Ragnarok. Il comprend alors où peuvent se cacher les autres lui-même : dans les différentes apocalypses, par définition imprévisibles, dans la mesure où aucune de ses actions ne peuvent être relevées, où le flux temporel n'est pas affecté et où il ne peut donc pas être repéré au milieu de la destruction totale. Mobius et Loki se rendent ainsi au moment de l'éruption du Vésuve à Pompéi en l'an 79, où sa théorie se vérifie. Ils reviennent au TVA où Mobius dit à ses collègues : « ce Variant piège nos soldats et disparait dans les apocalypses ». Il négocie à nouveau avec Renslayer et obtient son accord pour poursuivre avec son Loki. Ce dernier accepte la collaboration à la condition qu'en cas de réussite, il ait l'opportunité de rencontrer les créateurs du TVA : les légendaires trois Gardiens du Temps.

Loki et Mobius recherchent une « apocalypse » où pourrait se cacher le Variant. À l'aide d'un paquet de chewing-gums de la marque « Kablooie », que le Variant avait offert à un enfant de 1549 lors de l'embuscade tendue dans l'église d'Aix-en-Provence, Loki trouve l'endroit. La marque n'existant pas avant les années 2050, il recherche un évènement dévastateur à cette époque, et tombe sur l'ouragan qui a détruit la ville de Haven Hills dans l'Alabama, et en particulier le grand supermarché Roxxcart. Arrivés sur place, les équipes se séparent : Mobius et une équipe de Minuteurs retrouvent la chasseuse C-20 ligotée et très perturbée. Elle leur explique qu'elle a révélé au Variant l'endroit où se trouvent les Gardiens du Temps.

De son côté, Loki part dans les rayons en compagnie de la chasseuse B-15. Alors que l'ouragan fait rage à l'extérieur, ils tombent sur un client dans le rayon "plantes", qui se révèle « possédé » par une version du Variant Loki. Celui-ci touche B-15 et s'empare de son corps. Les deux Loki parlementent, le mystérieux Variant changeant de corps pendant leur conversation. Le Loki collaborateur du TVA explique à son vis-à-vis qu'il a « infiltré » cet organisme dans le but de « renverser les Gardiens du Temps », et lui demande de « devenir son lieutenant ». Ce dernier refuse, et les deux se battent. Le Variant, ayant pris la forme d'un homme à forte carrure, a clairement l'avantage sur le Loki du TVA, le laissant groggy au sol. Il active alors tout un réseau d'appareils à réinitialiser le flux temporel placés partout dans le supermarché qui disparaissent un à un dans des trappes spatio-temporelles ; il casse ainsi le « flux temporel sacré », des anomalies se développant à grande vitesse à partir de la ligne temporelle principale.

Le Loki Variant apparait enfin dans son aspect encapuchonné, puis baisse sa capuche : il s'agit de la version féminine du Dieu de la malice qui lui dit : « cela ne te concerne pas ». Elle ouvre un portail spatio-temporel et s'y engouffre. Le Loki du TVA la suit. Le portail disparait alors que Mobius et les Minuteurs accourent trop tard sur les lieux.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marie Turcan, « Loki, Winter Soldier, Hawkeye, Sorcière rouge : toutes les séries Marvel en préparation sur Disney+ », sur Numerama, (consulté le 1er juin 2021)
  2. (en) Justin Kroll, « Loki, Scarlet Witch, Other Marvel Heroes to Get Own TV Series on Disney Streaming Service (EXCLUSIVE) », sur variety.com, (consulté le 4 février 2020)
  3. a et b (en) Dawn C. Chmielewski et Patrick Hipes, « ‘Rogue One’ Prequel Series In Works For Disney’s Streaming Service, Now Named Disney+ », sur deadline.com, (consulté le 4 février 2020).
