Lohéac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune d’Ille-et-Vilaine
Cet article est une ébauche concernant une commune d’Ille-et-Vilaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Lohéac
La mairie de Lohéac.
La mairie de Lohéac.
Blason de Lohéac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Redon
Canton Redon
Intercommunalité Vallons de Haute-Bretagne communauté
Maire
Mandat
Patrick Bertin
2014-2020
Code postal 35550
Code commune 35155
Démographie
Gentilé Lohéacien
Population
municipale
658 hab. (2014)
Densité 129 hab./km2
Population
aire urbaine
12 899 hab.
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 59″ nord, 1° 52′ 55″ ouest
Altitude Min. 34 m – Max. 100 m
Superficie 5,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Lohéac

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Lohéac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lohéac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lohéac

Lohéac est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine, en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont : Guignen, Maure-de-Bretagne, Lieuron, Pipriac, Guipry-Messac, Saint-Malo-de-Phily.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Lochiacum au XIe siècle, Lohoiac en 1101, Lohéac au XVIe siècle[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1845, l'ancienne commune de Saint-Germain-des-Prés a été rattaché à la commune de Lohéac.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De vair.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 1995 Célestin Loizance SE Directeur de scierie
1995 2008 André Pavoine SE Exploitant Agricole
2008 en cours Patrick Bertin DVD[2] Gérant de société
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 658 habitants, en diminution de -2,52 % par rapport à 2009 (Ille-et-Vilaine : 5,31 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
289 325 351 402 414 432 441 562 582
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
552 600 584 587 616 608 623 600 592
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
592 567 539 430 435 451 458 387 396
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
400 382 384 449 508 603 667 654 658
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006 [6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

La commune ne compte pas de monument historique. Le centre-bourg compte cependant de nombreux bâtiments anciens parmi lesquels on peut relever :

  • L’église Saint-André, construite en 1890 par Arthur Regnault en remplacement d’une église du XVIIIe siècle située à 1 km au nord du bourg[7].
  • Le « château de la Barre », hôtel particulier construit entre le XVIIe et le XIXe siècle[8].
  • Le Manoir de l'automobile[9], situé à la sortie du bourg sur la route de Lieuron, est la principale attraction de la commune. Il propose les activités suivantes :
    • Musée de l'automobile ;
    • Circuit automobile asphalte (baptêmes…);
    • Circuit de rallycross ;
    • Circuit de karting/supermotard ;
    • Circuit de quad.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

  • Le rallycross de Lohéac, épreuve du championnat de France et du championnat du monde de rallycross, qui se déroule annuellement, le premier week-end de septembre.
  • L'Association Sportive Karting de Lohéac organise annuellement des compétitions régionales de karting et le championnat de France supermotard.
  • le premier dimanche de juin, chaque année, grande course de voitures à pédales dans le cœur du village.
  • le premier weekend d'octobre, brocante automobile pour trouver des pièces pour véhicules anciens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la baronnie de Lohéac, 1888, photocopie d'un manuscrit anonyme, (Archives d'I&V - 2 J 757)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]