Loiré-sur-Nie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loire (homonymie).

Loiré-sur-Nie
Loiré-sur-Nie
La mairie vue du côté de l'école des filles.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Saint-Jean-d'Angély
Canton Matha
Intercommunalité Communauté de communes des Vals de Saintonge
Maire
Mandat
Jacques Champenois
2014-2020
Code postal 17470
Code commune 17206
Démographie
Gentilé Loiréens
Population
municipale
285 hab. (2016 en diminution de 5,63 % par rapport à 2011)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 09″ nord, 0° 16′ 59″ ouest
Altitude Min. 60 m
Max. 110 m
Superficie 14,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Loiré-sur-Nie

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Loiré-sur-Nie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Loiré-sur-Nie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Loiré-sur-Nie

Loiré-sur-Nie est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Loiréens et Loiréennes[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le plan de la commune

Loiré-sur-Nie se trouve à 10 km au sud-est d'Aulnay-de-Saintonge et 23 km à l'est de Saint-Jean-d'Angély. La commune appartient au site Natura 2000 de la Plaine de Néré à Bresdon.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Loiré-sur-Nie[2]
Villemorin
Cherbonnières Loiré-sur-Nie[2] Néré
Gibourne Le Gicq

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Deux cours d'eau référencés par le Sandre traversent la commune. Il s'agit de la Nie[3], affluent de la Boutonne, et de la Guillotière[4], affluent de la Nie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'état des paroisses de 1686 nous dit que les chanoines de Saintes sont les seigneurs de la paroisse de Loiré de 82 feux qui produit surtout de la vigne et un peu de blé[5].

Loiré se trouvait dans le canton de Néré durant la période révolutionnaire (de 1790 à 1801).
En 1922, la commune de Loiré a pris le nom de Loiré-sur-Nie.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 1989 Maurice Robin    
2001 2006 Claude Chabasse    
2006 2008 Jean-Michel Henri    
2014 En cours
(au 25 avril 2014)
Jacques Champenois DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2016, la commune comptait 285 habitants[Note 1], en diminution de 5,63 % par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
513423536604572678696671651
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
648697715667660649591594569
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
570572548533514521525494476
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
480442407365340290292300288
2016 - - - - - - - -
285--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Son étang au centre du village, son lavoir, son église, son four communal dans le hameau de Galanchat, les 2 chemins pédestres…

L'église actuelle est récente et a été construite en 1868 sur les ruines de l'ancienne église[10].
L'étang situé au centre du bourg a été créé en 1975.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :