Lobsang Tsultrim Jigme Gyatso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lobsang Tsultrim Jigme Gyatso

Naissance
Taktser, Qinghai, Chine
Décès 1919
Kumbum, Qinghai
Nationalité Dynastie Qing (1856-1911)
République de Chine (1912-1919)
École/tradition Gelugpa

Taktser Rinpoché

Lobsang Tsultrim Jigme Gyatso (tibétain བློ་བཟང་ཚུལ་ཁྲིམས་འཇིགས་མེད་རྒྱ་མཚོ, Wylie : blo bzang tshul khrims 'jigs med rgya mtsho, THL : Lobsang Tsultrim Jigme Gyatso ; pinyin : Luosang Cuichen Jiumei Jiacuo) (né en 1856 à Taktser, Amdo/Qinghai-1919 à Kumbum[1]) est le 5e dans la lignée des Taktser Rinpoché, était un lama tibétain[réf. nécessaire]. Il est l'oncle maternel de Choekyong Tsering, le père de Tenzin Gyatso, le 14e dalaï-lama[2],[3].

En 1868, Taktser Rinpoché échappa à la mort lors d'une insurrection locale liée au soulèvement musulman du nord-ouest[4] qui entraîna la destruction du monastère de Kumbum et de villages environnants, réduisant à l'état de cendre la ferme familiale. Il se réfugia chez un ami boucher musulman, et déguisé en mendiant s'enfuit en Mongolie-Extérieure. Grâce à des talents de guérisseur, il s’acquit une réputation et une fortune en Mongolie et en Russie tsariste. Il regagna Kumbum accompagné d'une caravane de trésors, dont des horloges à coucous et des boites à musiques. Il fit reconstruire le monastère, puis la ferme pour sa sœur et son époux, lorsqu'il s’aperçut qu'ils étaient sans logement. Elle devint la maison de leur fils, Choekyong Tsering, et de son épouse Sonam Tsomo, que Taktser Rinpoché nomma Dekyi Tsering lorsqu'elle vint à Taktser[5]. Il est mort peu avant la naissance de Tsering Dolma (1919), leur premier enfant[6].

À la suite de l'expédition militaire britannique au Tibet (1903-1904), Thubten Gyatso, 13e dalaï-lama s'enfuit en Mongolie-Extérieure en 1904, avant de se rendre dans le Qinghai, et de séjourner au monastère de Kumbum où il rencontra Taktser Rinpoché[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sonam Dorje, The Fifth Taktser, Lobzang Tsultrim Jigme Gyatso
  2. (en) (Thondup et Thurston 2015, p. 7) : « my great uncle, Taktser Rinpoche »
  3. (en) John Gittings, « Obituary: Thubten Jigme Norbu », sur The Guardian,  : « the previous Taktser Rinpoche was their father's maternal uncle. »
  4. (en) Piper Rae Gaubatz, Beyond the Great Wall: Urban Form and Transformation on the Chinese Frontiers
  5. Mary Craig, Kundun: une biographie du dalaï-lama et de sa famille, préface de Tenzin Gyatso, 14e dalaï-lama, traduction François Vidonne, Presses du Châtelet, 1998, (ISBN 2911217330) p. 42
  6. Mary Craig, op. cit. p. 57
  7. Mary Craig, Kundun: une biographie du dalaï-lama et de sa famille, préface du 14e dalaï-lama, traduction François Vidonne, Presses du Châtelet, 1998, (ISBN 2911217330), p. 58

Ouvrages[modifier | modifier le code]

(en) Gyalo Thondup et Anne F. Thurston, The Noodle Maker of Kalimpong : The Untold Story of the Dalai Lama and the Secret Struggle for Tibet, Public Affairs, , 384 p. (ISBN 9781610392907, OCLC 908632795, lire en ligne), p. 7