Lodeïnoïe Pole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lodeïnoïe Pole
Лодейное Поле
Blason de Lodeïnoïe Pole
Héraldique
Drapeau de Lodeïnoïe Pole
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord-Ouest
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Flag of Leningrad Oblast.svg Oblast de Léningrad
Code postal 187700 — 187704
Code OKATO 41 432
Indicatif (+7) 81364
Démographie
Population 19 671 hab. (2017)
Densité 1 967 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 44′ nord, 33° 33′ est
Altitude 15 m
Superficie 1 000 ha = 10 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1702
Statut Ville depuis 1785
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Léningrad

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Leningrad
City locator 14.svg
Lodeïnoïe Pole

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Lodeïnoïe Pole

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Lodeïnoïe Pole
Sources
Liste des villes de Russie

Lodeïnoïe Pole (en russe : Лодейное Поле) est une ville de l'oblast de Léningrad, en Russie, et le centre administratif du raïon de Lodeïnoïe Pole. Sa population s'élevait à 19 671 habitants en 2017.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lodeïnoïe Pole est située sur la rive gauche de la rivière Svir, à 244 km au nord-est de Saint-Pétersbourg et à 603 km au nord-nord-ouest de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lodeïnoïe Pole, dont le nom signifie « le domaine des bateaux » en russe, a été fondée en 1702 à l'emplacement du village de Mokrichvitsa, où Pierre le Grand créa le chantier naval Olonets. En 1703, le premier navire de la Flotte de la Baltique fut construit ici, une frégate de 28 canons appelée Chtandart (Штандарт). En 1704, six frégates, quatre chnyavas, quatre galères, et 24 semi-galères ont été construites, qui devraient constituer la première escadre russe de la mer Baltique. Plus de 400 bateaux à voiles ou à rames furent construits au long de l'existence du chantier naval. En 1785, Lodeïnoïe Pole reçut le statut de ville.

Durant la période stalinienne, dans les années 1930, Lodeïnoïe Pole fut tristement célèbre pour son camp de concentration du nom de Svirlag, installé dans l'ancien monastère Alexandre-Svirski. Des milliers de personnes, principalement des membres du clergé orthodoxe russe, y perdirent la vie.

Pendant la Guerre froide, Lodeïnoïe Pole fut le siège d'une base aérienne, où était basé un régiment d'avions intercepteurs.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Église Pierre-et-Paul à Lodeïnoïe Pole en 1915. Photo. de Sergueï Prokoudine-Gorski.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1825 1856 1897 1920 1923 1926 1937
1 3061 1271 4324 6265 2417 27414 810
1939 1945 1949 1959 1970 1979 1989
16 7154 73410 46117 48519 63223 21426 718
2002 2006 2010 2014 2015 2016 2017
22 83022 28020 67420 28320 13519 97619 671

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :