Loissin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Loissin
Loissin
Maisons du quartier de Ludwigsburg
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
3
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Joachim Herrmann
Code postal 17509
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 75 081
Indicatif téléphonique 038352
Immatriculation VG, ANK, GW, PW, SBG, UEM, WLG
Démographie
Population 783 hab. ()
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 06′ 46″ nord, 13° 31′ 41″ est
Altitude m
Superficie 1 529 ha = 15,29 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Loissin
Géolocalisation sur la carte : Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Voir sur la carte topographique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
City locator 14.svg
Loissin
Liens
Site web www.amtlubmin.de

Loissin est une commune de l'arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald, Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Loissin se situe entre Greifswald et Lubmin, sur la mer Baltique, entre la Dänische Wiek et la baie de Greifswald.

La commune est composée des quartiers de Loissin, Gahlkow et Ludwigsburg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Loissin

Le village est mentionné pour la première fois en 1248 sous le nom de "Lodizin" d'origine slave. Propriété de l'évêque de Kamień Pomorski, il est vendu en 1240 à la ville de Greifswald qui l'échange au monastère d'Eldena. Les propriétés du monastères reviennent après la sécularisation à l'université de la ville.

Gahlkow

Gahlkow est aussi d'origine slave.

Ludwigsburg

On retrouve des traces d'habitation lors du Néolithique. En 1207, le village porte le nom de "Darsim", nom d'origine slave signifiant "forêt sauvage". Il appartient au monastère d'Eldena jusqu'en 1354 puis aux ducs de Porémanie. En 1577, Ernest Louis de Porémanie donne le village en dot à sa jeune épouse Sophia Edwige de Brunswick-Wolfenbüttel et fait construire un château. Le village prend le nom de "Ludwigshof" puis de "Ludwigsburg". La duchesse, devenue veuve, quitte la demeure sous la pression des créanciens mais en conserve le droit de propriété. Il revient ensuite à Anne de Porémanie et son fils puis est vendu en 1650 au général Müller von der Lühne. En 1747, il revient par des enchères à la famille von Horn puis en 1776 aux von Klinkowström. En 1810, le marchand Weißenborn le rachète et reste une propriété de sa famille jusqu'en 1945.

En 1945, après une brève occupation russe, le château est utilisé comme résidence pour les réfugiés. En 1975, il est évacué et laissé à l'abandon. Jörg Weissenborn, un descendant, rachète le château et son parc et monte une association pour sa restauration.

Au nord de Ludwigsburg, il y avait un village du nom de "Merotiz", mentionné en 1209 mais rapidement disparu. En 1967, on retrouve sa trace lors de fouilles archéologiques.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :