Locke and Key

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Locke & Key
Éditeur Drapeau des États-Unis IDW Publishing
Drapeau de la France Milady graphics
Date(s) de publication 2008-2013
Numéros Drapeau des États-Unis 37 numéros, regroupés dans 6 recueils
Drapeau de la France 6 recueils
Personnages principaux la fratrie Locke : Tyler, Kinsey et Bode
Sam Lesser
Dodge

Scénariste(s) Joe Hill
Dessinateur(s) Gabriel Rodriguez

Locke & Key est une série de comics écrite par Joe Hill, fils de l’écrivain Stephen King, et dessinée par Gabriel Rodriguez. Elle est publiée aux États-Unis par Idea + Design Works et traduite en français (par Maxime Le Dain) sous le label Milady Graphics des éditions Bragelonne.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après le meurtre horrible de leur père, les trois enfants Locke[N 1], Tyler, Kinsey et Bode, emménagent avec leur mère Nina à Keyhouse[N 2], la demeure ancestrale de leur famille. Ils s’aperçoivent bientôt que cette maison renferme de nombreux secrets lorsqu’ils découvrent des clés magiques qui détiennent d’incroyables pouvoirs, comme celui de transformer une personne en fantôme ou d’effacer ses souvenirs. Ils ne sont pas seuls à connaître l’existence de ces clés : une créature démoniaque nommée Dodge est également à leur recherche dans le but d’ouvrir la Porte noire, qui donnera aux démons de l’enfer l’accès à notre monde.

Tome 1 : Bienvenue à Lovecraft[modifier | modifier le code]

Après le meurtre de Rendell Locke et le viol de sa femme Nina par deux élèves du collège dans lequel il travaillait, leurs trois enfants vont s’installer avec leur mère dans la propriété familiale de Keyhouse, située à Lovecraft au Massachusetts, où vit toujours leur oncle Duncan. Sam Lesser, un des adolescents qui ont assassiné M. Locke, est détenu dans une maison de correction. Il peut, en regardant fixement une surface liquide, communiquer avec une entité surnaturelle qui lui promet de le libérer. Bode Locke, le benjamin de la fratrie, découvre la Porte fantôme qui a le pouvoir de séparer le corps et l’esprit ; il utilise cette faculté pour espionner sous sa forme immatérielle son frère, sa sœur et sa mère. Au cours de ses expériences avec la Porte fantôme, Bode trouve un puits qui abrite une créature ayant l’apparence d’une fille, en fait la force surnaturelle qui communiquait avec Sam Lesser. Ce dernier se sert des artéfacts que lui a donnés la fille pour s’évader du centre de détention et voyage à travers les États-Unis en direction de Lovecraft. Son périple est entrecoupé de flash-backs provenant de ses souvenirs. La famille Locke est prise en otage par Sam, à la recherche de la Clef passe-partout pour son maître, la créature dans le puits. Bode découvre cette clé et l’échange avec la fille du puits contre la promesse de stopper Sam Lesser. Libérée de sa prison, elle tient parole en projetant Sam à travers la Porte fantôme, sans aucune chance de revenir.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Tyler Locke : aîné de la fratrie Locke. Très affecté par la mort de son père dont il se sent responsable, il se rend avec sa famille à Lovecraft dans la maison d'enfance, la Keyhouse de son père.
  • Kinsey Locke : cadette de la famille, Kinsey est une jeune adolescente timide et peu sûre d'elle. Elle en veut beaucoup à sa mère d'être alcoolique ; elle s'en veut également d'être faible et utilise la clé de tête pour y retirer ses peurs et sa tristesse.
  • Bode Locke : benjamin de la famille, il est imaginatif et dissipé. C'est le premier à découvrir les secrets que recèle la maison d'enfance de son père. Les clés se révèlent à lui car elles le considèrent comme innocent et pur, sans désir de les utiliser à mauvais escient.
  • Nina Locke : veuve de Rendell Locke, elle tente d'élever ses enfants après le meurtre de son mari. Elle a été violée par l'un des meurtriers de son époux. Elle sombre dans l'alcool et néglige ses enfants.
  • Duncan Locke : oncle de Kinsey et de ses frères, il essaye d'être présent pour sa belle-sœur et ses neveux depuis la mort de son frère. Professeur d'art, il partage sa vie avec un homme. Il est le seul de la famille à connaitre encore l'art des forgerons.
  • Lucas « Dodge » Caravaggio : à l'origine, il a connu le père des enfants Locke. Il fut ensuite infecté par une entité démoniaque qui cherche à s'emparer des clés par tous les moyens.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • Ellie Whedon : professeure de sport au lycée de Lovecraft. Ancienne connaissance de Rendell Locke. Elle a un fils appelé Rufus.
  • Jackie Veda : compétitrice de cross-country au lycée de Lovecraft, elle se liera d'amitié avec Kinsey Locke.
  • Daniel Mutuku : lieutenant de police à Lovecraft. Il viendra plusieurs fois en aide à la famille Locke.
  • Scot Kavanaugh : élève au lycée de Lovecraft, il est secrètement amoureux de Kinsey.
  • Jamal Saturday : meilleur ami de Scot Kavanaugh. Il se liera d'amitié avec Kinsey et Jackie.
  • Jordan Gates : élève rebelle dans la classe de Tyler Locke dont il est amoureux.
  • Rufus Whedon : fils d'Ellie Whedon ayant une déficience mentale. Il deviendra ami avec Bode Locke.
  • Sam Lesser : élève que Rendell Locke tentera d'aider et qui conduira ce dernier à sa perte. Avec un autre élève, il va s'en prendre à la famille Locke et assassiner celui qui tentait de l'aider.
  • Rendell Locke : mari de Nina Locke. Il sera assassiné par Sam Lesser. Il laissera sa famille endeuillée.
  • Brian Rogan : mari de Duncan Locke.
  • Brinker Martin : capitaine de l'équipe de hockey de Lovecraft. Ami de Tyler Locke.
  • Candice Whedon : mère tyrannique d'Ellie Whedon.
  • Joe Ridgeway : professeur d'anglais au lycée de Lovecraft.
  • Erin Voss : ancienne amie de Rendell Locke devenue malade mentale.
  • Kim Topher : ancienne petite amie de Rendell Locke.
  • Mark Chow : ancien ami de Rendell Locke.
  • Jason Bird : ami de Bode Locke.

Historique éditorial[modifier | modifier le code]

La trame de Locke & Key est articulée en trois actes, dont chacun est composé de deux histoires découpées en six épisodes. Le premier arc narratif de l’acte un, Welcome to Lovecraft, est une mini-série en six numéros publiée par IDW à partir de . Le premier numéro fut épuisé en un seul jour et l’éditeur dut procéder à une réimpression[1]. Le second récit, intitulé Head Games, débute en par un prologue indépendant suivi de 4 nos, et se termine par un épilogue indépendant[2].

L’acte deux de Locke & Key est constitué des mini-séries Crown of Shadows () et Keys to the Kingdom (). L’arc narratif suivant devait à l’origine s’intituler Time & Tide[3] mais fut renommé Clockworks[4]. La conclusion, initialement prévue sous la forme d’un graphic novel[5], paraît finalement dans les deux mini-séries Omega (5 épisodes) et Alpha (2 épisodes).

Accueil[modifier | modifier le code]

Le magazine Zoo juge que la conclusion est décevante par rapport à l’attente générée par les cinq premiers tomes. Si l’engouement a été immédiat pour cette série dont « le rythme haletant et la noirceur du cadre captaient immanquablement les lecteurs »[6], Alpha & Omega tombe dans les travers du politiquement correct et de la surenchère d’explications, en multipliant les incohérences scénaristiques. Joe Hill désamorce ainsi le mécanisme de la peur qu’il avait méticuleusement élaboré[6].

En 2009, Locke & Key a été nommée pour l’Eisner Award de la Meilleure série limitée et Joe Hill pour celui du Meilleur scénariste, prix qu’il a finalement remporté en 2011. En 2011 également, la série était nommée pour les Eisner Awards du Meilleur numéro, de la Meilleure série régulière et du Meilleur dessinateur (Gabriel Rodriguez).

La série a obtenu à deux reprises, en 2009 et 2012, le prix British Fantasy du meilleur comics[7].

Publication[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

  1. Welcome to Lovecraft ()
  2. Head Games ()
  3. Crown of Shadows ()
  4. Keys to the Kingdom ()
  5. Clockworks ()
  6. Alpha & Omega ()

En France[modifier | modifier le code]

  1. Bienvenue à Lovecraft ()
  2. Casse-tête ()
  3. La Couronne des ombres ()
  4. Les Clés du royaume ()
  5. Rouages ()
  6. Alpha et Oméga ()

Éditeurs[modifier | modifier le code]

  • IDW Publishing : mini-séries et recueils en version originale
  • Subterranean Press : édition limitée à 250 exemplaires des recueils 1 à 3, numérotés et signés
  • Milady Graphics : tomes 1 à 6 (première édition des tomes 1 à 6)
  • Milady Graphics : Locke & Key Master Edition volumes I à III (intégrales)
  • Hi Comics : tomes 1 à 6 (traductions révisées)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Après plusieurs projets d’adaptation, celui de développer une série télévisée d’après Welcome to Lovecraft atterrit chez 20th Century Fox Television. La chaîne donne son feu vert pour un pilote produit par Dreamworks TV et K.O. Paper Products, à la suite de l’accord de ces derniers avec Fox TV.

Dans Locke & Key (en), Miranda Otto interprète Nina Locke, Sarah Bolger est Kinsey Locke[8],[9] et Nick Stahl participe en tant que Duncan Locke[10]. Skylar Gaertner joue le rôle de Bode et Harrison Thomas celui d’un adolescent possédé par un esprit maléfique[11]. L’acteur et chanteur Jesse McCartney interprète Tyler Locke, le premier rôle masculin[12], et Ksenia Solo a été choisie pour jouer Dodge[13].

