Logis Pincé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Logis Pincé
Image dans Infobox.
Logis Pincé à Angers.
Présentation
Type
Style
Renaissance
Architecte
Occupant
Musée Pincé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
Ville d'Angers
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Division administrative
Commune
Adresse
32 bis, rue LenepveuVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Angers
voir sur la carte d’Angers
Red pog.svg

Le logis Pincé est un bâtiment de style Renaissance édifié entre 1528 et 1535, par l'architecte angevin de la Renaissance Jean Delespine à la demande de son propriétaire Jean de Pincé, maire d'Angers.

Cet hôtel particulier, situé rue Lenepveu, au cœur de la ville d'Angers, fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1875[1].

Histoire et description[modifier | modifier le code]

Le logis Pincé fut réalisé pour le maire Jean de Pincé de 1528 à 1535.

En 1861, le peintre Angevin Guillaume Bodinier l'achète pour l'offrir à la ville d'Angers pour y créer un musée à partir des collections du peintre Lancelot-Théodore Turpin de Crissé.

En 1889, le musée est ouvert au public. Il est consacré aux antiquités grecques, romaines, étrusques et égyptiennes, ainsi qu'à l'art chinois et japonais.

Fermé depuis 2005 pour des raisons de sécurité et d'accessibilité, le musée Pincé a rouvert au public le 15 février 2020.

Le musée Pincé fait partie des musées d'Angers, musées municipaux.

Collections[modifier | modifier le code]

Les collections sont dédiées aux antiquités méditerranéennes et aux arts orientaux.

  • des céramiques, verreries et bronzes grecs et romains ;
  • des représentations de dieux égyptiens, rites funéraires, hiéroglyphes et vie quotidienne ;
  • des bronzes, céramiques, estampes, laques, porcelaines et masques de théâtre japonais ;
  • des bronzes, céramiques, verreries et tissus d'art chinois.

Les collections proviennent notamment de généreux donateurs du 19e et du 20e siècle : Lancelot-Théodore Turpin de Crissé, Edouard Moll, le Comte de Saint-Genys ou encore Le Bault de la Morinière.


Fréquentation[modifier | modifier le code]

Chiffres de fréquentation 2001-2017[2]
Année Entrées gratuites Entrées payantes Total
2001 8 760 5 417 14 177
2002 10 463 4 157 14 620
2003 10 622 5 532 16 154
2004 8 565 3 656 12 221
2005 1 748 1 093 2 841
2006 Fermé
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017 144 0 144

En 2017, le Musée Pincé était toujours fermé au public mais des visites étaient possibles durant les journées du patrimoine notamment.

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :