Loi de Pouillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La dénomination loi de Pouillet est utilisée pour désigner deux lois en relation avec l'électrocinétique.

Loi de Pouillet pour un circuit[modifier | modifier le code]

Cette loi permet de calculer l'intensité dans un circuit série en maille simple composé de dipôles actifs linéaires et de conducteurs ohmiques. Découverte expérimentalement par Claude Pouillet, elle découle de la loi d'Ohm.

On considère une maille composée de dipôles actifs linéaires et de conducteurs ohmiques de résistances respectives .

Par théorème de Thévenin, chaque dipôle actif linéaire est équivalent à son modèle de Thévenin, constitué d'une source idéale de tension de force électromotrice et d'un résistor de résistance en série.

Alors, en notant la tension aux bornes de la source idéale de tension de force électromotrice en convention générateur, l'intensité i qui parcourt la maille est :


Attention : Il ne faut pas confondre et dans la formule mathématique de la loi : cette erreur fausse totalement le résultat en affectant sans raison tous les termes de la somme au numérateur de la fraction d'un signe positif.

Loi de Pouillet pour le calcul d'une résistance[modifier | modifier le code]

La relation permettant de calculer la résistance en fonction de la résistivité et des caractéristiques géométriques du conducteur est appelé loi de Pouillet dans certains programmes scolaires[1].

ρ est la résistivité du conducteur, L sa longueur et s l'aire de sa section.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]