Lobsang Nyima Pal Sangpo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 25 septembre 2014 à 23:06 et modifiée en dernier par Rédacteur Tibet (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Lobsang Nyima Pal Sangpo (né en 1929 à Tsharong Changmar dans le Kham - , Inde), aussi appelé Lobsang Nyima Rinpoché est le 100e Ganden Tripa (1994/95 à 2002/03) et, partant, l'abbé du monastère de Ganden, directeur spirituel de la tradition gelugpa du bouddhisme tibétain.

Biographie

À 12 ans, il est ordonné moine au monastère de Dagyul Wogthang Gon, dans sa région natale. À 17 ans, en 1945, il se rend dans le centre du Tibet et rejoint le monastère de Drepung Loseling où il étudie jusqu'en 1959, date de son exil en Inde en passant par le Bhoutan. Il poursuit sa formation monastique en Inde à Buxaduar où en lien avec des difficultés d'acclimatation, d'hygiène et de malnutrition, il contracte une tuberculose pulmonaire. Avec d'autres patients, il est alors envoyé dans un hôpital chrétien dans le sud de l'Inde (Christian Medical College & Hospital (en)). Il y fit un séjour de 2 ans, durant lesquels il apprit également l'anglais. Après son traitement, il revient à Buxaduar où il est sélectionné pour aller étudier à Sampurnanand Sanskrit University où il obtient son diplôme d'Acharya[1],[2].

En 1971, il se présente aux examens de Geshé lha rams pa à Dharamsala où il est reçu premier après douze jours de débats. Après un pèlerinage dans les différents monastères reconstitués en Inde, il rejoint Gyudmed Datsang où il assure les fonctions de rGyud tika skyor dpon (récitant de Guhyasamāja), dge bskos (maître de discipline), vice-abbé puis abbé.

En 1976, Lobsang Nyima est nommé abbé du monastère de Namgyal Datsang à Dharamsala. En 1984, il devint supérieur du collège de Jangtsé (Jangtsé Chöje (Byang-rtse chos-rje)), et en 1987, il demande à être déchargé de la direction de Namgyal Datsang et pour aller enseigner à Drepung dans le sud de l'Inde. En 1994, il est devint le 100e Détenteur du Trône abbatial de Ganden Ganden Tripa (dGa' ldan khri pa). En 2001, il remet sa démission au Dalaï Lama, et est nommé Khri zur, selon la coutume.

Il a reçu un doctorat honorifique de l'Université centrale des études tibétaines à Bénarès.

Selon la tradition d'alternance entre les deux collèges tantriques, Loungri Namgyél Rinpoché, le plus ancien des précédents abbés de Gyutö qui résidait en France lui succède.

Décès et état de Thukdam

Lobsang Nyima Pal Sangpo est décédé au à Belgaum en Inde le 14 septembre 2008, après une brève maladie. Il avait 79 ans. Il reste alors 18 jours en état méditatif de Thukdam, qui fut étudié par le Dr. Tenzin Namdul du Men Tsee Khang et le Dr. Yangzom Dolkar de l'hôpital Delek, dans le cadre d'une étude en collaboration avec le laboratoire du Dr. Richard Davidson à l'Université du Wisconsin à Madison, sur les conseils du Dalaï Lama. Les médecins évaluèrent les effets du Thukdam en mesurant l'EEG, l'ECG et la température corporelle lors de cet état[3].

Bibliographie

Exemples d'ouvrages majeurs de Lobsang Nyima Pal Sangpo :

  • Religious History and Prayers for Lineages of abbots of Gyudmed Tantric Monastery
  • Prayers for Long-Life and Swift Return of Incarnations of Many High Lamas
  • An Eulogy of Maitreya (Gyalwa Jampa)

Références

  1. (en) « OBITUARY: His Eminence the 100th Ganden Tripa Lobsang Nyima », Central Tibetan Administration,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2008)
  2. (en) « His Eminence Lobsang Nyima, the 100th Gaden Throne Holder », Drepung Monastery,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2008)
  3. (en) Former Ganden Tripa Stays on 'Thukdam' for 18 Days, Phayul.com, 7 octobre 2008