Lo Wei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lo.
Dans ce nom, le nom de famille, Lo, précède le nom personnel.
Lo Wei
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Hong KongVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Hong Kong Britannique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Lo Wei[1] (né le 12 décembre 1918, province de Jiangsu, Chine – décédé le 20 janvier 1996, Hong Kong) est un réalisateur et un acteur hongkongais connu pour ses films The Big Boss et La Fureur de vaincre — mettant en scène Bruce Lee.

Il commence sa carrière en tant qu'acteur dans le Sichuan et à Shanghai au cours de la seconde guerre mondiale. Il rejoint Hong Kong après la guerre et entre en 1948 aux studios Yung Hwa. En 1957 il forme son propre studio et tourne son premier film, Love River. En 1961 il rejoint la MP&GI comme réalisateur tout en tournant pour d'autres studios dont la Shaw Brothers, qu'il rejoint en 1965 et pour laquelle il réalise plusieurs films, d'abord des films d'espionnage puis des films de chevalerie, qui s'avèrent des succès commerciaux[2].

Fin 1970, il rejoint la Golden Harvest dont il devient l'un des piliers. Il tourne ainsi le premier film de la compagnie, The Invincible Eights, puis The Big Boss qui consacre Bruce Lee[2].

En 1975 il quitte la Golden Harvest pour former sa propre compagnie, Lo Wei Motion Picture Co. Ltd.[2]. Il donne à Jackie Chan sa chance, en le mettant en scène dans La Nouvelle Fureur de vaincre en 1976, mais ses films sont des échecs commerciaux.

Lo décède le 20 janvier 1996 d'une défaillance cardiaque.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. noms ou formes alternatifs : William Lowe, Wei Luo, Wei Lo
  2. a, b et c Ho Wai-len, Luo Wei/Lo Wei in Wong Ain-ling (éd.), The Shaw Screen, A Preliminary Study, Hong Kong Film Archive, 2003, pp.323-324

Liens externes[modifier | modifier le code]