Loculus d'Archimède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loculus d'Archimède (d'après Heinrich Suter).
Ce tracé est le plus simple pour découper les pièces du stomachion.

L'un des plus vieux puzzles connus, attribué à Archimède (287 av. J.-C. - 212 av. J.-C.), autrement appelé stomachion. On retrouve la trace de ce puzzle dans le palimpseste d'Archimède.

Le stomachion de Suter est composé de 14 pièces, qui peuvent s'agencer de 17 152 façons différentes pour former un carré[1]536 aux rotations et réflexions près[2] — mais permettent aussi de construire d'autres formes plus ou moins figuratives (éléphant, soldat, etc.)

Le terme de stomachion serait une corruption du mot ostomachion (Ὀστομάχιον), de ὀστέον (osteon, os), et μάχη (makhê, lutte, combat). L'orientaliste H. Suter propose le terme syntemachion[3] que l'on peut traduire par assemblage de rognures, de tesselles[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. William Noel et Reviel Netz, Le codex d'Archimède, JC Lattès, 2008 (ISBN 978-2-7096-2935-5).
  2. (en) Eric W. Weisstein, « Stomachion », MathWorld.
  3. Charles Mugler, Archimède, vol. 3, Paris, Les Belles Lettres, 1971.
  4. Émile Fourrey, Curiosités géométriques, Librairie Vuibert (ISBN 2-7117-5313-1).