Cet épisode pilote, réalisé par Mark Romanek[14], a été tourné au manoir de Hartwood Acres et à Ellwood City (Pennsylvanie) en , ainsi qu’à Pittsburgh durant le même mois[15]. En , la Fox annonce que le projet ne sera pas retenu pour une série télévisée[16]. Le studio essaie de le vendre à d’autres chaînes mais finit par renoncer devant les coûts de production. Le pilote est diffusé au festival San Diego Comic-Con où il est bien accueilli[17].

Le studio Universal souhaiterait cependant démarrer une adaptation au cinéma produite par Ted Adams. Le scénariste Albert Torres a été appelé pour peaufiner le scénario déjà écrit par Alex Kurtzman et Roberto Orci. Aucune autre information sur l'adaptation n'a pour l'instant vu le jour[18].

En , Netflix annonce le lancement d'une adaptation sérielle de Locke & Key. Joe Hill est rattaché au projet en tant que scénariste. Carlton Cuse en est l'un des showrunners. Sa sortie est prévue pour le à l'international [19] sous le titre de Locke and Key.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Leur patronyme est un jeu de mot avec le substantif anglais lock, qui signifie serrure.
  2. Littéralement : « la maison des clés » en français.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kevin Powers, « Fantasy-Horror Comic Locke & Key Sold Out in One Day », Comics Bulletin, (consulté le 9 décembre 2008)
  2. Joe Hill, « Be at Peace », sur Joe Hill Fiction, (consulté le 1er juin 2009) : « Sorta, not quite. Head Games is actually four-issues long, with a standalone prologue (“Intermission” or “The Joe Ridgeway Story”) and a standalone conclusion (“Army of One”). »
  3. « Locke & Key Comics Head to a Close, Door Opens for TV Series », sur Newsarama.com, (consulté le 23 novembre 2010)
  4. « Feast Your Eyes », sur Joe Hill Fiction, (consulté le 30 janvier 2010)
  5. Joe Hill Fiction, op. cit. : « I had thought at one point we might go monthly, but now I think it might be wiser to do it in six-issue bites. […] Also, a plan to end the series with a standalone graphic novel has been scrapped. I’d rather go with individual issues: for me, crafting the story in discreet 22-page portions is the great pleasure of the thing, and I don’t want to abandon what’s working. »
    « J’avais envisagé que nous pourrions aller à un rythme mensuel, mais je pense à présent que ce serait plus raisonnable de le faire par tranches de six numéros. […] J’ai aussi laissé tomber le projet de terminer la série par un graphic novel indépendant. Je préfère continuer avec des numéros distincts : pour moi, construire l’histoire par petites portions de 22 pages est le grand plaisir de la chose, et je ne veux pas abandonner ce qui marche. »
  6. a et b Kamil Plejwaltzsky, « Loques… and Key », Zoo, no 54,‎ , p. 33 (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2014)
  7. « British Fantasy Awards 2012 », sur British Fantasy Society (consulté le 4 octobre 2012)
  8. Scott Tady, « Pilot for new TV show show in Pittsburgh », Beaver County Times,‎ (lire en ligne)
  9. Cathy Hayes, « Irish Sarah Bolger cast in Fox’s “Locke & Key” », sur IrishCentral.com, (consulté le 22 décembre 2010)
  10. Josh Wigler, « Nick Stahl Joins “Locke & Key”, Fox Targets Fall Premiere », sur MTV.com, (consulté le 19 janvier 2011)
  11. Nellie Andreeva, « “Bones” Spinoff “The Finder” Finds Lead », sur Deadline.com, (consulté le 4 février 2011)
  12. Nellie Andreeva, « Jesse McCartney To Star In “Locke & Key” », sur Deadline.com, (consulté le 4 février 2011)
  13. Kevin Melrose, « Fox’s Locke & Key Finds Its Dodge », (consulté le 21 février 2011)
  14. Jeff Leins, « Mark Romanek to Direct “Locke & Key” TV Pilot », sur News in Film,
  15. Rob Owen, « Tuned In: Fox pilot “Locke & Key“ filming in Pittsburgh », sur post-gazette.com, (consulté le 21 février 2011)
  16. Rob Owen, « Fox reportedly passes on “Locke & Key” », Pittsburgh Post-Gazette,‎ (lire en ligne)
  17. Nellie Andreeva, « Fox Pilot “Locke & Key” To Screen At Comic-Con », sur Deadline.com, (consulté le 22 juin 2011)
  18. « Un nouveau scénariste pour le film Locke & Key », sur Comicsblog, (consulté le 22 juillet 2014)
  19. « Locke and Key arrive le 7 février 2020 sur Netflix », sur Comicsblog, (consulté le 4 décembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]