Loché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Loché
Loché
Vue du bourg du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Mâcon
Canton Canton de Mâcon-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Mâconnais - Val de Saône
Statut commune associée
Maire délégué Jacques Tourny
2014-2020
Code postal 71000
Code commune 71260
Démographie
Population 281 hab. (2017 en diminution de 13,54 % par rapport à 2012)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 16′ 46″ nord, 4° 45′ 57″ est
Superficie 2,67 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Mâcon
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire
Voir sur la carte administrative de Saône-et-Loire
City locator 15.svg
Loché
Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire
Voir sur la carte topographique de Saône-et-Loire
City locator 15.svg
Loché
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Loché
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Loché

Loché est une commune associée de Mâcon. La fusion-association date de du . C'est sur le territoire de ce bourg viticole qu'est implantée la gare de Mâcon-Loché-TGV.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la commune associée.

Localisation[modifier | modifier le code]

Localisation de Loché dans Mâcon.

La commune associée est située à 5 kilomètres au sud-ouest du centre de Mâcon. Territoire viticole du mâconnais, le commune appartient aux territoires des crus du Pouilly-loché et du Mâcon villages.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Petite Grosne est le seul cours d'eau traversant Loché. Avant son intégration à Mâcon, la rivière faisait la frontière avec la préfecture de Saône-et-Loire.

Climatologie[modifier | modifier le code]

Climat tempéré à légère tendance continentale. Voici les valeurs climatiques de 1961 à 1990 :

Relevés Mâcon-Charnay 1961-1990
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −0,6 0,7 2,5 5,2 8,9 12,3 12,4 13,9 11,1 7,5 2,9 0,1 6,6
Température moyenne (°C) 2,1 4 6,8 10 13,9 17,5 20,1 19,4 16,4 11,7 6 2,7 10,9
Température maximale moyenne (°C) 4,9 7,3 11,1 14,8 18,9 22,8 25,7 24,9 21,7 15,9 9,1 5,3 15,2
Précipitations (mm) 66,3 60,9 58,7 69,4 85,9 74,7 58,1 77,1 75,7 71,7 72,7 70,4 841,4
Source : Météo-France/Infoclimat : Mâcon-Charnay (1961-1990)[1]


Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Axes de communication de la commune.

Routes[modifier | modifier le code]

L'axe routier le plus important de la commune est sans doute l'Autoroute A6 qui relie Paris à Lyon. La route traverse l'extrême est du village et la sépare de Varennes-lès-Mâcon.

La route départementale D89 ou route des Allemands longe la ligne ferroviaire. Venant du sud en étant passé par Vinzelles, la voie traverse le village vers le nord en direction de Prissé en passant sur les territoires de Charnay-lès-Mâcon et de Davayé. Au niveau départemental, la voie relie Crêches-sur-Saône au sud à Prissé au nord.

La route départementale D169 passe brièvement sur le territoire au sud-est. En se déplaçant vers le nord-est, les automobilistes traversent Varennes puis le sud de Mâcon jusqu'à la zone industrielle du Stand. De l'autre sens, en direction du sud-ouest, on entre à Vinzelles et la voie se termine à la frontière entre Chânes et Saint-Vérand.

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

Quai de la gare de Mâcon-Loché.

La ligne LGV Sud-Est passe dans à l'est de Loché et relie Marseille et Lyon à Paris en passant par la gare de Mâcon-Loché inaugurée en 1981.

Transports urbains[modifier | modifier le code]

Loché est desservie par le réseau de transports urbains Tréma avec le service de transport à la demande TrémA'Fil périf, assurant la desserte du bourg. Il faut ajouter la desserte de la gare de Mâcon-Loché-TGV, assurée par la ligne E de ce même réseau, ainsi que le réseau Buscéphale du conseil général de Saône-et-Loire.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Panneau d'entrée du village.

Le village est mentionné dès l'époque gallo-romaine, un certain Lopchius installa sa villa sur le territoire actuel de la commune qui prit le nom de Lochiacus.

Durant les siècles, le village a pris différents noms[2] :

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné dès l'époque gallo-romaine, avec un certain Lopchius qui installa sa villa sur le territoire actuel de la commune.

Le , la commune de Loché est rattachée à celle de Mâcon sous le régime de la fusion-association[3].

C'est sur le territoire de ce bourg viticole qu'est implantée la gare de Mâcon-Loché-TGV.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2017, la commune comptait 281 habitants[Note 1], en diminution de 13,54 % par rapport à 2012 (Saône-et-Loire : -0,26 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
340334333294314296307320306
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
300283281266269254239207212
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
197183176173167167141158172
1962 1968 2009 2014 2017 - - - -
162174327291281----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Mairie.

Liste des maires successifs[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués de 2014 à aujourd'hui
Période Identité Étiquette Qualité
2014   Jacques Tourny    

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Loché dispose d'une église, l'église Saint-Jean-l'Évangéliste, relevant de la paroisse Notre-Dame-des-Vignes en Sud-Mâconnais (La Chapelle-de-Guinchay) et construite entre le XIIe et le XIIIe siècle dans le style roman clunisien. Y est visible, entre autres, une œuvre de l'artiste Michel Bouillot : un agneau pascal ornant la coupole de la travée sous clocher[8].
  • Le « Vigneroscope » (Domaine Saint-Philibert), musée réunissant une exceptionnelle collection d’instruments viticoles faisant revivre l’histoire de la vigne et du vin, jusqu'à nos jours[9].

Culte[modifier | modifier le code]

Église catholique : Loché appartient à l'une des sept paroisses composant le doyenné de Mâcon (doyenné relevant du diocèse d'Autun) : la paroisse Notre-Dame-des-Vignes en Sud-Mâconnais, paroisse qui a son siège à La Chapelle-de-Guinchay et qui regroupe quatorze villages du Mâconnais.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]