  4. (en) Borys Kit, « Marvel's 'Loki' Series Lands 'Rick and Morty' Writer (Exclusive) », sur hollywoodreporter.com, (consulté le 4 février 2020)
  5. (en) Michael McWhertor, « Marvel reveals new details on the Loki TV series for Disney Plus at SDCC », sur polygon.com, (consulté le 18 mai 2020)
  6. (en) Tom Butler, « Tom Hiddleston kept his 'Loki' secret for a very long time », sur yahoo.com, (consulté le 4 février 2020)
  7. a et b (en) Jim Vejvoda, « Loki Will Take Character "to an Entirely New Part of the MCU" », sur ign.com, (consulté le 4 février 2020)
  8. a et b (en) Ian Sandwell, « Marvel finally confirms Phase 4 movies at Comic-Con including Fantastic Four and X-Men », sur digitalspy.com, (consulté le 4 février 2020)
  9. (en) Cameron Bonomolo, « Loki to Get Six 1-Hour Episodes Directed by Kate Herron », sur comicbook.com, (consulté le 4 février 2020)]
  10. (en-US) Borys Kit et Borys Kit, « Marvel’s ‘Loki’ Series Lands ‘Rick and Morty’ Writer (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 14 juin 2021)
  11. (en-US) Dominic Patten et Dominic Patten, « ‘Loki’: Villainous Marvel TV Series Heavily Influenced By David Fincher, EP Admits », sur Deadline, (consulté le 14 juin 2021)
  12. (en) « An exclusive look at 26 of summer 2021's must-watch TV shows », sur EW.com (consulté le 14 juin 2021)
  13. (en-US) Aaron Couch et Aaron Couch, « How ‘Loki’ Director Kate Herron Won Over Owen Wilson », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 14 juin 2021)
  14. (en) « Loki Will Take Character "to an Entirely New Part of the MCU" - IGN » (consulté le 14 juin 2021)
  15. (en-US) Joanna Robinson, « How the Man Behind ‘Loki’ Is Shaping Marvel’s Phase 4 and Beyond », sur Vanity Fair (consulté le 14 juin 2021)
  16. (en-US) « Disney+'s Loki Reportedly Renewed for Season 2 », sur CBR, (consulté le 14 juin 2021)
  17. (en-US) Justin Kroll et Justin Kroll, « ‘Loki’ Exec Producer Michael Waldron Tapped To Write Kevin Feige’s ‘Star Wars’ Movie As Part Of New Deal With Disney », sur Deadline, (consulté le 14 juin 2021)
  18. (en) Nick Allen, « Disney+’s Loki is a Captivating, Christopher Nolan-Esque Chase Through Time | TV/Streaming | Roger Ebert », sur https://www.rogerebert.com/ (consulté le 14 juin 2021)
  19. (en-US) « Michael Waldron Goes Deep on ‘Loki,’ ‘Doctor Strange 2,’ and How He Got His Break in Hollywood », sur Collider, (consulté le 14 juin 2021)
  20. (en) Brandon Davis, « How Loki's New Timeline Plays Out After Avengers: Endgame », sur comicbook.com, (consulté le 4 février 2020)
  21. (en) « 'Loki' takes over: Tom Hiddleston on his new TV series and a decade in the MCU », sur EW.com (consulté le 14 juin 2021)
  22. (en-US) « ‘Loki’ Head Writer Michael Waldron on Crafting Time Travel Rules for the MCU: “We’ve Got to Make This as Airtight as Possible” », sur Collider, (consulté le 14 juin 2021)
  23. (en) « An exclusive look at 26 of summer 2021's must-watch TV shows », sur EW.com (consulté le 14 juin 2021)
  24. (en-US) « ‘Loki’ Head Writer Michael Waldron on Crafting Time Travel Rules for the MCU: “We’ve Got to Make This as Airtight as Possible” », sur Collider, (consulté le 14 juin 2021)
  25. (en-US) Joanna Robinson, « How the Man Behind ‘Loki’ Is Shaping Marvel’s Phase 4 and Beyond », sur Vanity Fair (consulté le 14 juin 2021)
  26. (en-US) « The Loki Disney+ Show Wants to Get to the Heart Of His Identity Crisis », sur Gizmodo (consulté le 14 juin 2021)
  27. « Tom Hiddleston Says Loki Is About ‘The Many Selves’ Of His MCU Anti-Hero – Exclusive », sur Empire (consulté le 14 juin 2021)
  28. (en) « What's Next For The Marvel Cinematic Universe After 'Avengers: Endgame' », sur Marvel Entertainment (consulté le 14 juin 2021)
  29. (en-US) Joanna Robinson, « How the Man Behind ‘Loki’ Is Shaping Marvel’s Phase 4 and Beyond », sur Vanity Fair (consulté le 14 juin 2021)
  30. (en-US) Joanna Robinson, « How the Man Behind ‘Loki’ Is Shaping Marvel’s Phase 4 and Beyond », sur Vanity Fair (consulté le 14 juin 2021)
  31. (en) « 'Loki' team tease show's inspirations: 'Mad Men', 'Blade Runner'... and 'Teletubbies'? », sur EW.com (consulté le 14 juin 2021)
  32. (en-US) Dominic Patten et Dominic Patten, « ‘Loki’: Villainous Marvel TV Series Heavily Influenced By David Fincher, EP Admits », sur Deadline, (consulté le 14 juin 2021)
  33. (en) « Loki Press Conference Recap: Tom Hiddleston, Kevin Feige, and More », sur Marvel (consulté le 14 juin 2021)
  34. (en-US) « Loki: The Very Weird Movies That Influenced The TVA », sur ScreenRant, (consulté le 14 juin 2021)
  35. (en-US) « Marvel's 'Loki' TV Show Will Tie Into 'Doctor Strange 2'; 'Hawkeye' Was Initially Planned as a Movie », sur /Film, (consulté le 14 juin 2021)
  36. « Loki Will Have ‘More Impact On The MCU Than Any Show So Far,’ Says Kevin Feige – Exclusive Image », sur Empire (consulté le 14 juin 2021)
  37. (en) Matt Maytum 26 May 2021, « Loki writer: "Our aim with the Loki series was for it to have wide-reaching ramifications across the MCU" », sur Total Film (consulté le 14 juin 2021)
  38. (en) Pamela McClintock, « Disney Film Chief Alan Horn Talks Fox Merger, 'Star Wars' and Pixar Post-John Lasseter », sur hollywoodreporter.com, (consulté le 4 février 2020)
  39. (en) Justin Kroll, « ‘Loki’: Sophia Di Martino to Co-Star With Tom Hiddleston in Marvel Series (EXCLUSIVE) », sur variety.com, (consulté le 4 février 2020)
  40. (en) Nellie Andreeva et Geoff Boucher, « ‘Loki’: Sophia Di Martino Joins Tom Hiddleston in Marvel Limited Series For Disney+ », sur deadline.com, (consulté le 4 février 2020)
  41. a et b (en) Geoff Boucher et Nellie Andreeva, « ‘Loki’: Owen Wilson Joins Marvel Series On Disney+ », sur deadline.com, (consulté le 4 février 2020)
  42. AlloCine, « Loki : Marvel a choisi le premier rôle féminin de la série Disney+ », sur AlloCiné (consulté le 12 février 2020)
  43. (en-US) Will Thorne et Will Thorne, « ‘Loki’ Disney Plus Series Adds Richard E. Grant », sur Variety, (consulté le 14 juin 2021)
  44. (en-US) « Marvel Debuts New Trailers for 'Loki' and 'Falcon and Winter Soldier,' Announces 'Fantastic Four' Movie | Entertainment Tonight », sur www.etonline.com (consulté le 14 juin 2021)
  45. (en-US) Borys Kit et Borys Kit, « Tia Carrere, Eugene Cordero, Asif Ali Join Jo Koy in Amblin Family Comedy ‘Easter Sunday’ (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 14 juin 2021)
