Locanto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Locanto
Description de l'image Locanto.png.
Création Juin 2006
Siège social Drapeau d'Allemagne Wiesbaden (Allemagne)
Activité petites annonces gratuites
Société mère Yalwa GmbH
Site web http://www.locanto.fr

Locanto est un site internet de petites annonces qui couvre divers secteurs dont l’emploi, les rencontres, les locations, l’achat/vente, l’immobilier, les véhicules et les animaux.

Locanto petites annonces est disponible en 5 langues (allemand, anglais, espagnol, français et néerlandais)[1] réparties en 60 pays.

Locanto tient également un blog concernant la sécurité des échanges commerciaux sur Internet[2] ainsi qu'un blog sur son actualité [3].

Historique[modifier | modifier le code]

Les sites Locanto sont gérés par une start-up allemande, Yalwa GmbH, basée à Wiesbaden. Son gérant et fondateur, Klaus P. Gapp, a fondé dans le passé le site OpusForum.org, un site de petites annonces locales pour le marché germanophone ; OpusForum.org a été racheté par eBay en 2005 et a fusionné avec le site Kijiji un an plus tard[4]. Locanto est une des trois applications web développées par la start-up, avec Askalo et Yalwa[5].

Le premier site de petites annonces Locanto a été créé en juillet 2006 à New York. Un mois plus tard, le 21 août 2006, le service a été étendu à d'autres villes américaines : Boston, Chicago, Los Angeles et San Francisco. À partir de 2007, chacune des grandes villes américaines a son service de petites annonces Locanto.

Après avoir décliné son site sur plusieurs pays, Locanto a étendu son activité à l'Afrique en été 2014 (Nigeria, Tanzanie, Ouganda, Ghana, et Kenya pour les pays anglophones, et Cameroun Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo, et Île Maurice pour la partie francophone), à l'Asie (en anglais, au Bangladesh, Qatar et Indonésie), tandis que la version allemande s'enrichissait du Tyrol du Sud.

Un an plus tard, à l'été 2015, l'Afrique francophone était encore à l'ordre du jour avec plusieurs nouveaux pays tels que l’Algérie, la Tunisie, le Sénégal, Madagascar ainsi que les Antilles Françaises (Saint Barthélémy et Saint Martin - également disponible en néerlandais) et les Dom-Tom (Guadeloupe, Martinique, Réunion, Mayotte). La partie anglophone, elle, se développait à Brunei, en Corée du Sud, au Vietnam, en Thaïlande, en Arabie Saoudite et en Egypte pendant que le Costa Rica et le Guatemala venait garnir l'offre hispanophone.

Si une version mobile sort en février 2010 , celle-ci est aujourd'hui déclinée en deux applications : iOS, lancée en 2012 et Android depuis 2014. En 2015, une nouvelle version plus moderne et plus esthétique de l'application iPhone voit le jour.

Critiques

En juin 2010, divers médias indiens ont rapporté que des photos de l'actrice Kannada Sanchitha Padukone's avaient été utilisées de manière frauduleuse dans une annonce postée dans la section "Rencontres" de Locanto Inde et ont cité Locanto comme étant un "site pornographique"[6],[7].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Locanto » (voir la liste des auteurs).