Loïck Fougeron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Loïck Fougeron, né en 1926 à Saint-Marc-sur-Mer (Loire-Atlantique) et mort à Perpignan, le [1], est un marin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

À bord de Captain Browne, un cotre en acier de 9,50 m, dessiné par l'architecte naval Louis Van de Wiele (époux d'Annie Van de Wiele), il participe en octobre 1968 au Golden Globe Challenge, course autour du monde par les trois caps et ancêtre du Vendée Globe. Il est contraint à l'abandon à la suite d'avaries causées par une forte tempête.

Le passage du Cap Horn devient alors le but du navigateur. En 1972 il repart à bord d'un ketch de 12 m, "Captain Browne II", en compagnie d'une équipière. Un fort coup de vent l'empêche encore de franchir le cap et l'oblige à faire demi-tour.

En 1976, il réussira enfin à atteindre son but, et à passer le Horn en solitaire à bord du même bateau.

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de deux ouvrages relatant une partie de sa vie maritime. En 1974 est édité aux éditions Pen Duick Si près du cap Horn. En 1978 est édité aux éditions Pen Duick Rayon vert au cap Horn. À cette date, il est le quatrième Français à réaliser un tour du monde à la voile en solitaire par le cap Horn. Ces deux ouvrages sont toujours disponibles aux éditions Maîtres du vent-Babouji.

"Mémoires du Cap Horn", un documentaire sur Loïck Fougeron a été réalisé en 2004 par Laurent Charpentier, à partir d'interviews inédites et des films d'archives personnels du navigateur.

Notes et références[modifier | modifier le code]