  46. (en-US) Matt Webb Mitovich et Matt Webb Mitovich, « Loki Review: After a Talky-Talky Start, Disney+'s Third Marvel Series Is a Super Fun 'Time Detectives' Two-Hander », sur TVLine, (consulté le 14 juin 2021)
  47. (en) « Sasha Lane Was Discovered Lying on a Beach and Now Stars in “Utopia” », sur www.goldenglobes.com (consulté le 14 juin 2021)
  48. (en-US) Justin Kroll et Justin Kroll, « Sif Returns To The MCU: Jaimie Alexander To Reprise Role In ‘Thor: Love And Thunder’ », sur Deadline, (consulté le 14 juin 2021)
  49. (en) Jessica Derschowitz, « Weekly Must List Pick: Tom Hiddleston on coming to Broadway with an act of Betrayal », sur ew.com, (consulté le 4 février 2020)
  50. (en) JK Schimdt, « Loki Working Title Revealed for Marvel Studios Series », sur comicbook.com, (consulté le 4 février 2020)
  51. (en-US) Matt Walljasper, « What’s filming in Atlanta now? Loki, WandaVision, The Falcon and the Winter Soldier, Samaritan, DMZ and more », sur Atlanta Magazine, (consulté le 14 juin 2021)
  52. (en-US) Justin Kroll et Justin Kroll, « Marvel’s Disney Plus Shows Pause Production Due to Coronavirus », sur Variety, (consulté le 14 juin 2021)
  53. (en-US) Bryn Sandberg et Bryn Sandberg, « How Georgia Hopes to Lead Hollywood’s Return to Production », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 14 juin 2021)
  54. (en) Simon Thompson, « Gugu Mbatha-Raw Talks ‘Misbehaviour’ And Returning To Work On ‘Loki’ For Disney+ », sur Forbes (consulté le 14 juin 2021)
  55. (es) Pablo O. Scholz, « Entrevista exclusiva: quién es la argentina vicepresidenta de Marvel, la mujer más poderosa de Hollywood », sur www.clarin.com, (consulté le 14 juin 2021)
  56. (en-US) « Loki Wrap Gift Reaffirms the Show's Marvel Comics Storyline », sur CBR, (consulté le 14 juin 2021)
  57. (en-US) « Marvel Secrets in the New Loki Trailer: The Avengers, Time-Keepers & More », sur Gizmodo (consulté le 14 juin 2021)
  58. « Loki - The Art of VFX », sur web.archive.org, (consulté le 14 juin 2021)
  59. (en-US) prodweek, « Production Weekly – Issue 1219 – Thursday, November 5, 2020 / 163 Listings - 35 Pages », sur Production Weekly, (consulté le 14 juin 2021)
  60. (en-US) « Natalie Holt Scoring Marvel’s Disney+ Series ‘Loki’ | Film Music Reporter » (consulté le 14 juin 2021)
  61. (en-US) Brian Davids et Brian Davids, « ‘Loki’ Director Kate Herron on Shooting New ‘Avengers: Endgame’-Era Footage », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 14 juin 2021)
  62. (en) Devan Coggan, « Disney+ drops surprise look at Loki, WandaVision, and The Falcon and the Winter Soldier », sur ew.com, (consulté le 4 février 2020).
  63. Mégane Choquet, « Loki sur Disney+ : une nouvelle bande-annonce explosive pour la série Marvel avec Tom Hiddleston », sur Allociné, (consulté le 9 avril 2021).
  64. (en-US) Dino-Ray Ramos et Dino-Ray Ramos, « ‘Loki’ Premiere Date Moved Up By Two Days On Disney+ », sur Deadline, (consulté le 14 juin 2021)
  65. (en) « Loki to Get Six 1-Hour Episodes Directed by Kate Herron », sur Marvel (consulté le 14 juin 2021)
  66. « Loki marque le plus grand début original sur Disney + », sur 45secondes.fr (consulté le 18 juin 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]